Support écrit d'une large - et complexe - trame dofusienne sur le serveur de Brumen ( rp ouvert & fanfiction à partir du BG officiel et à l'échelle du Krosmoz ! )
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Quête] Retour vers le passé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kursan



Messages : 57
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: [Quête] Retour vers le passé   Lun 4 Déc - 19:38

La réunion avait été longue et éprouvante. La Prêtresse avait, comme d’habitude ralée. Et Abaddon cet abruti avait répondu. Heureusement les autres avait réussi à continuer sans trop de dérangement, sans quoi ils y seraient encore. la résurrection d’Yshrola était mieux passée que prévue; Il s’attendait à se faire incendier par les Maîtres, mais à part quelques remarques, la somme de connaissance portée par ce dernier semblait avoir vaincu les dernières remarques.

En rentrant au territoire Chevaucheurs, il décida de s’y arrêter, et de discuter un peu avec ses fils, et rencontrer un peu son nouveau peuple. Il n’en connaissait aucune, presque.
Il pris le temps d’expliquer à ses fils tout ce qu’il venait de se passer, car depuis l’attaque du temple, ces derniers n’avaient eu que le message de l’Efrit comme nouvelles.

Une fois ses fils tenu au courant, il pris un peu son temps dans son territoire, regardant le paysage animé autour de lui. Paysage qu’il y a peu il aurait pensé morne à jamais.

Il pris son manteau de fourrure tout simple. Pas d'apparat. Juste du pratique. L’épée dans le dos, il partit une nouvelle fois vers l’horizon, vers les montagne Noire. Le chemin jusqu’aux montagnes n’allait pas être aisé. Il ferai surement une halte au territoire des chevaucheuses.
Afin d’en apprendre plus sur le chemin, et possiblement sur ce qui l’attendait. Mais rien de bien long. Il préférait se retrouver seul et face à l’inconnu que de passer du temps de préparation parmis les chevaucheuse restée là bas.

Un nouveau voyage, enfin. Seul. Tranquille. Pas d’Abaddon, de Kysae, plus de politique, juste lui et son Hertz. Comme au bon vieux temps.
Revenir en haut Aller en bas
Aloera (MJo)

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Quête] Retour vers le passé   Lun 4 Déc - 22:01

Territoire des Chevaucheuses - Terres froides

Le vent, la grêle, et des cris de dragonnets réclamant à manger. Le camp fortifié de Ala s'était bien développé. Une vingtaine de Chevaucheuses travaillaient activement, de l'élevage des dragons à l'amélioration des constructions, en passant par toutes les tâches du quotidien, sans pour autant oublier l'entraînement au combat. Tout était réglé au millimètre et pas une guerrière n'était occupée à ne rien faire si bien que l'arrivée de Kursan passa complètement inaperçue jusqu'à ce que l'un des filles ne s'écrie de surprise en constatant la présence d'un mâle.

- Le Prince des Terres Chaudes !

La seconde d'après, on lui avait rapporté à lui et à sa monture de quoi se sustenter. Un repas efficace, chaud, pas trop lourd pour l'estomac.

- Où allez-vous Prince Kursan ? Comment se porte notre Reine là-bas vers les Terres Chaudes, est-elle contente de l'arrivage des derniers dragons ? Vous lui direz que sa dernière portée se conduit admirablement bien et que c'est un plaisir que de les voir grandir.  
Revenir en haut Aller en bas
Kursan



Messages : 57
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Quête] Retour vers le passé   Lun 4 Déc - 22:53

- Bonjour à toute. La reine se porte à merveille, elle doit être en ce moment en train de se préparer pour un expédition en compagnie d’une autre dirigeante, et l'arrivage de dragons lui a fait grand plaisir. Voyez vous, notre côté de l’Onirique a longtemps vécu dans l’oublis de ses coutumes, après la guerre, et certaines d’entre elles viennent de refaire surface. J’aimerai me rendre aux Montagne Noire pour y passer l’épreuve, en espérant que ce ne soit pas trop tard. Et vous prévenir également que mes fils suivront possiblement le même chemin que moi d’ici peu.

Kursan repris sa respiration. Le repas bien que parfait en ces circonstances n’attennuait pas le fait qu’il venait de passer un long moment seul à traverser un désert de vide et de roche. Il avait la gorge sèche après avoir autant parlé. Il toussa un peu avant de continuer.

- Il y a eu pas mal de remue-ménage depuis peu dans nos terres, nous avons été attaqué par des shushus, mais la situations est retournée à la normale. Cependant nous sommes en train d’agir afin de pouvoir contrer cette menace en étouffant les prochaines invasion sans perdre un seul instant. Le commandant est parti pour les Troubles d’Oniarik afin de gagner en puissance.

Tousse un peu avant de reprendre.

- Nous avons ressuscité un homme qui possède toutes ces connaissances. Et ce pour tous les peuples.  Pour le moment je n’ai que trois fils, mais probablement que tout mes futurs enfants suivront cette route. D’après ce que j’ai compris, vous êtes beaucoup plus au fait de ces coutumes que nous, aussi je suis venu m’instruire. Et j'espère qu’après, je serai en capacité de me rendre au sein de ces Montagnes pour y subir l’épreuve.

Puis il rougit un instant avant de reprendre.

- Ah oui, et nous avons convenu d’un mariage entre votre reine et moi même, afin d’unifier nos deux peuples, et de pouvoir oeuvrer pour vous sans distinction de terres chaudes ou froides.
Revenir en haut Aller en bas
Aloera (MJo)

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Quête] Retour vers le passé   Lun 4 Déc - 23:37

L'effet est immédiat. Kursan prononce ses derniers mots, et aussitôt les quelques Chevaucheuses rassemblées autour de lui se mettent en chœur à pousser un cri de surexcitation strident au point d'en faire reculer d'un pas de peur le Hertz du Prince.

- Hiiiiiiiii !!!!!

S'en suit un flot de questions intarissable. Comment il l'a trouve. Est-ce qu'il a fait sa demande officielle. Comment. Et puis comment a réagi la Reine. Quelle robe elle compte porter. Comment il imagine la cérémonie. Quelle bague. Quels cadeaux. Les jeunes Chevaucheuses ne retenaient pas leur langue et la nouvelle semblait leur avoir fait oublier non seulement leur travail au camp, mais aussi le fait qu'elles s'adressaient à un Prince. Toutes se mirent ensuite à proposer leurs services divers et variés pour l'organisation de la fête. L'une pourrait tresser sa monture, l'autre connaît une recette fabuleuse d'alcool de baie de glace ... D'autres finissent par arriver attirées par la nouvelle et bientôt c'est la totalité du camp qui s'est amassé autour de Kursan.

Heureusement pour lui, une Chevaucheuse d'un certain âge vient le sortir de l'embarras en réclamant le silence.


- Mesdames .. mesdemoiselles. S'il vous plaît. Je comprends parfaitement votre euphorie, la nouvelle est en effet des plus agréables à entendre .. Voilà bien longtemps que nous n'avons pas eu l'occasion d'assister à un mariage .. pour beaucoup d'entre vous ce sera même le premier. Mais vous aurez tout le temps d'y songer en temps et en heure, le Prince est ici pour affaire et vous, vous avez du travail il me semble. Ne décevez pas la Reine !

Toutes se reprennent, effectuent un salut militaire bien en règle et retournent à l'ouvrage. Celle qui venait de s'adresser au groupe se présente.

- Je suis Hourouniazekt, Prince Kursan. Vieille servante de la Reine Ala. Les Troubles d'Oniarik ... nous en connaissons les légendes mais de là à imaginer qu'ils existent vraiment ... J'espère que le Commandant se trompe, pour son propre bien. Oh vous êtes en chemin pour le rituel de fusion hihi .. Vous êtes effectivement un peu vieux, l'épreuve est donnée en fin d'adolescence d'un Chevaucheur de famille royale. Quelle tristesse que les cultures se perdent avec les années, je remercie le sage homme qui est venu vous rapporter ces faits. La clé de l'Onirique repose avant tout sur la richesse de son Monde où tout est possible .. Hihi. Voilà ce que je peux vous en dire : La chaîne des Montagnes Noires est un ensemble de chaînes de montagnes s'étirant sur plus de 2 400 km de long et large de 250 à 400 km. La neige et la glace y sont les seules maîtresses et le vent y est si violent qu'aucun dragon ne peut risquer de s'envoler au risque d'être balayé et éclaté contre le flanc rocheux d'une de ces gigantesques montagnes. Au sommet de la plus haute d'entre elles on peut trouver un autel de glace. Le jeune Chevaucheur accompagné de sa monture doit trouver le chemin vers l'autel et parvenir à l'atteindre. Une fois devant l'autel .. il vous faudra prouver votre appartenance à la famille royale. Et ensuite, l'épreuve sera lancée.


Elle sourit avec un petit air énigmatique. De toute évidence elle ne compte pas en dire plus sur cette épreuve. Puis elle se met à rire et lui prend le bras, l'entraînant plus loin tout en poursuivant son récit.

- Les Chevaucheurs de Hertz est un peuple qui représente la guerre à son état le plus sauvage, mais aussi la sagesse. Votre monture, le Hertz, est identique à nos dragons.. Elle est en quelques sortes sa forme première. Lorsque nos Rois et Reines passent l'épreuve et reviennent avec leur magie complète, les Hertz peuvent évoluer en dragons. Ils portent toujours le nom de Hertz cependant. L'équilibre parfait entre guerre et sagesse réside dans cette seconde forme. Votre peuple a oublié la sagesse mais maintenant que nous sommes réunis, vous allez pouvoir apprendre. J'espère que chaque peuple pourra retrouver son opposé et apprendre à ses côtés. Et j'ai hâte que la foudre et la grêle se rassemblent à nouveau au travers des petits bambins que vous donnerez avec la Reine Ala. Le retour d'une reproduction riche.
Revenir en haut Aller en bas
Kursan



Messages : 57
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Quête] Retour vers le passé   Mar 5 Déc - 0:54

Beaucoup d’informations, décidément la journée à été riche. En surprise. Notamment face à la réaction des chevaucheuses. Il ne s'attendait pas du tout à ça, et avait sursauté au premier cris, le prenant pour autre chose, avant de comprendre l’hystérie ambiante. Et de crouler sous le flot de question, auquel il ne pouvait apporter presque aucune réponse… A vrai dire, il avait presque volontairement mis cette question de côté, mais il faudrait bien s’y atteler un jour.  Après tout, un mariage ne prendrait pas autant de temps que redouté. Non ce qui le gênait c’est cette manie que tout le monde avait de vouloir en faire une cérémonie officielle. Après tout, un mariage, on annonce la chose et pas besoin de cérémonie non ?

Il leva la tête quand la vieille femme pris la parole, et calma les filles de la reine. Après un hochement de tête pour la remercier, il écouta ses mots. Encore des choses à apprendre. Ainsi le voyage n’avais pas encore commencé, et il devrait de nouveau faire face au vent et à la glace. Tant mieux. Une traversée des montagne ou ne réside aucun danger n’avait aucun lien avec un épreuve. Si son peuple représentait la guerre, il fallait prouver sa résistance. Pour une fois, il se félicita du chemin qu’il avait entrepris de suivre, de retrouver la voie de la sagesse avec son peuple. L'instinct était toujours là, même si la connaissance manquait.

Une fois que la femme eut fini de parler, il hocha lentement la tête, avant de parler à son tour :

- Ainsi cette épreuve est une sorte d’accomplissement. C’est vrai que depuis que je vous ai rencontré, je me suis toujours demandé comment, si nous venions d’un même peuple, nos montures aient pu évoluer aussi différemment l’une de l’autre. C’est donc une certaine joie, si je puis dire que d’apprendre que nous pouvons encore progresser.
Certes il me semble que je suis un peu vieux pour cette épreuve, un peu encrassé par un règne d’un père beaucoup moins concerné que moi par l’histoire et les traditions, mais au fond, je ne suis qu’un enfant au vu de ce que vous avez toutes traversées. Je suis ravi de voir que le mariage vous met d’aussi bonne humeur. Moi même je me sens un peu stressé par ça…

Il tousse, essayant de masquer sa gêne de son mieux.

- Pour en revenir à vos paroles, je suppose que l'instinct me conduira à ce chemin. Et puis j’aime parcourir les étendues seul. Cette épreuve doit surement nous obliger mon Hertz et moi à ne faire plus qu’un. Et qu’entendez vous par “Je devrais prouver que j appartient à une famille royale” ? Jusqu’ici, personne ne m’a demandé de le prouver, et c’était acquis pour tous que j’étais Prince. J’ignore tout d’une langue, d’une phrase qui pourrait signifier mon appartenance à la royauté. Devrais-je le trouver de moi même une fois devant l’autel ?

Ignorant, mais avide d’apprendre. Tel était Kursan, curieux de savoir, et de force. Son passé était là devant lui étalé. Il avait juste à oser poser les bonnes questions, et tant pis si il passait pour un ignorant. Il fallait apprendre et progresser. Au fond de lui il se sentait si jeune. Si frêle, depuis le début. Et maintenant qu’il avait la possibilité de devenir quelque chose de complet …

Serait-ce de la peur ?
Revenir en haut Aller en bas
Aloera (MJo)

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Quête] Retour vers le passé   Mar 5 Déc - 1:14

Sans prévenir elle s'arrête et prend le Prince dans ses bras pour le serrer. Le geste était naturel, maternel et surtout sincère. Elle ne se permet cependant pas de s'attarder dans cette posture et le libère bien vite, un grand sourire sur les lèvres.

- Tu poses trop de questions. Tu es un Prince ! Alors ne sois pas effrayé. Si moi je le vois, l'autel le verra, tu es un bon Prince et ce n'est pas une formule qui te servira à le prouver ..

Elle donne une tape du plat de la main à l'emplacement de son cœur.

- Maintenant va .. affronte le chemin. Les jeunes Chevaucheurs mettent plusieurs jours avant d'en arriver à bout. Toi je suis sûre que tu en mettras moins de deux hihi. Reste bien accroché à ta monture car ce n'est pas ton poids qui t'empêchera de t'envoler devant les rafales. Reste fixé sur le chemin que tu t'es donné, ne dévie jamais et surtout, n'écoute pas les voix.
Revenir en haut Aller en bas
Kursan



Messages : 57
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Quête] Retour vers le passé   Mer 6 Déc - 22:37

Le chemin jusqu’ici à été une partie de plaisir. Au fur et à mesure que je commence l'ascension, je me rend compte de l’horreur qui va suivre. Outre la glace et le vent, qui à eux seuls vaudraient bien la nomination d’épreuve, le chemin n’est pas clair. Déjà au pied de la montagne se trouvent quatre voies. L’instinct, toujours le même. Tout droit. Tant pis si je me trompe, je reviendrai ici. Je suis là pour trouver l’autel. Si il le faut j’explorerai chaque recoin de cette montagne. Un escalier. Qui monte au coeur du froid.

L’ascension est longue, les marches glissent et plus je grimpe plus le vent et la grêle deviennent mortels. Chaque minutes qui passe est une minute de lutte. Chaque pas est plus difficile que le suivant. J’ignore depuis combien de temps je marche… Le nombre de voies qui se sont présentée à moi est innombrable. A chaque échec je reviens sur mes pas. J’ai adopté une méthode plus claire pour ne pas me perdre. toujours choisir le chemin le plus à droite. Compter le nombre de bifurcation. A chaque fois j’arrive sur un cul de sac, et je reviens à la bifurcation d’avant, prenant alors le chemin à droite de l’ancien. Si tout les chemin sont exploré, je revien au croisement antérieur. Et ça pendant des heures.

Jamais je n’ai connu pareille douleur climatique. Jamais mon corps n’a été autant mis à l’épreuve. Mais reculer est hors de question. Ma cape a gelée sur mon dos. J’ignore si son poid me ralentis ou me rassure. Mon Hertz avance de plus en plus lentement au fur et a mesure que nous avançons. La glace se fait omniprésente. Le chemin glissant nous oblige à une attention de tout instant, un faux pas nous précipiterai des centaines de mètres plus bas.

Parfois, nous croisons les fameuses grottes, où des feux semblent brûler. La conseil de la vieille résonne à mes oreilles. Hors de question de me reposer maintenant. Si les chevaucheurs sont l’incarnation de la guerre et de la sagesse, je suis ici pour me renforcer. Pour comprendre ma voie, celle de guerrier de l’Onirique. Je ne dois pas me détourner, ni maintenant ni plus tard. Mon devoir passe avant mon réconfort. Alors je passe mon chemin devant ces grottes, malgré les voix qui semblent m'appeler.
Des voix que je crois reconnaitre. Les voix de mes guerriers morts. Les voix de mes frères. Des voix que je sais fausses, et pourtant, la curiosité me pousserait presque à y aller. Tourner le dos à ce que je sais disparu. Avancer. Le déchirement au coeur, je tourne le dos à ces voix qui me font mal. Ces voix qui semblent si chaudes. Leur litanies en deviennent presque déchirantes. La tristesse est omniprésente. Et pourtant j’avance toujours.

La fatigue est insupportable. Nous aimerions beaucoup nous reposer, nous caler dans un coin pour dormir un peu. Mais le froid ambiant est un poison mortel. Une fraction de faiblesse, et la mort nous prendra tout les deux. Alors quand l’épuisement se fait sentir trop, quand la glace obscurcie nos regard et nos pensée, je puise dans mes force pendant une minute. Juste le temps de détourner le vent de notre visage. Je nettois alors la glace qui pend sur le devant de ma monture, je lui masse les pattes, puis nous replongeons dans le vent et l'effrois.

Après un nombre d’heure que je ne saurai quantifier. Mon esprit alors dans un état second, alors que je revenais pour la septième fois à une intersection, je le voit. Le Chemin. Une voie qui n’était pas visible depuis le chemin d’arrivée, une voie parmis les rochers qui se dessine doucement entre deux énormes pierres. Allons Chevaucheur. C’est maintenant. Le chemin est si calme, malgré le vent présent et la glace qui se renforcent, je sens un calme intérieur, une présence autre, qui me pousse comme si je ne pouvais pas abandonner si proche.

Les voix des mes frères me poussent à continuer, et je revois peu à peu chaque personne que j’ai perdue… Des fantômes, des images fictives que mon cerveau crée dans son état de fatigue extrême. Chacune de ces personne apparaît devant moi, et s’écarte au moment où je vais lui rentrer dedans. Alors que je sens que je suis proche, je dépasse une chose informe qui se tord dans la glace. Je pose pied à terre. Et me dirige alors d’un pas frêle vers ça. La chose se retourne quand j’approche et je reconnais les traits de mon Père.
Il semble m'appeler, me dire de venir à lui. Et j’avance doucement, le coeur battant. Jusqu’a ce que mon pied dérappe. Une fosse que je n’avais pas vue, cachée sous une couche de neige. Je reste suspendu en équilibre, près a tomber, n’osant plus bouger. Jusqu'à ce que le poid de ma cape me fasse tomber en arrière, aux pieds de ma Monture qui est venue difficilement jusqu'à moi. Je me relève, lentement. Au loin, une faille dans la roche, et sans savoir pourtant ce qu’il y a au delà, je le devine aisément. Nul dernier regard au géniteur.

Reste donc là, a te vautrer dans ta merde. Je passe la faille et je me retrouve devant. En temps normal, je l’aurai trouvé banal. Aujourd’hui je lui trouve une beauté sans nom. Un éclat de merveille qui semble luire parmi les Ombres et le froid.

Mettant pied à terre, je m’avance lentement, jusqu'à tomber à genoux devant. Ma voix ne répond plus. Je n’arrive plus à parler. Et il serait futile d’essayer dans ce froid. Je regarde l’autel, et je me force à me relever. Un dernier effort. Le Prince est celui qui endure pour son peuple. Je ne me présenterai pas à l’épreuve à genoux.
Annonce donc !

Je suis le Prince, et je viens relever ton défi !
Revenir en haut Aller en bas
Aloera (MJo)

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Quête] Retour vers le passé   Jeu 7 Déc - 14:04

Pas un temps d'hésitation, pas une seconde ni même la moitié d'une. Sitôt le Prince relevé l'autel semble comme ... entrer en résonance. De légères vibrations s'emparent de toute la montagne et s’amplifient progressivement. C'est agréable, peut-être même réconfortant. Autour de Kursan les échos de murmures lui viennent de toute part. Des voix du passé qui remontent des profondeurs de la roche ou encore des gouffres glacés qui s'étendent tout autour et si les mots restent incompréhensibles, le sens de ces derniers lui paraît pourtant on ne peut plus clair.

" Aide-moi. "

Une invitation sincère, un besoin urgent, la supplication d'un quelque chose de grand qui se présente nu et miséreux face à un Prince qu'il s'empresse de reconnaître. Un flot d'émotions grimpe douloureusement, mélange bouleversant d'incompréhension et de certitude, de devoir et de respect, de dévotion mais aussi de profonde tristesse. Si l’œil ne peut percevoir, toute son énergie onirique semble quant à elle se tendre en avant pour tenter de rattraper cette présence trop éphémère si bien que l'Onirique lui-même préfère se taire. Les vents se figent et la neige se fait plus douce.

" Je .. te récompenserai .. "

À nouveau seul. La Hertz lève les yeux au ciel et pousse un long cri plaintif mais celui-ci ne trouve nulle réponse.





Une table de pierre couverte d'une fine pélicule de glace ...
Ni runes ni inscriptions ...
Revenir en haut Aller en bas
Kursan



Messages : 57
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Quête] Retour vers le passé   Jeu 7 Déc - 15:48

C’était un sentiment étrange que de rencontrer telle énergie ici. Une sorte de soulagement si fort, que les larmes commencèrent à me couler des yeux, gelant aussitôt le long de mes joues. Je n’aurai jamais pensé ressentir autant de sentiments contradictoire, et pourtant c’était bien là. Un appel à l’aide que je ne pouvais ignorer. une demande si sincère, si pure. J’avais presque oublié ce que c’était, que de demander sans intérêts.

Les mots d’Yshrola résonnent en moi. Et je vois maintenant cet autel sous une autre forme. Une prison. Ainsi cette épreuve n’est pas un cadeau, mais une demande. Chaque chevaucheur royal se voit offrir quelque chose, une puissance, une force, qu’il doit utiliser pour revenir et remercier.

Si la chose est encore ici, c’est que mon peuple a pris la force. La sagesse réside encore en ces lieux. Et je dois la trouver. L’accepter en moi. J’ouvre mon énergie, et j’essaye de ressentir encore une fois ce qui m’a touché, j’essaye de retrouver cette présence.

Ce faisant je pose mes mains sur l’autel, et au prix d’un effort, je lance un appel mental, aussi fort que je puis me le permettre actuellement.

“Je suis là, ne pleure plus. Je te trouverai, et je t’aiderai, je te prendrais avec moi. Ne souffre plus.”


Je tend mon énergie de façon à fouiller chaque recoin, aussi loin que je peux. Je vais la trouver. Je vais la secourir. Cette énergie doit bien venir de quelque part.

Vien ! Vient en moi,  retrouve moi.

Mes mains passent rapidement sur l’autel. J’enlève la fine couche de neige dessus. Je le met à nu. Rien, pas de symboles...

Je sens mon hertz qui se joint à moi. A nous deux nous envoyons notre esprit aussi loin que nous le pouvons nous le permettre. Nous nous lions plus que jamais. Devenant un seul esprit, à la recherche de cette mélancolie, au cœur de l'hiver.

J’ignore pourquoi ce besoin urgent de secourir. J’ignore pourquoi je vais aussi loin. Surement que je n’ai jamais été aussi touché au plus profond de moi. Ces émotions n’ont jamais été si simples, si pures, et je ressens la nécessité de faire au tout ça.

J’ai senti cette once d’espoir dans la voix.
Et je ne la décevrait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Quête] Retour vers le passé   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Quête] Retour vers le passé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» retour vers le passé: suite ....
» Roman d'amour : Retour vers le passé.
» Cadre Retour vers le futur III Marty et Doc
» custom doc brown - retour vers le futur
» TANZANIE: Retour vers la vie sauvage ... Deuxième partie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Onigami :: Ferme les yeux. :: Onirique-
Sauter vers: