Support écrit d'une large - et complexe - trame dofusienne sur le serveur de Brumen ( rp ouvert & fanfiction à partir du BG officiel et à l'échelle du Krosmoz ! )
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Quête] Un Cauchemar pour sublimer le Rêve.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Abaddon

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: [Quête] Un Cauchemar pour sublimer le Rêve.   Lun 4 Déc - 19:03

C'était une journée bien remplie, pleine d'émotions. Elle avait commencé sur les chapeaux de roue avec la Destruction de ma plus belle création et la mort de mes sublimes créatures. Aztre avait aussi été récupéré ce qui était plus que fâcheux pour ces petites recherches sur les Hybrides auxquelles s'adonnent joyeusement l'Ordre mais cet enlèvement était presque totalement occulté par la disparition de ma Dimension. Certes, je ne m'y étais que peu rendu ces derniers temps, trop occupé à fournir de l'énergie à l'Onirique, mais avec elle j'ai l'impression que c'est tout une partie de moi qui s'en est allée, et un indice concernant mon passé oublié. La frustration d'avoir perdu mon monde risque de laisser sa marque sur moi et cela m'enrage. N'ayez crainte mes enfants, un jour viendra où je trouverai un moyen de vous faire émerger à nouveau du Néant.
Ensuite, il y avait eu cette connaissance revenue à la vie par les soins de Kys, et sur les ordres de mon Second. Une surprise plutôt inattendue mais plus que bienvenue en ces périodes troublées, son savoir sur ce Monde n'étant vraiment pas de refus. C'est d'ailleurs ce même savoir qui m'amène ici à l'heure actuelle, dans la cité de Cyrise. Ce n'est pas la première fois que je m'y rends, cependant c'est bien la première fois que je la vois vidée de ses habitants.. c'est tout de suite moins impressionnant. J'adorais à l'époque la voir grouillante, mêlant humains, Anges -lorsqu'ils existaient encore- et même quelque Shushus, toutes ces natures différentes qui cohabitaient sans problème en ce lieu. C'est ce qui m'avait fait croire au potentiel de ce Monde en premier lieu, en sa possibilité d'amener une paix durable et véritable. Je m'arrête quelques secondes et souris, comme rassuré d'avoir encore en moi ce profond et sincère désir de paix. Ma soif de pouvoir n'a pas prit le contrôle sur moi, ne m'a pas fondamentalement changé, je suis encore moi-même.. je me demande d'ailleurs si par l'unification Edwel cherche réellement une certaine forme de paix comme l'avançait ce Démon totalement fou, ou si tout n'est qu'une question de pouvoir et de contrôle sur les autres. Peut-être est-il lui aussi tiraillé par deux envies contraires, tout comme moi ? Haha, l'idée qu'il puisse me ressembler me traverse l'esprit pendant une fraction de seconde et contre toute attente me donne encore plus envie de le tuer. Étrange ça...

Enfin bref, j'ai déjà parcouru un bout de chemin et je suis entré dans ces fameux souterrains se situant sous Cyrise. Et à ma grande surprise ce ne sont pas des souterrains sales menant sur un temple délabré et oublié mais bien une immense et sublime ville qui se trouvent sous la cité. Tout est fait d'une belle roche claire et malgré le fait qu'elle soit abandonné, cette cité est restée magnifique, comme insensible aux ravages du temps. Quant à sa taille.. au moins aussi grand que la ville juste au dessus, je dirais. Impressionnant. Mais bon, j'ai une mission à accomplir alors je délaisse les mignonnes chutes d'eau se trouvant à mes côtés pour me rendre dans ce fameux temple qu'il est d'ailleurs difficile de manquer tant il est grand, plus encore que celui de mon fils. Au moins, je n'aurais pas à retourner la ville pour le trouver, c'est une bonne chose. Je reconnais aussi , sculptés sur la devanture du temple, les représentations des Hybrides, très ressemblant et me permettant de me remémorer sans soucis les visions que j'avais lorsque j'étais maudit par la porte. Connard d'Edwel. Bref après être resté un moment immobile devant ces représentations, j'y pénètre en faisant de mon mieux pour ne pas penser à ce qui risque de m'attendre dans ces fameux "Troubles d'Oniriak", afin de rester le plus motivé possible. Ce que je dois retenir, c'est qu'après cette épreuve ma nature sera renforcée et je serais à même d'apprendre la magie des Veilleurs. Rester positif. C'est le moment de fouiller ce temple.

J'ignore combien de temps j'ai déjà passé ici mais je n'ai rien trouvé pour le moment, que des salles vides. Cependant j'ai fait du chemin jusqu'ici et pas question de faire demi-tour avant d'avoir trouvé ce lieu si terrible. A mon propre étonnement je n'ai finalement pas peur de ce qui arrivera lorsque je pense à ce lieux, mais je suis plutôt curieux et excité de savoir ce qu'est cet endroit créé en opposition à la perfection.
Je suis donc fin prêt et continue de m'enfoncer. Allons chercher cet apport de puissance.
Revenir en haut Aller en bas
Aloera (MJo)

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Quête] Un Cauchemar pour sublimer le Rêve.   Lun 4 Déc - 21:48

Des heures à tourner en rond. De grandes et hautes salles vides, encore et encore. Abaddon ne devait pas être loin de se mettre à compter les pierres et les visages sculptés pour tenter d'y déceler un indice. Seul, avec comme unique distraction le bruit de ses propres pas qui résonnent dans tout le Temple définitivement trop vide. Et puis enfin, alors qu'il repasse dans une des pièces qu'il a déjà visité une bonne centaine de fois ... quelqu'un.

Un type, maigre. Il flotte dans une tunique blanche trop grande qui s'arrête juste au-dessus de ses genoux osseux. Ses jambes sont nues et des sandalettes ringardes de mauvaise facture ornent ses pieds. Son visage est creusé au niveau des joues et ses yeux bruns transpirent l'ennui. Il est assis en tailleur par terre dans un coin, le dos contre le mur. Aucune trace d'énergie onirique, à vrai dire on pourrait penser à un voyageur humain égaré, phénomène surprenant étant donné que l'Onirique est fermé.

Sa bouche ne cesse de remuer comme s'il parlait seul et en approchant plus près, Abaddon peut distinguer les mots suivants :


- C'est un Chevaucheur et une Prêtresse qui décident de jouer à « Pile ou face »... Et .. pour compliquer un peu le jeu ils décident de modifier la règle et .. et du coup chacun doit choisir une combinaison de trois résultats .. Ils lancent la pièce plusieurs fois et le premier qui voit l'une de ses combinaisons apparaître dans les trois derniers lancers, il remporte la partie .. z'ont pas le droit de choisir la même combinaison... C'est le Chevaucheur qui commence à jouer parce qu'il se sent le plus fort et la Prêtresse, plus intelligente, elle décide de le laisser jouer ... Mais comment augmenter l'espérance de gain pour l'un ou pour l'autre ?


Puis il se met à tousser, et une fois sa quinte de toux passée, il se remet à répéter la même petite histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Abaddon

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Quête] Un Cauchemar pour sublimer le Rêve.   Mar 5 Déc - 0:17

Des heures que je tourne, à essayer de comprendre où ce situe l'entrée de ces Troubles, à scruter le sol à la recherche d'une dalle à presser, à regarder les murs de très près pour discerner une brique à pousser.. j'ai l'impression de sentir mes cheveux pousser, et je suis sûr que j'en aurais été capable si mon apparence physique changeait avec le temps ! Au bout d'un moment je me dis que la réponse est peut-être à l'extérieur, que l'entrée n'est peut-être pas directement à l'intérieur du temple mais juste à côté et alors que je m'apprête à sortir, je remarque un homme faiblard du coin de l’œil.
Je suis déjà passé ici et pas qu'une fois, je le sais !! Je n'ai même pas encore commencé l'épreuve et elle me tape déjà sur le système.. mais c'est pour la bonne cause, n'est-ce pas ? Je soupire et m'avance vers lui alors qu'il marmonne un tas de futilités sur un Chevaucheur et une Prêtresse et une partie de pile ou face, n'importe quoi..

Je m'apprête à l'interrompre lorsque je remarque qu'il répète son histoire, et ce, en boucle. Avec toujours cette même petite question à la fin.
Sérieusement ? Une énigme, ici, alors que je souhaite affronter l'horreur ? Dîtes moi que je rêve.. ce maudit temple a vraiment décidé de me faire perdre mon temps. Je soupire à nouveau, on ne peut plus las, et je croise les bras pour réfléchir à l'énigme. Un jeu de pile ou face et une combinaison de trois résultats.. c'est de toute évidence un problème mathématique, de la probabilité. En temps normal les chances devraient être à peu de choses près égales pour les deux adversaires mais la Prêtresse choisit après le Chevaucheur, ce qui lui donne un avantage certain.
Je continue de réfléchir dans mon coin pendant quelques minutes qui me semblent interminable.. je pense avoir la réponse puisque tout se situe dans le fait que la Prêtresse est la seconde à choisir, mais il va falloir l'expliquer de manière claire si je veux rapidement gagner et m'en aller.

La Prêtresse joue après le Chevaucheur. Ainsi, elle a un avantage certain car elle peut adapter sa combinaison en fonction de la sienne. En effet, grâce à cela elle va pouvoir faire en sorte que sa combinaison sorte juste avant celle du Chevaucheur dans la plupart des cas.
Pour illustrer mon explication je vais prendre un exemple. Admettons que le Chevaucheur choisisse, sûr de lui, "pile, face, face". La Prêtresse, intelligente, pourra choisir "pile, pile, face". Dès lors que le premier "pile" sortira ce qui est quelque chose que nous dirons certain, si le tirage qui le suit est un second "pile", la femme gagne à coup sûr. Cependant, s'il s'agit d'un "face", elle ne perd pas obligatoirement car le troisième tirage pourrait être un "pile" et remettre les compteurs à zéro, augmentant donc ses chances de victoire.

La Prêtresse a juste à adapter son choix en fonction de celui de son adversaire pour avoir plus d'issues de victoire que lui.


Je pense avoir vu juste avec mon explication. Tout ce que j'espère maintenant c'est que cette énigme est bien liée à ces Troubles d'Oniarik et qu'il ne s'agit pas simplement là d'un vieux fou égaré..
Revenir en haut Aller en bas
Aloera (MJo)

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Quête] Un Cauchemar pour sublimer le Rêve.   Mar 5 Déc - 0:27

Le regard de l'homme s'illumine et il semble sur le point de crier sa joie au monde entier mais au lieu de ça, alors qu'il lève ses deux bras dans un signe de victoire, il se chie littéralement dessus. Une marée brunâtre lui dégouline jusqu'aux chevilles et bientôt un petite flaque odorante se forme autour de son cul. Pris au dépourvu, mourant de honte et de gêne, il se met à pleurer comme un bébé en cachant son visage derrière ses mains.

- Et voilà .. et voilà .. passé tellement de temps à chercher la solution .. QUE JE M'EN SUIS DÉFÉQUÉ DANS LE SLIP !


Vite il relève la tête et se met à supplier Abaddon du regard, joignant ses deux mains en prière.


- Mon brave .. je vous en prie, je vous en supplie, apportez moi des vêtements de change, que je puisse en toute décence reprendre mon chemin vers mon funeste destin.

Il faisait peine à voir. Chier au beau milieu du Temple Hydroz .. On pouvait réellement parler de blasphème. L'odeur était à la limite du tolérable et il ne cessait de tenter de se relever pour finalement glisser dans sa merde et retomber sur ses fesses, lâchant des protestations à mi-voix.


- Brr .. Foutu caca .. mes sandalettes ...

Quant à l'énigme, il semble déjà l'avoir oubliée.
Revenir en haut Aller en bas
Abaddon

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Quête] Un Cauchemar pour sublimer le Rêve.   Mar 5 Déc - 0:41

Les bras levés, l'homme est sans doute sur le point de m'annoncer que j'ai réussi, que je suis le premier en mille ans, que je suis l'élu pouvant vaincre les Troubles d'Oniarik et tout ce qui s'en suit.. eh bien non. Il se contente de se chier dessus, littéralement. Je vois sa merde couler jusqu'à ses chevilles et je fais un pas en arrière. Je sens mon œil tiquer d'agacement, je n'ai qu'une envie c'est l'éliminer sur le champ et retourner chez moi.
Quelle mission pathétique.. et dire que je suis le Commandant des armées, et que j'ai renoncé à prendre Kys pour ça. Cette déchéance.

Je soupire longuement et contacte mon serviteur pour lui demander de me ramener des vêtements de rechange, en espérant de tout cœur que ce type est réellement lié à ce que je cherche. Après tout il est apparu de nulle part n'est-ce pas ?
Le Mynien ne tarde pas d'apparaître à mes côtés avec des vêtements, qui sont eh bien.. les miens, oui. Des vêtements classiques Iop permettant une grande liberté de mouvement, noir et blanc, et un manteau sombre avec quelques dorures et une capuche. Forcément, mon servant pensait qu'ils étaient pour moi alors c'est ça qu'il a ramené. Je grimace un peu et lui file mes affaires en tendant mes bras au maximum, lui faisant bien comprendre que je refusais de m'approcher plus que ça de lui.

Ces Troubles d'Oniarik ont intérêt à en valoir la peine.
Revenir en haut Aller en bas
Aloera (MJo)

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Quête] Un Cauchemar pour sublimer le Rêve.   Mar 5 Déc - 0:55

Il s'avance sur ses deux genoux jusqu'à atteindre les vêtements qu'il attrape lui aussi à bout de bras. L'émerveillement se dessine sur son faciès. Il caresse le tissu des habits offerts et murmure :

- Oh Oniarik faites que je sois digne de ces merveilles ...

Il ôte sa tunique, se retrouvant parfaitement nu sans gêne devant Abaddon. Les cuisses et l'arrière couverts de merde, il se sert de son haillon trop grand pour s'essuyer sereinement tout en souriant à son sauveur. Cinq bonnes minutes de silence, les yeux dans les yeux. Lorsque enfin il juge son corps assez propre (ou sa tunique trop souillée), il enfile délicatement sa nouvelle tenue. Bien entendu, le malheureux ne possède pas la carrure du commandant et là encore, ses vêtements sont bien trop grands.


- Que les cinq vous bénissent, vous êtes un homme bon. Et vous m'avez sauvé d'une situation fort gênante. Laissez moi vous remercier à hauteur de votre amabilité.


Tout en s'avançant, debout cette fois-ici, il plonge les cinq doigts de sa main au fond de sa gorge afin de se titiller la glotte. Rapidement les hauts-de-cœur le saisissent mais il n'abandonne pas bien au contraire et continue de se rapprocher d'Abaddon. Son poing disparaît dans sa bouche. Son visage se crispe, rouge, les yeux larmoyants et les veines sur son crâne gonflées. Puis il retire prestement sa main suivie de près par une gerbe de bile et d'eau où flottent quelques malheureux restes d'un repas qui remonte à loin. Au milieu, une statuette d'Hybride.

- EEeeurgh... EEEEEEURRRGH .. Burp. Je l'ai trouvée .. elle était cachée dans ce Temple !! C'est mon plus beau trésor vous savez. Mais j'avais très faim alors je l'ai mangée. À quoi elle sert ? Aucune idée. AH quoique !

Il se tourne vers sa flaque de merde qu'il pointe du doigt.

- Je crois bien avoir senti une dalle bouger pendant que je réfléchissais à mon énigme. Là, juste ici.


Après ces révélations, il prononce de nouveaux remerciements et s'en va, sans doute à la recherche d'un nouveau bâtiment désert à squatter.
Revenir en haut Aller en bas
Abaddon

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Quête] Un Cauchemar pour sublimer le Rêve.   Mar 5 Déc - 1:21

Cet homme se confondait en excuses et remerciements, nageant dans mes vêtements bien trop grands pour lui qu'il finirait de toute façon sans doute par souiller aussi. Il s'en va, laissant à mes pieds une statuette régurgitée et une dalle pleine de merde. Et cette énigme stupide n'avait absolument aucun lien avec ce temple, ce type non plus. Juste un squatteur qui errait dans le temple et sur lequel je n'étais pas tombé, va savoir pourquoi.. je me sens absolument ridicule. Je fais se soulever mon ombre, qui se fait un plaisir de ramasser la statuette à ma place avant de retirer la dalle indiquée par cet homme ma foi haut en couleur. Sous celle-ci se trouve une petite tablette avec un emplacement vacant, tout juste de quoi insérer la statuette. Chose faite je remarque qu'elle peut être coulissée en tournant dans le sens contraire des équilles d'une montre pour révéler.. un passage très étroit, peut-être trop. C'est ici que mon ombre ne me sera plus d'aucune utilité, il va falloir que je me faufile dans ce trou pour continuer...

En tous cas une chose est sûre, passage ou pas je ne toucherai pas cette merde. Je déploie mon énergie en une onde de choc ce qui a pour effet de légèrement repeindre les murs couleur marron. Blasphème accentué peut-être mais au moins, je serais propre. J'avais promis que je ne toucherais pas cela. Je commence à me faufiler et je crois sentir un escalier sous mes pieds. Je ne vois absolument rien devant moi, tout est noir et la seule chose que je sais c'est que je peine sérieusement à avancer. Chacun de mes vêtements frottent contre les différentes parois qui me compriment et peu à peu ils se déchirent, tombant en loques et révélant ma peau qui s'égratigne puis se régénère encore et encore. La douleur n'est pas bien importante, ce ne sont que des égratignures, mais j'ai encore l'impression de perdre mon temps en avançant ainsi de quelques centimètres à la foi ce qui m'enrage réellement. Si c'est un truc pour apprendre la patience ou quelque chose de ce genre, c'est trop tard ! J'ai des siècles derrière moi, inutile de tenter de m'apprendre des vertus ça ne fonctionnera pas !

Au bout de quelques longues, très longues minutes de progression, j'arrive enfin au bout. Je dépoussière mes vêtements -ou ce qu'il en reste-, avant de me mettre à scruter les environs. Nouvelle question: Où suis-je ? Et est-ce enfin le début d'une quête digne de mon rang ou vais-je cette fois faire un concours de calcul mental avec un vieillard se bavant dessus et urinant ?
Faites que ce soit la réponse 1.
Revenir en haut Aller en bas
Aloera (MJo)

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Quête] Un Cauchemar pour sublimer le Rêve.   Mar 5 Déc - 1:33

Une salle de bar crade. La lumière blafarde d'une quinzaine d'ampoules dénudées rayonne depuis un plafond bas poussiéreux. Le sol est couvert de dalles dont les jointures verdissent de moisissure et les rares tables en état d'accueillir quoique ce soit sont désespérément vides. Lugubre, de mauvais goût, et une hygiène plus que douteuse. Ça pue le vieil alcool et le renfermé. Un comptoir est dressé devant des étagères de bouteilles noires identiques et sur ce comptoir ... un couple fornique.

Un type, maigre à faire peur. Il a relevé sa tunique blanche trop grande pour lui en coinçant un pan entre ses dents et il s'évertue à monter une bonne femme énorme dont les hanches s'effondrent en monticules de graisse de chaque côté de son perchoir. Ses seins sont monstrueusement gros, si bien que le visage de l'homme au-dessus disparaît entre ces derniers. On n'entend que ses couinements de chienchien excité et quant à elle, elle fixe le plafond sans remuer les lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Abaddon

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Quête] Un Cauchemar pour sublimer le Rêve.   Mar 5 Déc - 1:48

Et... j'étais vraiment pas bien loin du compte en fait. Je passe la main sur mon masque, le ras le bol se faisant clairement sentir. J'avais vraiment l'impression qu'on se foutait de ma gueule à l'heure actuelle, qu'une engeance supérieure s'amusait à créer ces situations ridicules et risibles juste pour se marrer un bon coup et jouer avec moi. Je soupire, las. Ce qu'Yshrola et Ala m'ont décrit était quand même un peu plus intéressant.. toute l'excitation que je ressentais au départ était envolée.

Enfin.. continuons. L'important est de renforcer ma nature, tant pis si les épreuves sont ridiculement inintéressantes. Autant continuer.
J'avance donc vers ce couple immonde forniquant.. ou plutôt vers ce maigrelet un peu trop excité à l'idée de prendre cette chose totalement répugnante et inactive. Je me sens souffler du nez à nouveau à leur vue tiens. Cette quête me fait définitivement chier et ces deux personnes sont immondes, pardonnez mon langage. Ayant autre chose à faire que les regarder s'agiter de manière aussi ridicule, la situation étant assez gênante pour eux comme pour moi, je me racle la gorge de manière exagérément forte afin d'attirer leur attention.

Excusez-moi.. bonjour je me nomme Abaddon, Commandant de l'Onirique. Je recherche les Troubles d'Oniarik, vous en avez entendu parler ?

Aller droit au but, faire les choses vites et bien. J'ai déjà assez perdu de temps en simagrées et je ne veux pas pourrir ici. Tout ce que j'espère c'est que je suis toujours sur le chemin de ces Troubles et que je n'y suis pas déjà entré, auquel cas je serais sacrément déçu.
Revenir en haut Aller en bas
Aloera (MJo)

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Quête] Un Cauchemar pour sublimer le Rêve.   Mar 5 Déc - 1:56

L'homme lâche un hurlement d'effroi. Visiblement il ne s'attendait pas à recevoir de la visite. Il hurle à n'en plus pouvoir tout en se retirant de cette femme qui quant à elle n'a pas encore bronché. La queue à la main il se masturbe frénétiquement pour ne rien perdre de son érection tout en s'exclamant durement:

- Vous pouvez pas prévenir !?

Puis à la fin de sa phrase, il éjacule. Le jet fonce en direction du Commandant mais il ne semble même pas y prêter attention, calmement il éponge son front avant de préciser :


- Bien, j'ai terminé ...


À bien y regarder, il ressemble trait pour trait au malheureux de l'étage du dessus. Et lorsqu'il se met à pleurer, la ressemblant est d'autant plus frappante. La même façon de chouiner.


- Elle ... ELLE EST MORTE ! MORTE ! MORTE ! MORTE ! MORTE ! MORTE ! MORTE !


Sa bouche s'ouvre en grand et il se met à répéter inlassablement le même mot. Pendant ce temps, le tas inactif sur le comptoir dégringole face contre sol. Son crâne éclate et éclabousse le dos de son partenaire qui ne semble pas même s'en rendre compte.

Les ampoules au plafond vibrent et s'entrechoquent dans de petits cliquetis. Quelques unes se brisent, puis finalement toutes. Lorsque le noir complet règne dans la salle, l'homme s'arrête de hurler et à la place, il poursuit en chuchotant :


- C'était quoi votre question mon bon messire .. ?
Revenir en haut Aller en bas
Abaddon

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Quête] Un Cauchemar pour sublimer le Rêve.   Mar 5 Déc - 2:08

Ce type se masturbe frénétiquement en me regardant et c'est alors que je le reconnais, le même être ridicule qu'à l'étage. Mon visage se ferme encore plus, se faisant dur sous mon masque. Je suis déjà dans ces Troubles, j'en suis persuadé. Me voilà à la fois déçu et sidéré que ce soient ce genre de choses immondes auxquelles je vais devoir faire face, et ce n'est sans doute pas terminé.
Un jet de sperme fonce sur moi mais il n'a pas le temps de m'atteindre, s'évaporant avant de toucher quoi que ce soit. Répugnant, un grand manque de classe comparé au reste de l'Onirique. On se croirait dans la Shukrute.

Le gros tas était quant à lui visiblement un cadavre. Son crâne explose rapidement contre le sol et éclabousse son partenaire qui ne bronche pas, trop occupé à pleurer de la même manière horripilante que précédemment. Il arrête enfin après quelques instants et me demande de faire répéter, pfeuh. Je secoue un peu la tête et je réponds en feignant la sympathie étonnamment bien, alors que je meurs d'envie de lui éclater le crâne.

Haha, oubliez donc j'ai ma réponse, j'y suis déjà. Par contre si vous pouviez m'indiquer un moyen de sortir d'ici..

Tout ce que j'avais à faire c'était sortir en un seul morceau, ce cher Yshrola l'avait dit. Alors trouvons une sortie. Je remarque à ce moment des toilettes derrières des portes en bois battantes.. je décide alors d'y aller, la suite m'y attendant peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Onigami
Admin
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 23/07/2017

MessageSujet: Re: [Quête] Un Cauchemar pour sublimer le Rêve.   Mar 5 Déc - 2:21

L'homme se jette à plat ventre derrière lui. Il crie de ne pas entrer. De ne surtout pas entrer mais trop tard Abaddon pousse les portes battantes et passe dans la pièce à côté. Quelques cabines WC sont alignées, toutes occupées. En face, des urinoirs, chacun surplombé d'un petit miroir carré.

L'homme est resté debout derrière les portes, ses jambes parfaitement visibles et il continue de murmurer au travers des recommandations, comme quoi il ne devrait vraiment pas être ici et ferait mieux de revenir en sa compagnie.

Puis une chasse d'eau est tirée derrière une porte close de cabine mais personne n'en sort.

Revenir en haut Aller en bas
http://onigami.forumactif.com
Abaddon

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Quête] Un Cauchemar pour sublimer le Rêve.   Mar 5 Déc - 2:28

Des jérémiades, encore des jérémiades. A peine eu-je eu le temps de comprendre que cet homme frêle me demandait de ne pas entrer dans ces toilettes que eh bien.. j'y étais déjà. Et en soit rien de bien particulier, des cabines occupées et des urinoirs vides.

J'entends une chasse d'eau derrière une cabine que je situe parfaitement, mais l'homme continue de me sommer de sortir. Dois-je l'écouter ? Après tout il est affilié à Oniarik. Je lui réponds sans quitter la pièce et me plante face à la cabine qui a émit ce bruit de chasse d'eau.

Je cherche juste à sortir d'ici, à vaincre ces Troubles. Si vous connaissez une autre sortie, indiquez la moi et je.. partirai !

Je ponctue cette phrase d'un coup de pied bien bourrin qui force la porte à s'ouvrir. Alors, être dangereux à l'intérieur ?
Revenir en haut Aller en bas
Aloera (MJo)

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Quête] Un Cauchemar pour sublimer le Rêve.   Mar 5 Déc - 2:54

- Qu'est-ce que tu fous là, fils de pute ?

Edwel remonte sa braguette tandis que sa bouche se tord en un rictus haineux à la vue de celui qui venait l'emmerder jusqu'aux chiottes. Impensable, ainsi donc on ne pouvait plus pisser tranquillement sans que l'Onirique ne se sente obligé de débarquer ? Inutile de chercher à comprendre le pourquoi du comment il n'était pas d'humeur à ce petit jeu. Ses yeux virent au blanc. Il a vraiment les nerfs à vif ce soir, une tuerie peut-être pourrait le détendre ..

Il se téléporte hors de la cabine.


- T'es là pour ta dimension hein !? Tu viens chialer sa perte !? Réclamer vengeance !? TU VIENS TE BATTRE ABADDON !? ENFIN TU SORS DE TA CACHETTE DE SABLE POUR VENIR BOUFFER LA BRANLÉE DE TA VIE SAC À MERDE !

Il réapparaît non pas dans son dos comme on aurait pu s'y attendre, mais bien face à lui, plus proche. Sa peau se couvre d'une lueur blanche à l'instant où son corps se rematérialise et avant qu'Abaddon n'ait eu le temps d'esquisser le moindre geste, pas même un quelconque hoquet de surprise, une vague de puissance le soulève du sol et le plaque violemment contre le mur. Les miroirs dans son dos se brisent, l'impact est rude mais surtout, la vague ne semble pas vouloir se calmer et des ondes continuent d'être envoyées si bien qu'il lui est impossible de remuer le moindre muscle. Plaqué net. Sa peau commence à se fendre. Il sent ses yeux s'assécher mais fermer ses paupières reste un trop gros effort. Sa lèvre s'ouvre, ses joues s'étirent et se déchirent, le reste de ses vêtements est balayé si bien que le voilà nu coincé en lévitation. L'air est de plus en plus difficile à absorber.

- Je .. peux te broyer ici et là comme un insecte Abaddon .. REGARDE TOI ! REGARDE TOI TU NE PEUX MÊME PAS BOUGER ! Baisé par ma PUISSANCE !

À ces mots il lève sa main. La pression exercée par ce déploiement d'énergie céleste s'intensifie. Ses os se broient sur eux-même et son sang se met à perler de tous ses pores. Comprimé. Ses organes se tordent et du sang ne cesse ne s'écouler, bientôt sa gorge se remplit d'hémoglobine avant de lentement dégouliner sur son menton. L'urinoir sous lui se met à fondre en recevant le liquide doré. Edwel commence à ricaner .. Le plaisir est audible, il jubile ouvertement devant ce spectacle.

- Je vais lentement t'écarteler ... Mais avant je vais attendre que tu te vides de ton sang .. sans énergie tu auras du mal à te régénérer ... Je vais te presser comme un fruit pourri et je vais contempler ton jus s'échapper ...

L'oeil gauche d'Abaddon sous la pression ... éclate. La douleur est infâme. Il sent le droit qui se gonfle et qui ne va pas tarder à subir le même sort mais ce n'est rien à côté de la panique éprouvée à ressentir ses poumons et son cœur chercher à s'échapper par son dos.

Le vieillard toujours debout derrière ses portes battantes lâche un pouffement de rire. Il ne voyait pas la scène, bêtement immobile à de temps en temps remuer les orteils dans ses sandalettes couvertes de foutre. Puis gêné d'avoir ainsi laissé s'exprimer son hilarité il se justifie à voix haute, assez fort pour se faire entendre


- C'est parce qu'il a dit jus !!
Revenir en haut Aller en bas
Abaddon

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Quête] Un Cauchemar pour sublimer le Rêve.   Mar 5 Déc - 3:46

A quoi je m'attendais en défonçant cette porte ? Honnêtement, et c'est bien rare.. à rien. Je m'étais rendu à l'évidence que je ne pouvais pas prédire ce qui arriverait durant cette épreuve et que des choses étranges allaient se produire les unes après les autres.
Et me voilà maintenant face à Edwel qui se met à gueuler comme un taré à propos de ma Dimension et d'une éventuelle revanche que je voudrais prendre pour sa destruction. Bien évidemment, ce n'est pas le vrai Edwel mais une invention d'Oniarik étonnement bien réussie d'ailleurs. Mes souvenirs sont sans doute utilisés pour le recréer mais une question se pose tout de même: ai-je en face de moi un véritable Ange créé par une Divinité Hybride pour l'occasion, ou est-ce une illusion ? Autrement dit, aurais-je à mener un véritable combat et faire face à de véritables attaques ? Je n'ai pas vraiment le temps de réfléchir à la question puisque j'ai assez rapidement la réponse: me voilà projeté contre le mur, les miroirs se brisant derrière moi. Je crache un peu de sang doré sous l'impact, encore légèrement sonné et surprise par cet assaut-éclair. La douleur semble réelle bien que surmontable pour le moment et malheureusement, après cette onde de choc je suis toujours plaqué contre le mur, l'énergie ne semblant pas vouloir me quitter.. je sens qu'elle va continuer de me ravager et je me prépare tant bien que mal à la douleur qui va arriver.

Malheureusement, difficile pour moi de se préparer à ce qui va suivre. Ma peau se fend littéralement, mes yeux s'assèchent si je puis dire à vue d’œil et ma bouche se déchire de toute part. Je pourrais bien crier mais l'afflux de sang est tel que le seul son qui ressort de ma gorge est un bruit immonde à mi chemin entre déglutition et régurgitation. Du sang doré en quantité afflux dans ma bouche et je ne peux toujours pas bouger.. inutile de préciser que la douleur est atroce. L'air peine à entrer dans mes poumons et je ne peux rien faire pour m'en sortir. Outre la douleur physique il y a aussi une part de douleur morale: je me sens si faible et impuissant...
Cependant, la douleur horrible de mes os se réduisant en miettes me font bien vite oublier ces pensées, mon esprit bien moins attentif tout à coup, s'affolant suite à ces multiples agressions. Je veux crier mais à nouveau impossible avec la quantité astronomique de liquide brûlant dans ma gorge. C'est au tour de mes organes de se faire comprimer de la même manière que mes os. Mes jambes s'agitent et frappe le mur derrière moi, non pas pour initier une quelconque fuite mais bien pour extérioriser tant bien que mal cette douleur qui me ronge. Ne précisons pas que cela ne m'apaise nullement. La pression ne cesse d'augmenter et je ne compte plus les organes qui ont éclaté. Ils se reforment cependant.. je ne meurs pas.

Edwel éclate de rire. Il veut m'exsanguiner pour stopper mes pouvoirs de régénération, ou au moins fortement les ralentir. C'est vrai qu'ils sont plutôt impressionnants, je n'avais jamais eu l'occasion de vraiment les mettre à l'épreuve. J'essaye d'articuler un "va te faire foutre, fils de pute" mais c'est inutile, ma bouche et mon visage en général sont en miettes. Si je ne peux pas hurler, je peux encore moins parler, évidemment. C'est alors que mon œil gauche.. éclate. Sous la pression en constante progression. Les bruits de déglutition se font plus intense alors que je tente de nouveau d'hurler à la mort, mes mains grattant frénétiquement le mur derrière moi, mes ongles se déchaussant à force de gratter encore et encore. La douleur me rend totalement fou, cela fait un moment déjà que j'ai du mal à penser correctement, à me concentrer. Dans ce genre de moment, on regretterait presque son immortalité.. Je sens mon corps tout entier lutter pour reformer ce qui est brisé, un foie par ci, un rein par là, une vessie là-bas.. mais aussitôt reformés tout éclate de nouveau, c'est sans fin et cela ne fait au final que s'ajouter à mon calvaire.
Je sens mon œil droit gonfler à son tour sur le point d'exploser alors que je fixe cet enfoiré de faux séraphin aux pouvoirs usurpés. Puis je sens quelque chose dans ma poitrine, quelque chose de réellement anormal. Mon cœur bat à tout rompre comme s'il souhaitait tout déchirer de lui même à l'intérieur de mon corps, et j'ai l'impression de sérieusement étouffer. Quelque chose semble frapper contre mon dos, souhaitant presque s'en échapper. Comme si je voulais faire apparaître mes anciennes ailes de plumes mais en.. différent. Bien plus étrange, et affolant. Mon cœur va s'extirper de mon corps si je ne fais rien !!

Maudite guerre, maudit Edwel, maudit vieillard, maudit Yshrola, Yenepha et toute la troupe, et soyez aussi maudits stupides Troubles d'Orianik. Au bord de l'inconscience, je ne fais pas mes prières pour ces cinq nouveaux Dieux dont je viens d'apprendre l'existence non, je les maudits tous, la plupart de mes connaissances. Il semblerait que j'ai perdu cette parodie de combat, en réalité je ne me suis pas défendu, ne faisant que subir. Fixant de mon unique œil mon adversaire, je tente de me concentrer sur lui malgré tout ce qui se passe autour. Ma régénération ralentit très nettement, presque stoppée net sous mes ordres et toute mon énergie restante est focalisée a tenter d'engloutir le séraphin dans un grand brasier bleu. Après tout, il n'est qu'énergie et je brûle les énergies, non ? Peut-être, peut-être pas. A ce moment là je parviens difficilement à réfléchir aux tenants et aboutissants de mon action. Au pire, quitte à mourir, je préfère mourir en utilisant toute mon énergie voulant me défendre contre l'agresseur plutôt que pulvérisé par la copie d'un fils de pute, ça c'est sûr, et je n'ai pas besoin de réfléchir bien longtemps pour m'en rendre compte.

Je n'avais pas vraiment envisagé la possibilité de réellement mourir en venant ici.. pourtant ça pourrait bien être la fin maintenant. La dernière personne à laquelle je pense n'est pas une personne que je maudit non, loin de là.. tss, je ne la nommerai pas, cela lui ferait bien trop plaisir haha..
Revenir en haut Aller en bas
Aloera (MJo)

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Quête] Un Cauchemar pour sublimer le Rêve.   Mar 5 Déc - 12:13

Quelques flammes bleues se manifestent, le brasier semble en difficulté, il peine à prendre sous ce manque d'énergie et alors qu'enfin il commence à gagner en volume sur le corps d'Edwel qui pousse un hurlement, Abaddon sombre dans l'inconscience en retombant sur le carrelage des toilettes de ce bar miteux.


Des sons lui parviennent vaguement alors que la totalité de son corps est un martyr. Sa régénération est brisée, impossible pour le moment de bouger. Il sent qu'on lui attrape la cheville et qu'on le fait traîner. La respiration du porteur est rauque, il a de toute évidence beaucoup de mal à transporter le corps en sale état.


- Alors … HISSE … Chevaucheur face pile pile … Prêtresse face face pile … deux chances sur trois … HISSE … face pile face … face face pile … deux chances sur trois … pile pile pile … face pile pile … SEPT CHANCES SUR HUIT HAHAHAHA !!



Un crochet de boucher lui traverse le palais, ancré dans sa chair. Accroché un plafond comme une vulgaire pièce de viande, sa nudité toujours affichée. Le bar est rempli de consommateurs assis aux tables ou debout près du comptoir, tous mangent et boivent en fixant Abaddon qui après huit longues heures, reprend enfin connaissance. À côté de lui, la femme obèse est aussi suspendue.

Les convives se lèchent les lèvres et sourissent au Commandant. Des regards lubriques, des clins d’œil, ils rient et s'empiffrent et à la puanteur générale s'ajoute celle de la transpiration rance. Des morceaux de viande arrachés à même les plats, les doigts sont gras et les enfoncer dans leurs bouches ne les rend pas plus présentables. Succion, l'un éructe, encore un peu de volaille fourrée aux fruits confits, une bassine de sauce tourne joyeusement sur le comptoir et tous à la louche se servent généreusement.


- Tu l'as bien eu .. C'est pas donné à tout le monde tu sais, de générer un feu bleu dans un état aussi piteux. Je te félicite.


Un table, juste sous lui. Son sang coule toujours de son œil qui n'a pas terminé de se régénérer et les gouttes d'or finissent tout droit dans le verre de la seule cliente attablée ici : Kysae. Lorsque le verre se remplit, elle le lève et en boit le contenu, prenant soin ensuite de correctement le replacer. La belle lève un bras et caresse la cheville du Commandant accroché.

- Tu souffres je le sens. Sois patient, tu auras bientôt retrouvé assez de forces pour continuer. Mais dis moi, dis moi juste une chose avant, quelle porte choisis-tu ?


Quand il relève la tête, il ne reste plus personne hormis la Morterêve. Elle est d'ailleurs sous apparence humaine, vêtue de l'une de ses nuisettes. Pieds nus sur le sol gras, cheveux lâchés en bataille, elle semble à peine se réveiller mais la situation lui semble on ne peut plus normale. La chaîne de roche onirique descend et lorsque Abaddon touche à terre et que le crochet se retire dans un bruit immonde et une nouvelle giclée de sang, il tombe à genoux.

Elle aussi vient s'agenouiller. Elle lui relève le menton et de son autre main elle passe ses doigts sur son œil crevé. Sa régénération est vraiment lente, l'invocation du feu bleu lui a dévoré ses réserves d'énergie jusqu'à la dernière goutte.. Il sent même le froid, un froid qui pourtant n'a pas lieu d'être mais c'est plus fort que lui, il tremble.


- Quelle porte Abaddon ?


Dans son dos à la place du comptoir, deux portes identiques sont côte à côte, aucun signe distinctif. Avant qu'il ne réponde quoique ce soit elle chuchote tout bas

- Tu avais dit .. que l'on se reverrait vite ..
Revenir en haut Aller en bas
Abaddon

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Quête] Un Cauchemar pour sublimer le Rêve.   Mar 5 Déc - 14:37

Je sombre finalement dans l'inconscience, bercé par le hurlement d'Edwel, si doux à mes oreilles. J'ai de brefs moments de lucidité où je peux par exemple sentir que l'on me traîne de nouveau dans la pièce principale, par la cheville. Le porteur n'a aucune force.. sans doute ce vieillard ? En tous cas je suis incapable de protester ni même de continuer à observer la scène car je retombe inconscient. Quelques instants plus tard je sens aussi une douleur au niveau de mon palais.. puis plus rien. Je comate pendant des heures sans doute.

Lorsque je me réveille enfin le bar est plein. Des hommes on ne peut plus répugnant qui me fixent d'une manière on ne peut plus déplaisante, certains se risquant même à me faire des clins d’œils. Savaient-ils seulement à qui ils avaient affaire ? Si je n'étais pas si diminué je les ferais rôtir pour l'affront. D'ailleurs, avec mon énergie au plus bas je vais bien avoir du mal à me détacher d'ici pour repartir. Alors que j'y songe, une voix que je connais bien me sort de mes pensées, me félicitant pour avoir vaincu "Edwel": Kysae. Il est vrai que j'ignorais si mon coup porterait, et que je maîtrise de mieux en mieux ce feu qui n'est pas mien. Mais bizarrement je ne suis pas vraiment d'humeur à me réjouir.

On me fait enfin descendre et alors que le crochet se retire, je retombe à genoux, crachant encore un peu de sang doré sur le sol. "Kys" me rejoint, effleure mon oeil qui n'est toujours pas régénéré après tout ce temps.. je me rends alors vraiment compte d'à quel point je suis en piteux état. C'est pathétique. Je suis blessé de partout, je peine à me régénérer, je suis borgne et je tremble de froid. Génial.
Elle me demande de faire un choix. Deux portes. Rien ne semble les différencier.. j'ouvre la bouche sur le point d'en choisir une complètement au hasard mais elle se remet à parler, me rappelant une promesse que j'avais faite avant de partir. Cela confirme mon hypothèse selon laquelle ce lieu se sert allègrement de mes souvenirs et s'adapte en conséquence. Des personnes que je hais, d'autres que j'aime.. hum, je vais sans doute voir passer d'autres visages familiers. Peut-être devrais-je revivre mon assassinat par mon frère ou une connerie du genre ?

Je détourne légèrement le regard bien que sachant que ce n'est pas elle, avant de me relever et d'observer les portes. Aucune différence entre les deux, on dirait bien que je vais devoir en choisir une à l'instinct.

Droite.

Je joins le mot au geste et ouvre la porte désignée pour y entrer. Qu'est ce qui m'attend, maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Aloera (MJo)

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Quête] Un Cauchemar pour sublimer le Rêve.   Mar 5 Déc - 14:56

La pierre est claire et le plafond haut. Les murs sont sculptés : Des visages lisses, des silhouettes portant deux paires d'ailes. Par les grandes fenêtres de ce Temple enfoui, l'on peut contempler des édifices au milieu du vide, beaux et abandonnés. Un homme d'une maigreur effroyable est assis dans un coin de l'une des nombreuses pièces du bâtiment et il marmonne en serrant le bas de sa tunique blanche trop grande, ses genoux osseux s'entrechoquant en rythme. Il se balance d'avant en arrière et ne prête pas attention à Abaddon qui traverse la porte. La porte en question reste ouverte et dans son dos, Kysae s'est relevée et le regarde. Un regard doux, aimant, elle se mord le bas de la lèvre et fait doucement non de la tête. La porte claque et se referme et à la place de celle-ci : un homme. Un homme d'une maigreur effroyable debout dans son dos. Il sourit en serrant le bras de sa tunique blanche trop grande, se balançant lentement de gauche en droite, remuant de temps en temps les orteils dans ses sandalettes ringardes.

Celui qui est assis relève la tête et contemple cet homme debout qui lui ressemble tant.


- Tu es ici toi aussi.
- Et lui aussi !


Les deux regardent maintenant Abaddon avant d'éclater de rire mais l'homme assis se crispe et tousse.

- Je crois que je suis à deux doigts de me chier dessus ...
- Tu déconnes ?
- Non je te jure ...


Un silence gênant s'installe. L'homme debout s'avance pour se placer à la droite d'Abaddon.

- Tu as choisi de poursuivre en me confiant ta jeunesse quasi éternelle, enfant du rêve.

Il ne le regarde pas, le visage baissé sur le sol. Le corps du Commandant se régénère entièrement. Son œil, ses blessures, il sent son énergie affluer de nouveau en lui mais bien vite quelque chose cloche. Sa peau se ride et son dos se courbe sous les affres du temps qui brusquement semble s'écrouler sur son corps d'un poids krozmique. Ses cheveux rouges blanchissent et ses dents se colorent d'un vieux jaune terne. Son œil est bien là mais sa vue décline. Sa force est retrouvée mais sa vigueur se meurt. Le Commandant à partir de cet instant est un vieillard, peut-être les quatre-vingt années.

L'homme assis contemple la transformation et hausse un peu les épaules.


- Que dirais-tu à présent d'affronter un démon, vieil homme ?
- Si tu l'emportes, nous pourrons troquer.
- Tu connais le chemin.


Celui qui est assis se décale sur le côté. Une dalle se soulève d'elle-même pour s'écarter, dessous, un passage sombre et étroit.
Revenir en haut Aller en bas
Abaddon

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Quête] Un Cauchemar pour sublimer le Rêve.   Mar 5 Déc - 15:12

Me revoilà au point de départ, avec le même homme qui s'était précédemment chié dessus. Je n'ai jamais eu autant l'impression de ne pas avancer. Et maintenant il y en a deux dans le même endroit, parfait. Alors, quelle sera ma mission dégradante cette fois ? Je les laisse discuter entre eux sans vraiment m'en soucier jusqu'à ce que l'un d'entre eux m'interpelle...
C'est un rêve que j'ai souvent fait. Ma peau se ride, mes cheveux écarlates blanchissent peu à peu et je me meurs sur le trône de ma Dimension, avant de ne devenir que poussière, détruit par le poids des années qui me rattrapent. Et c'est presque ce qui m'arrive actuellement, sauf que le processus s'arrête pour me laisser dans un état de vieillard, peut-être pas très loin de la centaine ? Je ne suis pas très au fait de la vieillesse physique de par ma condition. Je regarde mes mains ridés, ma faible vue légèrement occultée par une mèche de cheveux blanche qui tombe devant mes yeux fatigués. J'avais bien besoin de ça.. voyons le bon côté des choses je suppose, au moins je suis complètement soigné et le processus n'est pas irréversible, c'est déjà ça.

Soit.. je survivrais à votre création, Oniarik.

Est ce que je m'adresse à ces deux personnes, visiblement créées et peut-être même contrôlées par ce Dieu ou bien à cet endroit tout entier ? Les deux sans doute. En tous cas en parlant je remarque que ma voix ne porte plus aussi bien, elle a l'air plus faible et moi autoritaire.. mes cordes vocales sont sans doute aussi celles d'un vieil homme. Je m'avance pour m'engouffrer dans le passage sans plus de commentaire, ma nouvelle "forme" me permettant de m'y faufiler déjà plus facilement. J'ai toute mon énergie mais moins de vigueur et de force brute.. je me demande bien ce que va donner ce combat.
Revenir en haut Aller en bas
Aloera (MJo)

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Quête] Un Cauchemar pour sublimer le Rêve.   Mar 5 Déc - 15:41

- Est-ce qu'il croit que Oniarik le regarde ... ?
- Si seulement il nous regardait.
- Quelle idée de suivre le chemin pointé par un ancien ennemi.


La trappe se referme et la conversation des deux hommes n'est plus audible. Encore cet escalier noir à travers le même passage étroit. Lorsqu'il arrive à terme du chemin, il est dans une Taverne ..

La Taverne est différente de la salle de bar de tout à l'heure. Lugubre oui mais plutôt propre. Sombre à souhait en particulier au plafond où de larges poutres sont disposées dans l'ombre. Avec un peu d'attention il croit entendre des voix de là-haut, on l'observe .. et une paire de yeux céruléen aux pupilles de chacha apparait. On lui parle, Abaddon est arraché à ses contemplations.


- Qu'est-ce que tu viens faire ici vieillard ... Tu t'es égaré ? Tu te fous de nous c'est quoi cette tenue ...


Derrière le comptoir de la taverne un disciple de Cra aux cheveux bleus nuit le teint mat est en train d'essuyer un verre. Des poutres au plafond, une disciple d'Ecaflip se laisse tomber dans un petit bruit étouffé, le pelage lui aussi bleu nuit. Tous deux portent un bandeau orné d'une arakne.

- T'es sérieux de venir ici à poil ? Tu veux mourir le vieux ?! Tu sais où t'es au moins ?


Chacun de ses mots se rapprochaient plus de l'aboiement qu'autre chose. Autour de lui dans la salle, des clients encapuchonnés gardent le visage baissé et se tiennent soigneusement à l'écart du conflit qui semble sur le point d'éclater.
Revenir en haut Aller en bas
Abaddon

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Quête] Un Cauchemar pour sublimer le Rêve.   Mar 5 Déc - 16:06

Suivre le chemin d'un ancien ennemi, hm ? Oui, c'est bien ce que je faisait. Mais après tout il n'y avait actuellement pas plus calé que lui pour espérer gagner en puissance et nous comptons bien utiliser ses connaissances.. mais si tout ceci n'avait été qu'un vaste piège et que ces Troubles n'apportent rien, aucun gain de puissance, je promet de le renvoyer dans le fleuve des morts. Un érudit non coopératif est inutile et trop dangereux, surtout si cette personne est Yshrola. A suivre donc.

J'arrive dans une taverne qui me semble rapidement familière. Ces yeux sur moi, les voix, et ce disciple de Crâ là, derrière le comptoir. Oh oui je connais cette scène. Des tas de souvenirs qui ne m'appartiennent pas s'entrechoquent.. je suis dans la Taverne de l'Arakne, berceau d'une Organisation Criminelle appelée Shuligans. Des bandits de bas étages que mon descendant a côtoyé.. c'est le Crâ là-bas. Une vrai brute à cette époque d'ailleurs, je me demande s'il essaiera de me rentrer dedans ? Mais les hommes avaient parlé d'affronter un Démon.. vais-je donc affronter Wolf, qui à ce moment pensait avoir hérité des pouvoirs d'un Démon et qui possédait une forme d'Ombres plutôt impressionnante, ou est-ce que Clydhe va apparaître sous sa forme de Shushu ? Ce sont bien les seuls Démons que je connais dans cette petite troupe il me semble.

Enfin, dans cette Taverne mieux valait faire bonne impression dès le début alors je me racle la gorge pour prendre la parole. Cela allait être difficile de paraître sérieux dans cette tenue d'ailleurs alors je fais se lever des ombres qui m'entourent, formant une sorte de petite toge. Cela fera l'affaire pour le moment.

Oups, désolé héhé.. petit oubli de ma part. Mais ne vous en faites pas je sais très bien où je suis héhé ! Shuligans, hm ? Voyous, bandits, tueurs à la recherche de la tête de ce bon vieil Allister. Même si vous n'avez pas vraiment un look de révolutionnaire..

Je garde un œil sur le Crâ, que je sais être un grand impulsif mais je m'adresse principalement à la féline au pelage nuit. C'est elle la plus récalcitrante et en général, quand elle satisfaite les autres le sont aussi car moins exigeants.

... mais l'habit ne fait pas le moine, n'est-ce pas ? Je suis sûr que vous le savez haha ! Pour ma part je n'ai rien contre ce gros benêt, mais le chaos engendré par sa chute pourrait bien servir à quelques affaires personnelles alors, pourquoi pas, je tente ma chance pour entrer parmi vous et vous filer un petit coup de pouce ! J'ai comme qui dirait certaines capacités qui pourraient vous être utiles, comme la lecture dans le passé ou même le futur.

Ceci dit, je pointe le Crâ du doigt.

Je connais bien ce qui est arrivé à ta famille, et je sais pour tes pouvoirs assez effrayant. Je sais aussi que tu ignores bien des choses sur celui qui te les a offert, et que tu tomberas de haut lorsque tu les découvriras héhéhé...
Je sais aussi que votre petit monde va bientôt être on ne peut plus chamboulé par des nouveaux venus, héhéhé.


Je me retourne enfin vers l'Ecaflip

Qu'en dîtes-vous, votre Majesté, Reine des Limbes.. intéressée ?

Eh oui, j'étais dans un décor du passé, en plein entretien pour les Shuligans. Autant utiliser ma connaissance des événements pour me faire passer pour une sorte de devin n'est-ce pas ?
Reste à voir qui va être mon adversaire et si je peux éviter ce combat.. je dois aussi tirer au clair l'histoire de cet endroit en général et trouver un moyen de sortir, je n'ai pas envie de revivre un à un tous mes souvenirs et ceux de mon descendant.
Revenir en haut Aller en bas
Aloera (MJo)

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Quête] Un Cauchemar pour sublimer le Rêve.   Mar 5 Déc - 16:23

Le discours d'Abaddon fait son petit effet et la féline de nuit semble un instant complètement décontenancée. Ainsi ce vieillard qui ne payait pas de mine semblait les connaître .. de là à croire à son baratin de vision du passé et du futur, il ne fallait pas non plus la prendre pour une gourde. Voilà qu'elle se sent agacée et elle ne manque pas de lui signifier en passant sa langue sur ses dents de chacha tout en sortant le début de ses griffes. Cet intrus se permettait d'employer son titre de Reine sans pour autant sembler mesurer la gravité de sa situation, ici, au milieu de son terrain de chasse. Wolf passe par-dessus le comptoir et empoigne sans ménagement ce pauvre vieux par la gorge pour le soulever avant de balancer d'un ton menaçant :

- Et là, tu devines ou pas ce que je m'apprête à te faire manger ?

Plus loin une jeune osamodas rit un peu mais personne n'y prête attention, à croire que sa présence n'est que purement décorative et que son rire n'est autre qu'une intervention programmée pour coller au décor de cette Taverne sordide. Wolf, le cra, regarde l'Ecaflip comme pour recevoir sa bénédiction à le taillader en pièces. La chacha peut-être aurait préféré pouvoir s'en charger elle-même et il aurait été inconvenant que de lui voler son jouet de la journée .. Peut-être pouvaient-ils le partager ? Eux qui sont si intimes après tout. Mais avant que Gotthyka ne puisse dire quoique ce soit, une nouvelle présence fait son entrée.

Rousse et sublime, une beauté sauvage, éclatante, un regard doré profond et un parfum d'orange qui prend rapidement possession des lieux. Sa démarche est tranquille et à son passage tous se détournent respectueusement. Gotthyka tel un spectre s'efface sur le côté pour lui laisser le passage et quant au cra, il relâche Abaddon avant de vite se coller au comptoir. Yenepha Gwendalavir. Une traîne de feu marque son passage de la porte d'entrée jusqu'à devant le Commandant, de longues flammes bleues où des milliers de visages semblent se refléter pour y hurler sans un son. Elle porte une robe provocante qui ne cache pratiquement rien de son anatomie parfaite et lorsque sa bouche s'ouvre pour s'exprimer, tous tombent à genoux.


- Toi ... Tu ne sembles pas égaré ... Tu es simplement ... Hors du temps ... Il vient pour le démon ...

Gotthyka se redresse et part vers une autre porte. Elle l'ouvre d'une main avant de regarder de nouveau le vieillard. La porte donne sur les toilettes de la Taverne. De l'autre côté de la porte, à l'opposé de Gotthyka, un autre ecaflip au pelage noir, les bras croisés. Encore un visage familier ...
Revenir en haut Aller en bas
Abaddon

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Quête] Un Cauchemar pour sublimer le Rêve.   Mar 5 Déc - 16:37

Pendant un instant j'ai cru qu'ils allaient tout avaler mais peut-être en avais-je trop fait. Je m'en rend compte lorsque cette copie de mon descendant m'attrape par la gorge avant de me soulever avec une facilité rageante. Je ne suis qu'un vieillard et il pourrait m'étrangler en quelques secondes avec sa force. Une brute, comme à son habitude..
Je sens qu'il est sur le point d'agir. Je m'apprête donc à faire brûler cette taverne ce qui me permettrait aussi de jauger la puissance de mes flammes dans ce corps mais une autre personne fait son apparition. Et cette fois, ce n'est pas uniquement par procuration que je l'ai connue.. Yenepha Gwendalavir. C'est vraiment étrange de la revoir ici, des sentiments contraires m'assaillent et je me surprend à sourire légèrement malgré le traitement qui vient de m'être infligé. Quand j'y repense, on s'est quand même bien amusés, elle et moi.

Enfin, le plus important est qu'elle sait pourquoi je suis là. Ce Démon est une nouvelle fois dans les toilettes.. j'ignore pourquoi cette épreuve s'évertue à toujours ajouter cette pointe de scatophilie à chaque étape. Peut-être un vice caché des Hybrides qui sait ?
Je m'apprête à y entrer lorsque je remarque du coin de l’œil un Ecaflip au pelage noir. Je m'arrête un moment, mon sang gagnant fortement en chaleur. Je suis parfaitement conscient qu'il n'est pas réel, mais le simple fait de le voir me met dans un état pas possible, me donnant envie de tout réduire en cendres, à commencer par lui. Celui par qui tout à commencé.. rah, si seulement je m'étais réincarné un tant soit peu plus tôt, j'aurais pu lui faire payer.. enfin bref. Je fais un effort pour passer outre et continue d'avancer, direction les toilettes donc.
Vieillard contre Démon. Génial.
Revenir en haut Aller en bas
Aloera (MJo)

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Quête] Un Cauchemar pour sublimer le Rêve.   Mar 5 Déc - 18:51

Wolf accompagne Abaddon aux toilettes et prend soin de refermer la porte derrière eux avant de lui indiquer :

- Cabine du milieu.

À cet instant, un bruit de chasse d'eau provient précisément de cette cabine. Le cra ouvre la porte et s'écarte sur le côté. Un disciple sacrieur est pendu au plafond par un épais crochet de boucher inséré dans son oeil de manière à ressortir par le second. Il est à moitié conscient, sa respiration est rauque et son corps semble en proie à une transformation qui se serait mal déroulée. La moitié de son torse est boursouflé de muscles inadaptés à sa morphologie, bien trop gros. Sa mâchoire quant à elle bien trop carrée est gigantesque et sa gueule béante est partagée entre des crocs et des dents humaines minuscules à côté.

Wolf s'avance juste le temps de lui baisser le pantalon sur ses chevilles. Là encore, seulement l'une de ses jambes semble en forme démonyaque. De toute évidence il s'agit de Clydhe dans l'un de ses mauvais jours ...


- Ai.. dez .. moi ...


Il gémit quelques plaintes et son pied cherche un appui pour tenter de soulager sa douleur. Il s'appuie sur le WC, enclenche la chasse d'eau, puis le pied glisse et il lâche un hurlement sourd en sentant la pression à deux doigts de lui arracher le haut du nez. Le cra ignore totalement ses supplications et le fait tourner au bout de sa chaîne pour le présenter dos à Abaddon.

- Vas-y encule le mais dépêche toi.
Revenir en haut Aller en bas
Abaddon

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Quête] Un Cauchemar pour sublimer le Rêve.   Mar 5 Déc - 19:16

Être accompagné par Wolf est assez étrange, comme tout le reste dans ce Monde.. et j'avais vu juste, il s'agissait bien de Clydhe. Attaché et.. mais que trafiquait donc mon descendant ?

- Vas-y encule le mais dépêche toi.

Un tic nerveux me prend à l’œil droit, je sens que j'ai atteint mon seuil limite de tolérance à la connerie. J'emmerde ces "Troubles de l'Oniarik" et je vais moi-même trouver un moyen d'en ressortir, vieillard ou pas. Fini les personnages qui réapparaissent, fini les épreuves qui mettent des heures à se terminer et fini cette épreuve qui fouille dans mon esprits. Et puis, ils m'ont simplement demandé de le vaincre, n'est-ce pas ? Je croise les bras et sourit un peu en regardant celui qui a utilisé mes pouvoirs pour un temps. Je sens que ma puissance énergétique est toujours à son paroxysme, comme si j'avais mon corps originel. Seule ma force brute et ma vitesse ont considérablement chuté.
Ni une ni deux, j'invoque deux énormes brasiers. Le premier, sous Wolf, le consume rapidement. Ses ombres ne sont à cette époque pas conçues pour résister à des flammes de cette intensité, n'ayant pas côtoyé l'Onirique comme les miennes et il est incapable de s'en protéger. Il tente de faire un saut en arrière mais les flammes le suivent inlassablement, lui rongeant la chair sans relâche alors qu'il hurle de douleur et de rage.
Le second brasier envahit Clydhe. Je saisis ma lame Onirique et l'empale de part en part, le clouant littéralement au mur se trouvant juste derrière lui au cas où le crochet venait à céder. Histoire qu'il n'ait pas la fâcheuse idée de se soustraire à la chaleur de mes flammes et m'attaquer, je ne ferais sans doute pas le poids. Plus qu'à attendre qu'il ne soit plus qu'un tas de poussières.. même sa grande régénération ne pourra pas le sauver, si ? Oh et puis s'il ne veut pas mourir je passerai aux bleues.

Je jette aussi un œil à la porte derrière moi.. aurais-je à me frayer un chemin à travers toute la guilde de saltimbanques ? Si c'est le cas je devrais faire gaffe à Yenepha, je préférerai vraiment éviter un combat contre elle dans cet état. Je ne risque pas de faire long feu, même avec cette lame Onirique qu'elle avait l'habitude de craindre..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Quête] Un Cauchemar pour sublimer le Rêve.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Quête] Un Cauchemar pour sublimer le Rêve.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Alicia Laure Smith - Quitter un cauchemar pour en subir un autre.
» Cauchemar en pleine mer
» mon cauchemar de cette nuit
» MAME COLLECTION POUR TOUS
» Quel boitier numérique pour vieux objectifs argentiques ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Onigami :: Ferme les yeux. :: Onirique-
Sauter vers: