Support écrit d'une large - et complexe - trame dofusienne sur le serveur de Brumen ( rp ouvert & fanfiction à partir du BG officiel et à l'échelle du Krosmoz ! )
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Expédition] La laideur n'a pas de prix.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kursan



Messages : 57
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: [Expédition] La laideur n'a pas de prix.    Sam 4 Nov - 12:23

Kursan arriva au territoire Hydroz, après avoir longuement discuté avec ses fils. Les trois lui avait fait beaucoup de reproches, seul l'aîné comprenait à peu près la situation, mais lui en voulait de n'avoir jamais communiqué à ce sujet. Ça n'allait pas du tout, il devenait peu à peu comme son supérieur. Gardant tout ses doutes pour lui. Ne se reposant sur personne. Et n'acceptant que de moins en moins la critique. Les deux autres semblaient lui en vouloir pour je ne sais quelle raison. Surement son absence qui leur pesait plus que Kursan ne le pensait. Et ce merdier ambiant. Et ce mariage… Que fallait-il en penser ? Il chassa la figure de la reine de sa tête, ce n'était vraiment pas le moment de penser à ça.
C’est en ruminant ses pensées qu’il arriva devant Fi et ses filles, déjà prête pour le voyage.
Descendant de sa monture, il se dirigea directement vers la Dirigeante.

- Bien, je vois que vous ne perdez pas de temps. C’est une bonne chose. Avez vous pris de quoi vous prémunir du froid ? Et avez vous de quoi vous défendre ? Il est probable que le peuple ancestral réagisse à notre arrivée comme à une intrusion. Nous allons opter pour la formation suivante. Étant donné que je suis apte à naviguer de façon plus libre que vous sous les basses températures, je serai au devant en avant garde, faisant des aller retour régulièrement. Si il y a une attaque je serai le premier à engager le combat. Au cas contraire, je vous laisserai découvrir vos ancêtres en premier, et je n’interviendrai que sur un geste de votre part.

Comme quoi, c’était facile en fait. Les discours, tout ça. Les gens ont juste besoin d’être rassurés.

- Si il n’y a pas de questions, nous pouvons nous mettre en route.
Revenir en haut Aller en bas
Onigami
Admin
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 23/07/2017

MessageSujet: Re: [Expédition] La laideur n'a pas de prix.    Sam 4 Nov - 13:14

Fi l'écoute patiemment. Elle avait un petit sourire en coin des lèvres mais elle le laissait terminer son discours. Ces gosses alors .. Suffisait qu'il prenne brusquement en grade pour penser être des pros mais fallait pas oublier qu'elle était Dirigeante alors qu'il n'était pas encore né, et qu'elle l'avait vu en couche le marmot. En fait elle trouve ça plutôt mignon de le voir bomber le torse et d'assurer des discours bons à réconforter les humains peureux avant de partir au combat. Elle, elle était juste excitée. Elle avait hâte de s'y mettre et elle avait eu du mal à contenir ses filles toutes fofolles à l'idée de partir en conquête d'une partie d'eux-même.

Ils se mettent effectivement en route parce que personne n'avait de question. Elles étaient trois Hydroz au total. Ses deux suivantes étaient immenses en taille, dépassant les 2m50 et leurs ailes traînaient dans leur dos jusqu'au sol. Elles ne commenceraient à voler que plus tard.

- On a toujours de quoi se battre sur nous t'en fais pas pour ça ! Et le froid .. Disons que nous en souffrons moins que les autres et que j'ai vu la Grande Prêtresse qui m'a gentiment passé des gemmes d'énergies. Tiens tu savais qu'il y avait eu un beau bordel du côté du Fleuve ? Paraît que y'a eu une attaque, une sérieuse attaque ! La Prêtresse me dit que le Commandant lui a retiré sa mission d'enquête après la réunion parce qu'il voulait s'en occuper seul. On sait pas encore sur quoi il est tombé mais niveau énergie ça a pas mal secoué. Oh et j'ai vu Ala aussi ..

En prononçant ce nom elle se met à sourire plus franchement encore et ses deux gardes du corps se mettent à chuchoter entre elles, de vraies petites commères.

- Elle est déjà rentrée d'expédition elle s'en est occupée cette nuit. Paraît qu'il n'y avait rien ... une ancienne cité très basique et complètement en ruines. Étrange non ? Les filles arrêtez les messes basses rah ! Ce sont mes filles, au fait. Je te présente les princesses Naek et Hyrdiezia. Très bonnes guerrières.


La fierté était bien là dans les yeux de la mère et il y avait de quoi. Les filles étaient aussi sublimes qu’impressionnantes. Après une première heure de marche Fi se met à siffler et les princesses prennent leur envol. Un coup d'ailes et elles étaient soulevées de plus de cinquante mètres en hauteur à une belle vitesse.

- C'est mes petites dragonnes à moi ! - Elle rit - Et sinon .. tu en penses quoi de ce mariage .. ? Et ne me sors pas un baratin protocolaire, ça va, c'est moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://onigami.forumactif.com
Kursan



Messages : 57
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Expédition] La laideur n'a pas de prix.    Sam 4 Nov - 13:40

- Et sinon .. tu en penses quoi de ce mariage .. ? Et ne me sors pas un baratin protocolaire, ça va, c'est moi.

Kursan sembla un peu désarçonné par la question. Visiblement il ne s’y attendait pas. Et il n’avait pas prévus d’en parler maintenant. Prennant un temps pour se poser et y réfléchir, il resta silencieux une bonne minutes, l’air plus que gêné en regardant Fi et ses deux filles.

- Et bien .. C’est délicat, d’un côté je suis content. Un mariage c’est toujours une bonne nouvelle. D’un autre, et bien. J’aurai aimé le décider de moi même. M’enfin. il est nécessaire, et la reine n’est pas une personne que je qualifierai de mauvaise. Donc en soit je suppose que même si c’est précipité et imposé, ce n’est pas quelque chose que je vais regretter…

Kursan rougissait au fur et à mesure qu’il parlait, prenant en compte le fait que le mariage donnerait lieu à une séance publique de .. Stop !

Secouant la tête, il regarda enfin Fi dans les yeux, avant de faire un vague geste de la main, comme pour dissiper un malaise ou une gêne de son côté.

- Enfin je me comprend, pour le moment j’essaye de me concentrer sur autre chose, et quand nous y viendrons, bah… Il sera trop tard pour reculer, et je n’y couperai pas.


Rougissant de plus en plus, il toussota avant de regarder Fi.

- On peut .. On peut parler d'autre chose ... ?
Revenir en haut Aller en bas
Aloera (MJo)

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Expédition] La laideur n'a pas de prix.    Dim 5 Nov - 11:35

J'avais de la peine pour ce petit et l'Onirique n'avait rien de clément pour ce genre de problèmes. Pas de bel avenir dans le Rêve, pas de considération pour les sentiments et les préférences, nos enfants ne doivent jamais se bercer d'illusions : ils sont ici pour participer à la grandeur de leur Monde, pas pour s'épanouir et vivre heureux. Vu le niveau de sa gêne j'avais peur que mes filles finissent par le voir dans cet état et j'acquiesce vivement à sa proposition de changer de sujet.

- À l'occasion si tu as envie de parler .. Tu peux venir de temps en temps sur le territoire Hydroz. On a de quoi accueillir les êtres terrestres.

- Mère, Kursan !

Mes filles reviennent un peu en arrière et se pose au sol à nos côtés, le visage soucieux.

- Il y a quelque chose d'étrange.

Je me retourne face au paysage de sable devant nous pour en scruter l'horizon. Il faisait froid, j'avais laissé un fin manteau de flammes parcourir mes plumes pour les maintenir à bonne température. Aucune trace des Hydroz, il n'y avait que du sable plat à perte de vue bien que la teinte rouille habituelle de ce dernier semblait s'être effacée pour tendre vers un gris terne. Ainsi donc c'était vrai, plus on s'éloignait de l'influence de l'Efrit et moins l'Onirique ne s'écoulait correctement .. Jusqu'à en perdre ses couleurs.

- Je ne vois rien les filles ..

- Passez en vue de chasse !

Elles semblaient sûres d'elles et j'écoute toujours mes enfants. Je repousse au-delà de ses limites l'acuité de ma vision, mes pupilles se dilatent jusqu'à prendre mon œil en entier et .. quelque chose clochait. Je les laisse au sol et m'envole à une bonne altitude avant de lâcher un son strident comparable à un oiseau de proie et je tends l'oreille. Mon cri avance .. et disparaît brusquement. Je reviens avec le groupe.

- À 200 mètres droit devant nous, Kursan, il y a .. quelque chose qui nous masque la suite. Un voile d'invisibilité gigantesque qui étouffe aussi les sons, je ne sais pas comment ils font ça mais...
- Ils se protègent de la vue des autres ?
- Ou bien c'est comme ça qu'ils chassent ... C'est un piège et ils attendent tous patiemment qu'on franchisse la ligne pour nous tomber dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Kursan



Messages : 57
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Expédition] La laideur n'a pas de prix.    Dim 5 Nov - 14:49

- Ou bien c'est comme ça qu'ils chassent ... C'est un piège et ils attendent tous patiemment qu'on franchisse la ligne pour nous tomber dessus.

Amical ? Ennemis ? Kursan hésitait. Mais dans les deux cas, il fallait avancer, au plus près de ce voile qui brisait les perceptions.
D’ailleurs étrange ce voile, de mémoire il n’avait jamais vu ça. A moins que ce ne soit la capacité de masquer son énergie poussée à son paroxysme ?

Surement ça, oui. Abaddon les avait prévenu, les être rencontrés seraient laids. Et il se pourraient qu’il en ai conscience… Se cacher ainsi de tout … Mais de quoi ?

Si c’était effectivement de quoi se cacher, ces êtres avaient-ils conscience de ne pas être seul dans l’Onirique.. ? L’Ordre était-il passé dans le coin ? Si oui, alors ce mur pouvait tout aussi bien venir des agents, pour se prémunir de leur laideur…

Tant de questions, mais ce n’est pas en réfléchissant sur place que le groupe allait y répondre.
Attendant que Fi redescende, il lui fit part alors de ses questionnements, sur la provenance de ce mur, Ordre ou Onirique ? Chasse ou amis ?

- Dans tous les cas, je suppose que nous devons nous approcher. Il est probable que nous nous fassions attaquer, mais nous ne pouvons pas faire demi tour maintenant.. Déjà commençons par aller voir ce “mur”. Et je serai d’avis de prendre le risque de passer au travers. Après tout, pour les chevaucheurs nous avons été attaqué par un dragon, je suppose que le peuple va être tout autant sur la défensive…


Le petit manteau de feu de Fi le rappela à la réalité, le froid était bien présent autour d’eux, et il ne pouvait se permettre d’attendre aussi longtemps que lors de la première expédition.
Revenir en haut Aller en bas
Onigami
Admin
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 23/07/2017

MessageSujet: Re: [Expédition] La laideur n'a pas de prix.    Lun 6 Nov - 22:40

Le petit voile invisible semblait, une fois situé à quelques centimètres, doué de vie. Bien qu'on ne puisse pas le voir, il était possible de sentir son ondulation nonchalante, véritable danse lascive qui sonnait comme un appel à venir ne faire qu'un avec lui.

Traversée. Un seul pas suffisait. Un pas lourd d'hésitation, de tension et d'excitation. Alors la vérité pouvait enfin éclater.

Froid. Si froid. Ce froid silencieux qui commence par vous entamer à l'aide de tremblements et de claquements de dents, qui pousse votre cerveau à rêvasser à de bons plats chauds, de bons feux de cheminée ou de douces coulées de laves ardentes. "Assieds-toi et assoupis toi, à quoi bon lutter ?" semble-t-il susurrer dans le creux de votre oreille. A moins que ce ne soit qu'un simple délire ...

Difficile d'ouvrir les yeux au milieu de ce climat qui vous fait sentir que vous n'êtes absolument pas les bienvenus. De grandes bourrasques de vent glacées viennent vous repousser, bloquant les mouvements inutiles de vos muscles transis de froid pour avancer. Ce n'était pas une simple bise mais une véritable tempête qui s'abattait sur ces terres. Cependant, le vent semblait suivre un mouvement qui lui était propre, tantôt face aux visiteurs, tantôt dans leur dos. Il faudrait prendre ce détail en compte pour avancer et ne pas geler sur place.

Le voile venait de s'éteindre, retournant au néant pour s'octroyer un repos bien mérité. Impossible de faire marche arrière désormais.

Relevez donc la tête, ouvrez bien vos yeux et admirez le spectacle se profilant devant vous.

Une étendue colossale de boue et d'eau venait s'étendre à perte de vue, correctement emmitoufflée  par une carapace de glace qui jouait les mères protectrices. Des arbres translucides boueux avaient pris place à divers endroits, menaçant de leurs branches de verre les nouveaux arrivants. D'immenses fougères surplombaient avec arrogance les environs et créaient un sentiment de malaise profond, comme si elles s'apprêtaient à fondre à tout moment sur des visiteurs incongrus. Un marécage glacé sublime à bien des égards.

Malgré le vent violent, la végétation ne bronchait pas. Elle restait d'une droiture impeccable, fixe et imperméable à tout ce qui l'entourait. Le temps semblait figé en cet endroit, bien différent des longues coulées de lave dorée qui occupaient l'autre côté du voile.


Bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
http://onigami.forumactif.com
Kursan



Messages : 57
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Expédition] La laideur n'a pas de prix.    Lun 6 Nov - 23:58

Quelle sensation étrange. Un voile translucide, et pourtant j'ai l’impression de traverser une lourde porte, chargée de suppliques et de défi. Un pas si long et déjà, déjà.. Je me retrouve de l’autre côté. Et s’offre à moi ce spectacle de mort.

Si je devais y mettre un mot ce serait la désolation.

Une étendue à perte de vue de .. Saleté ? Un vent fort, qui doit geler jusqu’aux os ceux qui n’ont pas subit la transformation de l’Efrit.
Je jette un oeil en arrière. Fi passe le mur avec ses filles. Elles sont frappées par le froid mais le manteau de feu de Fi devrait les aider à tenir.

Pas le choix on doit avancer.

Je me retourne et jette un œil plus précis à ce qui se présente devant nous. Comment avancer ?
Premièrement, on doit rester grouper. Si les habitants de ces terres nous attaquent, on devrait les voir venir de loin.
Enfin j’espère juste qu’ils n’ont pas de capacité de camouflage trop développées, avec cet environnement inconnu, mes sens sont comme engourdis.

Je regarde Fi et ses filles me rejoindre. Rapide vérification de mon niveau d’énergie. Stable. encore une fois, je salue la modification de l’Efrit.
Je puise un peu dans ces réserves et crée une accalmie du vent autour de nous. rien d’éternel, au vu de la puissance des vents, ça tiendra au mieux quatre ou cinq minutes, mais au moins, ça nous laisse le temps de prendre connaissance de ce qui se trouve autour de nous.

Il nous faudrait avancer avec prudence. Chaque pas pouvant très bien marquer le début des hostilités avec ce nouveau peuple. Dans un premier temps, j’attends que Fi et ses filles viennent près de moi, profiter du court répit.


Avant de plonger ensemble au cœur de la tempête.
Un pur régal.
Revenir en haut Aller en bas
Aloera (MJo)

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Expédition] La laideur n'a pas de prix.    Mar 7 Nov - 14:14

Fi suivie de ses deux filles traversent le voile et les pas de la Dirigeante se figent sitôt le pied posé de l'autre côté. Prudente elle fixe le sol et tend son bras pour arrêter ses enfants. Un coup de menton vers les marécages sous leurs pieds, les filles acquiescent. Une fine couche de glace les sépare de ce qui semblait être un mélange congelé de boue et de flotte.

Le vent tournait et s'abattait sur eux avec fureur, le froid monte et les Hydroz replient soigneusement leurs ailes contre leur dos aussi bien pour les protéger que pour se tenir chaud. Des fines flammes brûlent en continue dans leur pelage et la mère épaissit son manteau de braises pour aider ses enfants.

Autour de Kursan le vent était plus calme, le Chevaucheur effectivement possède une maîtrise du vent et de la foudre et bien que sa monture n'était pas avec lui, ce qui bridait ses capacités, il pouvait améliorer un minimum le confort de cette triste situation. Les Hydroz s'avancent prudentes d'un pas léger et viennent s'abriter derrière le Second.

- Nous avons encore nos gemmes en cas de besoin .. On tiendra, Kursan.

Il n'y avait de toute façon pas le choix, elles étaient ici pour découvrir l'autre moitié de leur peuple et elles comptaient bien nouer les premiers liens nécessaires à reformer leur race au complet.

- Avançons, je suppose ...

Les deux guerrières se regardent du coin de l’œil, inquiètes. Leur instinct rapace les obligeait à la méfiance .. Quelque chose de dangereux se terrait ici.. Et elles n'étaient pas en position de force. En cas de danger, s'envoler allait réclamer un effort et une dépense énergétique de taille.
Revenir en haut Aller en bas
Onigami
Admin
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 23/07/2017

MessageSujet: Re: [Expédition] La laideur n'a pas de prix.    Mer 8 Nov - 17:40

Douce mélodie que celle de la respiration grelottante et saccadée de ces étrangers. Ainsi, ils semblaient bien déterminés à avancer. Mais ces terres n'aimaient pas les curieux.

Les pas sur la glace faisaient craquer cette dernière dangereusement. A mesure qu'ils avançaient, le paysage restait exactement le même. Encore des kilomètres et des kilomètres de marécage, identiques en tout point. Seul le froid se voulait de plus en plus mordant au fur et à mesure de l'enfoncée dans ce paysage gelé. Prions pour que les pierres énergétiques tiennent le coup...

Quelques mouvements se dessinèrent entre les arbres. Rapides, presque invisibles, nos visiteurs n'étaient pas seuls. L'ont ils seulement remarqué ?

Une douce mélodie vient siffler à l'oreille des demoiselles du groupe. Envoûtante et hypnotisante, elle semblait annihiler toute volonté si ce n'est celle d'aller à la rencontre de son expéditeur. Kursan, pourquoi ne comprends-tu pas ce qui est en train de se dérouler sous tes yeux ?

Deux tentacules vinrent briser la glace et s'enrouler autour des chevilles de l'une des princesses. D'une rapidité et d'une force déconcertante, elles entrainèrent cette dernière sous l'eau boueuse. Le sol déjà fragile autour du reste du groupe menaçait de se rompre à tout moment à cause de la fissure provoquée.

Des arbres venaient maintenant naitre l'ombre de gigantesques silhouettes humanoïdes. Impossible de les discerner distinctement à cause de leur rapidité, si ce n'est le bruit de tentacules venant fouetter le sol à divers endroits.

Un petit mouvement se fit sentir sous les pieds des voyageurs. En baissant la tête, on pouvait apercevoir une centaine d'yeux ouverts sous la glace, venant illuminer cette eau noirâtre comme de petites bougies. Le corps de la princesse remonta jusqu'à être plaquée contre le sol gelée. Son visage était figé en une expression terrifiée, tandis que ses yeux témoignaient de sa nouvelle appartenance au fleuve des

morts.
Revenir en haut Aller en bas
http://onigami.forumactif.com
Kursan



Messages : 57
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Expédition] La laideur n'a pas de prix.    Jeu 9 Nov - 18:32

Le mouvement brusque et le bruit firent sursauter Kursan. Au milieu de ce vent et de ce froid, il avait l’impression d’avancer au ralentis. Comme à contre courant. Luttant pour avancer dans un pays qui ne voulait pas de lui. Le choc le ramena à la réalité, mais trop tard. La princesse disparaissait sous la glace. Encore une fois, le peuple tant recherché les prenait pour des ennemis.
Pris de cours, il leva les bras, avant de se jetter en arrière, clamant haut et fort en Onirique :

- Nous ne sommes pas vos ennemis. L’Onirique vient en paix ! Rangez vos armes. Nous venons au nom de l’Efrit ! En paix !

La respiration haletante, et le regard qui balayait maintenant tout autour de lui, il devina les formes étranges qui les entouraient. Il n’y avait pas fait attention. Depuis quand étaient-elles là ?

Puis il vit remonter le corps de la princesse. Rapide coup d’oeil à ses réserves d'énergie. Elles avaient certes baissées depuis la traversée du voile, mais il lui en restait un bon paquet. Pas de quoi tenir un combat contre un peuple entier, mais au moins de quoi se défendre si le besoin s’en faisait ressentir.

Regardant la glace craquelée autour de lui, il commença à paniquer. Le monde entier semblait prêt à leur fondre dessus. Plus effrayant encore que le dragon. Car ici, la menace venait de partout à la fois. Pas de cible.

Peut-être que Fi pourrait les calmer, tout comme lui même avait entamé la discussion avec Ala et Arkk. Mais pas le temps de réfléchir.

Il atterrit deux mètres en arrière, sur une portion qui semblait plus stable. Déjà que le froid était vif au dehors, si il tombait dans l’eau ça serait compliqué pour lui. Une idée. Il fallait une idée.

Un coup d’oeil rapide à droite et à gauche. Fi et sa fille était encore sur la glace, à deux mètres de lui. Il s’assura d’avoir encore de la voix, parlant toujours en Onirique :

- Nous venons en paix ! Rangez vos armes ! Nous venons de l’autre côté du voile. Et nous ne venons pas porter la guerre  sur ces terres. Nous venons faire connaissance avec ceux qui nous ont précédé. La fille que vous venez d’abattre est votre descendante. Le temps s’est écoulé au delà du voile !

Pas question de dégainer son épée, a moins d’y être réellement forcé. Et puis. Le monde aquatique lui donnait quelques idées. Mais qu’il garderait pour plus tard. S'ils voulaient avoir une chance d’être entendu, il ne fallait pas leur faire croire qu’ils allaient attaquer.
De tout coeur il espérait que la mort de la princesse n'empêcherait pas leurs objectifs d’aboutir.

Pas après tout ce chemin.

Et de toute façon le voile les empêchait de fuir.
Revenir en haut Aller en bas
Aloera (MJo)

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Expédition] La laideur n'a pas de prix.    Ven 24 Nov - 12:58

Elle n'avait pas bougé, pétrifiée, le regard empli d'effroi rivé sur le corps de son enfant plaqué de face contre la glace. La mélodie des lieux continue de lourdement assommer la moindre de ses réactions, sa volonté réduite au niveau de celle d'un nourrisson sans plume.. Elle avait envie de pleurer, de se lamenter, de hurler son dégoût pour son propre Monde cruel et injuste. Les tentatives de négociations de Kursan parvenaient à peine à ses oreilles et elle n'en comprenait pas les mots, pourtant ... C'est bien ce qu'il fallait faire, se faire entendre. Ils étaient là pour rassembler les peuples, redonner sa gloire à chaque race et fortifier l'Onirique en lui rendant sa parfaite unité.

Cependant le cœur n'y est pas et sa gorge reste résolument serrée ...

- Mère ! Mère !!


Qui l'appelle ...

- MAIS NE RESTEZ PAS AINSI !

Une gifle brûlante, la chaleur et la colère de sa fille marquent sa joue et ses esprits lui reviennent peu à peu. Son manteau de flammes se fait plus dense et dans ses yeux, les braises se ravivent. Enfin.

Tout bas la Dirigeante Hydroz se met à chuchoter des mots en Onirique. Voilà bien longtemps qu'elle n'avait pas utilisé ce sort .. magie réservée à la classe royale des Filles de l'Hydroz .. Il faut dire qu'elle n'en avait jamais eu le besoin. Elle se penche en avant et plaque ses deux mains, juste au-dessus du cadavre de son enfant. Des serres rougeoyantes se déploient. Il fallait faire vite, la ramener juste avant que son corps ne se consume et ne disparaisse pour le fleuve. Elle ne la laisserait pas partir, pas ainsi ... Brusquement l'enfant morte s'embrase malgré l'eau et dans une gerbe de flammes sublimes or et rouges qui éclate dans les airs à quelques mètres du sol, deux ailes se déploient .. puis un corps .. Sa fille renaît à la manière d'un phénix et il fallait reconnaître que ce spectacle était impressionnant.

- Restez en position de vol et couvrez les arrières du Second !!

Après une première seconde d’hébétement, celle qui venait de renaître recouvre la totalité de sa mémoire et ses ailes entrent en mouvement pour la maintenir à bonne hauteur. Sa sœur et sa mère la rejoignent et leurs yeux perçants se fixent sur la glace et sous les formes qui pourraient s'animer par en-dessous, prêtes à agir, et prêtes à récupérer Kursan si quelque chose venait à tenter de l'attirer à son tour. Pas un seul mouvement ne pouvait échapper à leur vision rapace.

Est-ce que ces monstres comprenaient au moins leur langue ? Leur volonté ? Est-ce qu'ils reconnaissaient ... qu'elles étaient des leurs ? Pour l'instant il était trop tôt et Fi était partagée entre l'envie foudroyante de tous les massacrer et la volonté de mener à bien cette expédition. Leur énergie ne tiendrait pas éternellement et elle brise une première gemme pour se restaurer après l'effort fourni par l'incantation de son sort. Plus le droit à l'erreur, elle ne pouvait le faire une seconde fois avant un long moment.

D'un œil inquiet, elle surveille l'état de ses enfants. Elles étaient solides, leurs ailes puissantes, mais ce froid ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Expédition] La laideur n'a pas de prix.    

Revenir en haut Aller en bas
 
[Expédition] La laideur n'a pas de prix.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'édition de Kazé: deux traductions pour le prix d'une...
» Oméga seamaster "Spectre"
» comparatif auto-édition et édition à la demande
» réédition de "Chair Fraîche" de Maurice Drack
» Angélique Marquise des Anges, nouvelle édition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Onigami :: Ferme les yeux. :: Onirique-
Sauter vers: