Support écrit d'une large - et complexe - trame dofusienne sur le serveur de Brumen ( rp ouvert & fanfiction à partir du BG officiel et à l'échelle du Krosmoz ! )
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Entité] Morterêve.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kysae

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 24/07/2017
Age : 16

MessageSujet: [Entité] Morterêve.   Ven 3 Nov - 2:35

Je passe dans le rêve comme une aveugle se jetterait au fond d'un gouffre. Une chute violente me meurtrit le dos mais je m'en fous complètement. Je me relève en hurlant.Mon crâne est sur le point de se fendre et mes mains se pressent autour comme pour tenter de contenir l'implosion imminente. Des gens se pressent autour de moi, des femmes en robes noires, je n'ai pas la moindre idée de où je viens d’atterrir et je me redresse sans interrompre mes appels à l'aide. Elles m'entourent, me demandent mon nom et l'une approche sa main pour me toucher mais je dégaine ma lame et lui tranche d'un coup net le bras …

Ma langue se délie alors … J'insulte … Je les maudis tous … Elles s'écartent un peu puisque je ne cesse de les menacer de mon arme dont le tranchant est en train de fondre .. de goutter sur mes cuisses mais je ne sens rien … Je relâche l'épée foutue au sol et elle continue de se dissoudre mollement dans le sable. Un sable couleur de la rouille. Je ne les entends même pas protester, je ne suis plus rien de la scène, ma vue est trouble et des fragments de pensées s’entre-fracassent dans mon esprit en ruines. Prendre la fuite .. Je leur tourne le dos et je m'éloigne dans une course éperdue.


Onirique … ?


Je tombe à plusieurs reprises. Je n'ai aucun repère sous ce ciel rouge sang. La chaleur .. est nouvelle. Je ne me souviens pas .. l'avoir déjà connue. Il n'y avait qu'un froid mordant .. J'ai toujours eu froid .. ? La migraine me prend à nouveau et je préfère me laisser chuter du haut de ma dune en priant pour heurter une roche capable de me briser ou quoique ce soit d'autre …


Mais qu'est-ce qu'ils ont fait ?!


À quatre pattes je fixe mes bras avant d'entreprendre de me les couper. Mes ongles raclent la peau, je ne semble toujours pas avoir de quoi saigner. Pas de sang doré .. ? Alors quoi ?!

J'ai toujours senti mon corps en décomposition. La chair se mourir et les organes se désagréger, mes os partir en poussière avant de se régénérer. Le même manège morbide qui se répète, je m'écroule et me relève et ça recommence et la Mort meurt encore et encore et c'est une douleur perpétuelle à laquelle je pensais un jour parvenir à m'accoutumer ou .. à oublier. Mais là cette douleur est différente. Couchée sur le dos je fixe des astres que je ne connais pas.


- Morterêve ?

Une voix non loin mais ça n'a pas d'importance. Je veux me dessécher et disparaître. Une créature à crinière se penche au-dessus de moi et sa vision m'apparaît comme un lointain souvenir, ou peut-être un rêve d'enfance dont les détails m'échappent complètement. Il répète et je fais non de la tête mais pourtant il m'attrape dans sa gueule et me soulève comme un vulgaire morceau de viande. Étonnement je n'ai pas envie de me débattre.. Je suis épuisée. Les balancements de la démarche du géant félin me bercent et je fixe le paysage désertique qui défile sous mes yeux.


La porte .. on a traversé la porte. Aztre va bien .. Abaddon le protégera. Aztre a obtenu un vœu. Les Hybrides … J'ai vu des Dieux …


Lorsqu'il s'arrête et me repose au sol je suis au bord d'un fleuve. Large d'une dizaine de mètres tout au plus il s'écoule paisiblement à perte de vue et son eau est d'un doré sublime. À genoux devant je le contemple avant de tourner de nouveau mon attention sur la créature.


- Vas-y Morterêve.
- Je suis Kysae..
- Peu importe .. ? Tu n'as pas besoin de nom.
- Je ne comprends pas ..
- Il faut plonger dans le fleuve des Morts, pour comprendre, Morterêve.

À son nom je regarde de nouveau le fleuve pour en découvrir avec effroi le véritable aspect.



Des morts.

Fondus.

Des milliers de formes humanoïdes entassées.

Floues.

Dégoulinantes comme brûlées.

Plus de visage .. Plus d'identité mais elles crient …

Elles crient et brûlent .. passent et repassent …



- C'est quoi ce bordel ?!

La créature me donne un coup de tête et je bascule un peu en avant mais me rattrape bien vite. Mes bras s'enfoncent dans les eaux et mes mains cherchent à se retenir sur les bords. Je sens les énergies affluer quelques secondes en moi et lorsque je me propulse en arrière pour me relever je sens que je viens de quitter ma forme humaine.

Elle semble heureuse de me voir et se met à s'exprimer dans une langue que je ne suis pas censée connaître et pourtant …
Je n'ai plus d'ailes et mes visions se sont éteintes pour laisser place à un feu brûlant juste derrière mes yeux. Si mon sang ne circule toujours pas, mon organisme lui s'est changé en un brasier constant. Ma régénération semble être passée de rapide à immédiate. Mes canines … s'allongent .. ? Et des larmes noires se mettent à couler le long de mes joues .. ? Je veux lui demander ce qu'il se passe mais je ne contrôle quasiment plus mon corps qui semble être en proie à des changements vertigineux. Mes os .. poussent sous ma peau et je les laisse s'en défaire .. un squelette de flammes noires .. les flammes montent je disparais au milieu d'elle .. la créature recule sans me lâcher du regard .. je l'appelle à l'aide .. j'ai besoin qu'on me sorte de là .. Appelez Abaddon .. quelqu'un ..


- Bienvenue, Morterêve. L'Onirique ignorait la venue d'une nouvelle Entité.
Revenir en haut Aller en bas
 
[Entité] Morterêve.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nouvelle entité biologique
» La paralysie du sommeil !!! (attention ame sensible s'abstenir)
» Avis de marché - Communauté urbaine Nice Côte d'Azur - Nettoyage oeuvres d'art situéesautour de la ligne 1 du tramway
» le livre de khorne
» 100 ans de la "Bataille de Lobbes" - 23 août 2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Onigami :: Ferme les yeux. :: Onirique-
Sauter vers: