Support écrit d'une large - et complexe - trame dofusienne sur le serveur de Brumen ( rp ouvert & fanfiction à partir du BG officiel et à l'échelle du Krosmoz ! )
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kysae & Edwel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kysae

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 24/07/2017
Age : 16

MessageSujet: Kysae & Edwel   Dim 7 Jan - 14:05

Salle des Rassemblements - Tour de l'Ordre

Debout face aux murs de cristal j'attends seule, torturée par des réflexions qui tournent en boucle dans mon crâne, des doutes, des questions auxquelles il ne sert plus à rien de répondre.

Je n'ai pas trahi l'Onirique. La folie de l'Efrit enfle au rythme de sa puissance dévastatrice et m'arracher au rêve était mon unique porte de sortie. Il n'y a dans ce geste pas la moindre once de lâcheté. Je ne fuis pas par peur de la flamme originelle, mais par refus de mourir avant d'avoir pu changer quoique ce soit au déroulement des choses.

Je voulais la paix entre les Mondes, ce vœu n'a jamais changé seulement, l'arrivée de Yenepha au pouvoir a entraîné quelques imprévus dans mes plans..

Si je quitte le sable, la chaleur, les yeux dorés et cette délicieuse énergie c'est simplement pour ... mourir autrement ? Mourir mieux ? Rentabiliser ma mort ? Je ris à cette formulation et pourtant elle est celle qui approcherait le plus de la vérité. Je me vends à Edwel.. En espérant que ce chemin-ci mette fin au règne de l'Efrit, ainsi qu'à la guerre entre le Rêve et l'Ordre.

Est-ce que c'est le bon choix, cette-fois ?

Je dois admettre que suis heureuse d'être de nouveau moi. Je me sens bien en Ange, presque soulagée.. Cette Tour semble m'accueillir et me bercer d'une aura familière, comme si pour la première fois depuis bien longtemps, j'étais enfin chez moi. C'est ma place ici.

Je continue de fixer le mur devant moi ... En attente.


L'Ordre du Renouveau est une fourmilière. Une structure gigantesque et immaculée où savoir science et magie s'enlacent et dansent ensemble en parfaite harmonie. Chaque agent connaît son rôle, son grade, ses droits, sa place et son devoir. Des centaines de femmes, d'hommes ou de cyborgs qui circulent dans des couloirs d'ivoire avec toujours une tâche bien précise en tête.
Cette organisation est orchestrée au millimètre près et rien ne se produit par hasard. Je suis fascinée par ce fonctionnement militaire impeccable et étonnement propre. Bien entendu je suis bien placée pour savoir que derrière cette couverture toute blanche se planque tout un tas d'expérimentations et d'actes impardonnables qui vont à l'encontre du rôle de Gardien de l'Humanité qu'ils prétendent tenir.. Mais pour l'heure je me sens comme une petite fille émerveillée.

Cette Tour et tout ce qu'elle contient aurait pû être à moi ... Ces archives de secrets et ces mystères krozmiques, ces soldats, ce pouvoir, tout. Et je m'apprête à tout abandonner pour sauver un Monde qui n'a fait que de me décevoir. Quelque chose ne tourne pas rond dans ma tête.
Revenir en haut Aller en bas
Yshrola

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Kysae & Edwel   Dim 7 Jan - 14:52

- Je croyais qu'elle était notre cible première et tu la ramènes ici ?!
- Tu empruntes un chemin que je ne comprends pas mon bon Edwel ...
- Attendez, attendez, on lui fait confiance alors ?
- Est-ce qu'il a parlé de la fin de la guerre définitive contre l'Onirique ou est-ce que j'ai mal entendu ?
- Quand on dit Yenepha c'est la vraie, Yenepha ? Ou c'est une mauvaise plaisanterie ?


À la suite de mes révélations concernant ma nouvelle alliée et nos nouvelles priorités, les Conseillers ont tout simplement implosé et ça doit bien faire un quart d'heure que des questions et des remarques pleuvent en chaîne sans me laisser le temps d'en placer une. Ils sont là à gesticuler et cracher à tout va et ce spectacle me vrille les nerfs.

- Bon putain je vous l'explique une dernière fois ... En échange de l'aide de la Mort et de son abandon définitif de la Tour NOUS allons tuer la putain d'Efrit revenue à la vie et, OUI, je parle bien du Fléau qui a failli anéantir la vie au grand sens large et complet. Puis ensuite quand ce sera fait, nous abandonnerons toute conquête de l'Onirique. On les laissera vivre leur vie tranquillement sous leur joli ciel de lave.. C'est bon cette fois les abrutis ?


Loin de là. Je vois l'incompréhension et l'outrance sur le point de jaillir de leurs orbites et trois secondes après les questions recommencent. Ils sont bien trop conscients de mon caractère et de ma puissance pour oser me balancer des insultes mais on n'en est pas loin... Kiria me manque. Ce fils de pute aurait su me conseiller, lui.

- Et en quoi son aide est-elle indispensable pour faire tomber Yenepha ? Je veux dire ... L'Ordre ne peut-il pas tout simplement s'en occuper seul ? et tuer Kysae avant ou après au choix ? Et ne surtout pas interrompre nos précieuses exploitations minières dans l'Onirique qui rapportent tout de même gros sur le plan financier ... Tous nos agents sont entraînés à voyager et à massacrer des êtres du Rêve et tu veux qu'on leur retire cette guerre à laquelle ils tiennent tant ? Au nom de quoi ? T'es amoureux ou quoi Edwel ?!

Aloera ... Elle a toujours les mots justes dans la catégorie casse-couilles et je sens comme une envie de me jeter sur elle pour lui arracher la carotide de ma bouche. Mais elle a au moins le mérite de résumer toutes les questions des autres en une seule et les Conseillers se taisent enfin pour me fixer, en attente d'explications. Encore un petit effort on y est presque ...

Kysae est dans la salle à côté à attendre. Pour quoi je passe à être obligé de m'entretenir durant des plombes avec mes Conseillers .. Comme si j'avais besoin de justifier mes décisions. Je hais ces conneries. Plutôt que de gaspiller un peu plus de salive je claque une téléportation de masse et nous voilà en labo devant un caisson de réfrigération. Je donne mon autorisation d'un signe de tête et Kytek l'ouvre. Tous les scientifiques se sont figés à l'arrivée du Conseil, on les sent plutôt tendus.

Les douze regardent le contenu en silence. Une disciple de Feca aux cheveux blonds presque blancs y est endormie et sa beauté glacée est saisissante. Je ne crois pas qu'aucun ici ne la connaissent personnellement mais l'Histoire elle, ils la savent tous sur le bout des doigts.

- C'est Eirwen Gwendalavir ... n'est-ce pas, Edwel ?

Je ne réponds rien.

- Tu as demandé à la Mort de te rapporter la première sorcière pour tenter de forger un nouvel artefact Gwendalavir ... Tu es complètement fou. Nous ne connaissons pas cette magie cela dépasse nos mo...


J'explose mon poing contre le visage de Naraelle qui titube à l'impact et se décide à la fermer.

- On bosse sur le sujet depuis le début. La lignée Gwendalavir, c'est notre rayon, c'est clair ? La magie aussi, et l'extraction d'ovaires clonés que je sache n'a rien d'un défi. RIEN de ce qui nous attend ne dépasse nos compétences.


À bien y regarder j'ai l'impression qu'ils sont effrayés de la présence de la sorcière. C'est comme déterrer une relique du passé pour jouer l'apprenti sorcier avec. Personnellement je trouve ça excitant de manier des pouvoirs oubliés en prenant le risque de lever des fléaux à tout va ... Le mal contre le mal.

- On forge un nouvel artefact Gwendalavir, rapidement, et avec on défonce le cul de l'Efrit. Des questions ?
- Le rôle de la Mort est achevé, donc ?
- C'est elle qui portera l'anneau.
- Quoi .. ? Mais p...
- MAINTENANT ON SE BOUGE LE CUL ET ON RETOURNE BOSSER !
Revenir en haut Aller en bas
Kysae

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 24/07/2017
Age : 16

MessageSujet: Re: Kysae & Edwel   Dim 7 Jan - 15:32

Les portes de la Salle des Rassemblements s'ouvrent et Edwel seul y entre. Le visage fermé comme à son habitude. J'ignore s'il le fait exprès mais nos regards ne se croisent jamais. Pourtant, ses yeux ne cessent de surveiller le moindre de mes gestes. D'un pas lent il me rejoint avec son air éternel qui se situe pile entre désinvolture et haine absolue.

Je suis dos au mur, lui face à moi, proche. C'est imposant de ressentir une essence de Séraphin d'aussi près. Il me dépasse d'une bonne tête mais dans mes souvenirs de petite fille, il était bien plus grand encore. Il semble que j'ai bien grandi depuis le jour où l'Ordre est arrivé dans ma vie, sans frapper et sans aucune raison donnée. Il y a de vieilles rancœurs qui ne seront assurément jamais oubliées.

- Comme convenu .. En échange d'Eirwen Gwendalavir, je te fais membre de l'Ordre. Tu vas être liée à la Tour, à moi ... - il a du mal à prononcer la fin de sa phrase.

Il me prend le poignet et laisse tomber dans ma main un petit écusson métallique en forme d’œil.

- Tu partageras notre magie, nos missions. Tu auras accès au laboratoire et aux archives puisque tu en auras le grade ... Du moins, jusqu'à l'élimination de Yenepha.

- Et après ça je sacrifierai mon Aspect de la Mort pour que tu puisses définitivement m'éliminer et t'assurer de garder pour toi seul ta précieuse Tour sans pour autant oublier ta promesse d'abandonner toute action envers l'Onirique, de près ou de loin, au risque de voir l'Aspect de la Mort revenir te prendre pour manque à ton serment. Oui Edwel je sais ça fait trois jours qu'on n'arrête pas de se le répéter. C'est parce que tu as du mal à te convaincre que tu prends la bonne décision ?

Moi, je ne regarde que ses yeux, peu importe qu'il me fuit ou non. Comme à l'affut d'une émotion égarée derrière ce mur d'impassibilité. Je meurs d'envie de le tuer, là, maintenant. Le voir s'écrouler à mes pieds et me débarasser seule de Yenepha avec ma Tour et mon artefact mais prendre le risque d'échouer là maintenant ... C'est impensable ...

Est-ce que je serais capable de te battre Edwel ? Ou est-ce que je vais échouer et gâcher égoïstement la dernière carte de l'Onirique. Et toi ... Est-ce que tu es aussi en train de te retenir de me sauter dessus, à cet instant ?

Toi aussi Edwel, tu trouves cette situation étrange ?
Revenir en haut Aller en bas
Yshrola

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Kysae & Edwel   Dim 7 Jan - 16:50

Je n'ai encore parlé à personne de mes visions. Et je me vois très mal le faire. Des espèces de flash insistants qui ébranlent aussi bien la Tour que mon essence et pourtant personne ne semble se rendre compte de rien et je me retrouve seul avec ce bordel incompréhensible à interpréter. J'étais bien décidé à ignorer ce merdier, comme si j'avais que ça à faire de jouer les Rhadamus et de me mettre aux signes, mais là ça devient un peu compliqué de passer outre. Comme si les Cieux exigeaient de moi quelque chose ... Les Cieux ou la Tour, j'en sais rien, ou peut-être que les deux ne sont qu'un en réalité.

La gosse termine de se ficher de moi et je réagis guère à sa question. Pour l'heure j'ai un peu trop l'esprit embrouillé pour lui rabattre son claquet.

- L'artefact, c'est toi qui l'essaieras. Faut de la puissance, et je fous pas ma vie en jeu à faire le cobaye. On n'a aucune idée des dégâts que l'esprit va recevoir en imposant un contrôle sur une sorcière qui n'est que sorcière à 10% contre 90% de puissance onirique brute. Mais toi t'es la Mort, je suppose que le risque est nettement diminué. C'est ça aussi de jouer dans la facilité.


Comme d'hab je regarde ailleurs que dans ses yeux. C'est pas ma faute si son délicieux petit regard argenté me colle des migraines et rappelle en masse les visions. Mais je devine qu'elle apprécie pas la nouvelle.

- Faudra qu'on nique le puits de sang pour ouvrir les voies. Nous faut quelqu'un de l'intérieur. Tu penses pouvoir nous négocier ça proprement ? Sans que je sois obligé de m'en charger moi-même de manière... moins ... diplomatique.

Elle me lâche sèchement qu'elle compte bien s'en occuper sans moi et qu'elle me tiendra au courant rapidement. Je n'ai donc qu'à rester concentré sur la création de l'artefact .. et me grouiller ensuite de replonger la sorcière dans la mort. Sa présence dans la Tour pèse sur l'ambiance générale et j'ai peur de voir mes agents commencer à virer barges.

Pas écouté si elle me saluait ou non. Elle me passe à côté pour se diriger vers la sortie et sa main effleure la mienne.


Arrêt du temps.
La Tour s'immobilise quelque part au-dessus des terres volcaniques de Frigost et la magie de l'Ordre semble se suspendre.
J'ai l'impression que quelque chose s'approche moi ... un Hybride ... ? Plusieurs ...
Je tourne lentement la tête pour regarder mais il n'y a que Kysae qui .. s'est aussi immobilisée ?
Elle retire rapidement sa main comme si elle s'était faite brûlée à retardement. J'ai l'impression qu'il s'est passé une éternité.


Le temps reprend son cours. On se regarde dans les yeux et elle fronce les sourcils en reculant d'un pas.

- C'était quoi ça ...


Je réponds pas, et je pars le premier. Parce que j'ai l'impression de crever de suffocation là.
Par pitié que les Hybrides ne se mêlent pas de cette histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Abaddon

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: Kysae & Edwel   Dim 7 Jan - 18:33

A cette période de l'année, les Mondes des Douzes sont en fête. Dans la majorité des Réalités on rit, on se retrouve en famille, on s'offre des cadeaux et on s'amuse. Que ce soit pour Nowel ou la fin de l'année, la bonne humeur est dans les cœurs. J'aime beaucoup ces festivités, surtout lorsqu'elle peut amener la paix comme lors de cette guerre entre Bonta et Brâkmar, où les deux camps se sont arrêtés pour faire la fête ensemble.. c'est beau.

Inutile de préciser que dans l'Onirique c'est une autre paire de manches. Yenepha gagne de plus en plus de puissance, cela en devient palpable. La chaleur augmente partout dans l'Onirique, devenant difficilement supportable même pour les nôtres. Les sacrifices se multiplient en conséquence, répondant à la faim insatiable de notre Maîtresse. Crainte, folie et désertion s'accompagne, le Rêve se meurt peu à peu. Et moi, le Commandant de tout ce beau monde, du haut de mon Trône, je regarde tout cela arriver sans être capable d'y changer quoi que ce soit. Pire encore, j'ai ramené ce Fléau par moi-même. Je tente tant bien que mal de rassurer les Dirigeants, leur faire croire qu'au moins notre Monde survivra, que tout ira bien.. mais même mon beau masque d'assurance semble se fissurer, j'ai de plus en plus de mal à jouer la comédie. Je me sens épuisé. J'ai l'impression que chaque mort est entièrement ma faute, ce qui est assez rare pour le souligner.. je ressens assez peu de remords habituellement.

Ce rôle de Commandant.. je me suis parfois demandé pourquoi Yenepha m'avait choisit moi pour diriger les troupes, alors que j'avais par le passé prouvé être d'une loyauté assez instable. La réponse est pourtant bien claire: le contrôle. Tous mes pouvoirs sont liées à l'Efrit, elle me tient dans la paume de sa main et me fait faire absolument ce qu'elle veut. Je ne bronche pas, j'acquiesce et plie le genou au sol. "Bien Madame" est tout ce qui sort de ma bouche. Cela me dégoûte, mais je n'ai pas le choix. L'Ange Déchu désirant une infinie puissance et surtout, surtout une liberté absolue est bel et bien mort et enterré. Abaddon était totalement enchaîné.


Un message télépathique. De Kysae, me demandant de la retrouver devant la maison astrale. Au vu des circonstances et la connaissant, ce n'est sans doute pas une simple visite de courtoisie.
Avec tout ce qui se passait, avec l'accélération des sacrifices et mes quelques expéditions forcées pour le Culte j'en avais presque oublié cette histoire de marché avec l'Ordre. Urgh, y penser ne fait que m'énerver encore plus. Certes, sur le papier perdre juste une personne pour se débarrasser du Fléau et en plus arriver à une paix durable avec l'Ordre c'est parfait mais.. je ne peux simplement pas l'accepter. Elle a intérêt à trouver un moyen de rester en vie.
Quoiqu'il en soit, je retire mes vêtements tachés du sang des derniers Cultistes potentiels que j'ai croisé pour une tenue plus convenable et me rend au point de rendez-vous. Avant de partir je préviens Kursan, pas que j'ai particulièrement envie qu'il me suive mais il ne doit pas être surpris de ne pas me trouver. Je songe un instant à lui ordonner de ne pas venir, ma confiance en lui résolument disparue mais je me ravise finalement. L'enfant ronchon pourrait de nouveau taper sur notre armée et l'on sacrifie assez de personnes comme ça pour en rajouter avec ces enfantillages.

Lorsque l'Ange fait son apparition je suis déjà présent, adossé à la bâtisse, bras croisé et tête baissée. Je lève mes yeux fatigués sur elle à son arrivée, mon visage trahissant une certaine lassitude.. avant d'arborer comme à l'accoutumée son air impassible. Je déteste paraître faible.

Salut Kys. J'espère que tu as de bonnes nouvelles..
Revenir en haut Aller en bas
Kysae

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 24/07/2017
Age : 16

MessageSujet: Re: Kysae & Edwel   Lun 8 Jan - 12:35

Première sortie de la Tour en tant qu'agent. En passant à l'armurerie comme les autres je n'ai pas récupéré mes affaires personnelles mais tout un attirail apparemment lié au grade que j'occupe. Inutile de potasser le sujet bien que tout ce petit bordel m'intéresse au plus haut pont, je ne pense malheureusement pas profiter longtemps de ce nouveau job.

Ma combinaison serait aussi bien adaptée pour les interventions musclées sur terrain que pour de la manipulation en laboratoire. Blanche et argentée, extrêmement légère, je passe mes doigts sur ce tissu de fibres froides dont je ne connais pas même l'origine. Certes un peu trop moulante à mon goût, je me sens à nue sans mon armure lourde, mais j'ai confiance dans les choix de Edwel quand il s'agit d'équiper ses hommes.

On a injecté une chose dans ma gorge ... Ils appellent ça "une puce".
Une sphère de lumière bleue est accrochée à ma ceinture et rayonne paisiblement.

La Tour ... C'est probablement le point le plus fascinant de ce nouvel univers de mystères. Je la ressens, je suis connectée à elle et de ce fait, je suis connectée à plus de 500 agents de tous les horizons avec en seul point commun une magie mi angélique mi technologique dont ne je perçois pas encore ne serait-ce qu'un millième de son potentiel

C'est grand. Éblouissant. Je vois l'Ordre sous un œil nouveau et me sens plus qu'à l'aise depuis que je suis ... liée au réceptacle.
Bien entendu ça me ferait mal de le reconnaître devant qui que ce soit.


Sur mon épaule l'emblème de l'Ordre brille et attire les regards dans les rues. Des regards méfiants, des regards rassurés, des regards de haine ou de peur ... Il y a de tout. Je réalise l'importance de cette organisation multimondes, l'impact qu'elle peut avoir sur chacun et en particulier sur les hommes.

Afin d'éviter les transmissions magiques ou techniques néfastes capables d'entraîner des contaminations ou attaques à distance, aucune communication directe avec la Tour n'est permise en tant de guerre. Les rapports et demandes d'aide doivent passer par des cyborgs sentinelles qui servent de relais et purifient les flux avant de les conduire jusqu'à la Tour.

J'ai l'impression d'être tombée quelques siècles dans le futur. D'ailleurs, je ne comprends qu'un mot sur cinq la plupart du temps. Sortir devrait m'aérer un peu, au moins. Même si j'aurais préféré bénéficier de cette promenade autrement qu'en allant à la rencontre de mon ex.


- Abaddon ...


Je ne m'attarde pas sur son air las vite remplacé. Je suis ici en service, je suppose qu'il est préférable d'éviter de ramener le privé à cette conversation. Dans mon oreille une voix robotisée m'informe :

" Nature onirique confirmée - identification - Abaddon Akuma. Commandant Onirique. "

Il y aurait une sorte de système d'archivage automatique des informations récoltées par l'ensemble des agents. Le savoir devient une magie avec ses propres lois. Ainsi donc il faut s'habituer à l'idée de perdre son intimité ...

- L'Efrit est incontrôlable. Un danger non seulement pour son propre Monde mais aussi la Shukrute et les Réalités. Elle doit mourir et ce au plus vite, de préférence avant qu'elle n'entame ses derniers repas ... On pourra bientôt plus rien tenter contre elle. L'Ordre a besoin d'entrer dans l'Onirique. Quand nous en donnerons le signal ... serais-tu prêt à détruire le puits de sang des Veilleurs qui condamne les accès ?
Revenir en haut Aller en bas
Abaddon

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: Kysae & Edwel   Lun 8 Jan - 18:55

Le corps de l'Ange de la Mort est toujours aussi bien proportionné. Sa tenue souligne merveilleusement ses formes et pourtant la chose sur laquelle mes yeux se focalisent le plus est l'emblème de l'Ordre sur son épaule. Cela ne me plait pas vraiment de la savoir dans la gueule du mulou mais j'imagine qu'elle ne risque rien tant qu'Edwel a besoin d'elle. Et une fois le contrat rempli, nous assisterons impuissants à la domination de l'Ordre du Renouveau.. est-ce vraiment mieux ?

Je décroise les bras pour m'approcher d'elle, me plantant juste devant. Le puits de sang, hum ? Alors l'Ordre a sans doute déjà un plan et envisage déjà de débarquer, voilà qui est une bonne chose.

Oui sans problème, j'en conviens que ramener Yenepha était une mauvaise manœuvre, elle doit périr. Si j'avais su ce qu'elle avait fait à l'Onirique, les choses auraient été différentes.. enfin peu importe. Je ferai aussi en sorte d'évacuer la population juste avant de le détruire, histoire de limiter ses capacités absorption d'énergie et donc de régénération pour vous faciliter la tâche. J'espère seulement que vous débarquerez assez rapidement pour m'éviter d'avoir une Efrit en colère sur le dos, je ne fais pas le poids contre elle et je n'ai pas vraiment envie de lui servir de casse-croûte tu imagines bien.
D'ailleurs en parlant de ça.. c'est assez dingue, chez nous. Elle évolue vraiment rapidement et dévore de plus en plus, le temps commence sérieusement à presser. Quelque soit le plan de notre très cher Edwel, il va falloir rapidement le mettre en place, avant qu'il ne soit trop tard.


Un véritable merdier ouais. Le mieux serait quand même qu'ils aient le temps d'agir avant qu'on lance l'assaut sur la Shukrute. Certes, je ne porte pas ces créatures dans mon cœur mais cela constituerait un gain d'énergie bien trop énorme pour notre Efrit adorée, ce qui serait problématique. Et pour l'heure je dois rentrer dans le rang donc si elle veut un assaut sur les Démons, je le lancerai, aussi loyal que possible.
Je redirige mon attention sur elle, moi qui avait commencé à me perdre dans quelque pensées. Vivement qu'on en finisse.

J'imagine que dans l'Ordre tu es suffisamment bien entourée mais si tu as besoin de quelque chose n'hésite pas.
Ah et.. je suis désolé que tu aies eu à en arriver là. Ce pacte avec Edwel où tu mises ta vie..


Je la regarde dans les yeux et soupire un peu. J'ignore totalement si elle a prévu quelque chose, une issue de secours un moyen de survivre.. mais je n'aurais sans doute pas la réponse avant qu'on ai tué Yeph, l'Ordre la surveillant. Si ce n'est pas le cas, alors c'est un gros sacrifice pour notre Monde et l'existence en général.. aurais-je pu faire un tel acte si j'en avais eu le pouvoir ? Rien n'est moins sûr. De toute façon, si cette fois-ci c'est Yenepha qui l'emporte, nous serons tous fichus, finissant.. où ça ? Dans le fleuve, dans le Néant ? En bref, il n'y a plus qu'à se battre et espérer que cela suffira.
Revenir en haut Aller en bas
Kysae

avatar

Messages : 46
Date d'inscription : 24/07/2017
Age : 16

MessageSujet: Re: Kysae & Edwel   Lun 8 Jan - 22:11

J'aurais pu répondre un quelque chose de poétique, de beau. Verser une larme, lui prendre un dernier langoureux baiser avant de tourner les talons... Balancer quelque chose comme quoi pour la Mort, la plus belle chose qui soit c'est de parvenir à offrir sa vie pour une raison qui en vaut la peine. Mais au lieu de ça je me suis contenté de n'éprouver que de la rancœur. Il osait me parler de mon sacrifice sans mentionner un seul instant sa trahison et la ruine de notre histoire d'amour. Passer outre sans un regard, déjà de l'histoire ancienne, peut-être même que ça n'a jamais vraiment compté.

Quelle hypocrisie de jouer la carte de l'inquiétude deux jours après m'avoir traîné dans la boue.

- Tiens-toi près à faire ce qui doit être fait, ça ne devrait pas être plus très long.

Et c'est tout. Un hochement de tête et me voilà repartie pour la Tour, la boule au ventre.
Revenir en haut Aller en bas
Yshrola

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Kysae & Edwel   Lun 8 Jan - 22:26

La Mort s'éloigne et je choisis ce moment pour transvaser d'une Réalité à l'autre et apparaître devant le Commandant.

- Abaddon ... Et l'après, tu y as songé ?

Je souris en coin en remontant mon col. Que ça caille en cette saison. J'en profite pour sonder la Tour et m'assurer qu'aucun agent ne risque de venir me déranger ... J'ai besoin d'un moment de méditation avec mon vieil ami.

- Yenepha tombe et moi je m'engage au respect absolu envers l'Onirique etc, etc. Va se poser la question du nouvel Efrit ... L'Onirique va devoir choisir, trouver une solution. As-tu déjà pensé à devenir le prochain Efrit ?
Revenir en haut Aller en bas
Abaddon

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: Kysae & Edwel   Lun 8 Jan - 22:47

Je la laisse s'éloigner sans la retenir. J'aurais pu lui parler, tenter de l'apaiser, de me confondre en excuses ou de lui faire part de mes sentiments.. mais elle a déjà assez à penser comme ça sans que j'en rajoute une couche. Je m'apprête à rentrer chez moi, auprès de cette Efrit que j'aime tant côtoyer en ce moment, lorsque ce cher Edwel apparaît devant moi. Je n'ai même pas eu le temps de faire un pas.. rapide, le bougre. Très rapide.

J'arque un sourcil d'incompréhension lorsqu'il me parle de l'avenir, du futur.. puis viens sa question, qui me fait les froncer. Devenir Efrit, hm ? L'Entité numéro un, sans personne à part l'Onirique lui-même et les Dieux du Rêves au-dessus de lui. Pourquoi me demande-t-il cela.. aurait-il le pouvoir de faire de moi un Efrit ? Peut-il à ce point influencer notre Monde ? Impensable.

Tiens, Edwel.. ton questionnement m'étonne. A vrai dire oui, j'y ai déjà pensé mais c'était il y a quelques temps de cela, lorsque Mirye m'avait proposé de me concéder la place.. juste avant votre petit tour de force avec Ellie et elle.
Cette idée m'est ensuite assez rarement revenue en tête, et surtout pas alors que l'Efrit actuelle semble indétrônable..

Mais si en effet elle tombe, il y aura certes un vide ne demandant qu'à être comblé... et si en effet c'était le cas, que j'y songeais, qu'est ce que cela signifierait pour toi ? Veux-tu me faire comprendre que c'est une éventualité, que tu pourrais me donner cette place ?


Difficile de savoir à quoi s'attendre avec lui. Avec le temps, ma soif de pouvoir et mon aversion pour la hiérarchie sont devenues des composantes de mon caractère assez connues, il pourrait simplement vouloir en tirer profit. D'un autre côté, avoir un Efrit qui est au courant pour le contrat et se montrerait conciliant vis-à-vis de celui-ci pourrait lui être bénéfique, et malgré ma haine de l'Ordre mon côté pacifiste ne lui est pas inconnu non plus. Alors.. piège ou pas ? A voir.
Revenir en haut Aller en bas
Yshrola

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 26/07/2017

MessageSujet: Re: Kysae & Edwel   Lun 8 Jan - 23:12

Me voilà légèrement tiraillé entre le besoin de me confier et l'envie de dégueuler à l'idée de le faire.

- Tu ne vas peut-être pas me croire... Mais... Je suis pris depuis peu de visions sur l'avenir.

J'ai envie de boire. Un alcool bien fort suivi de près par une bonne branlette. Cette situation m'emmerde.

- Il y a quelque chose qui pour l'heure se fait tout petit dans l'ombre et que l'on oublie trop vite. Pourtant ce quelque chose aurait de quoi prétendre à la place de l'Efrit. J'ai besoin de m'assurer que l'Onirique que je laisse en paix ne soit pas une bombe à retardement et tu es le mieux placé pour tenir ce beau monde en laisse. Aide moi à au mieux capturer Azrem vivante et je te devrais une dette pour l'avenir, au pire l'éliminer et tu t'assures le rôle d'Entité. Garde à l'esprit que par la suite tu auras beaucoup à faire en tant qu'Efrit. Beaucoup de responsabilités et de travail. L'ordre pourra toujours t'apprendre. Votre passé, vos secrets, je peux être un allié de taille faute d'avoir le loisir d'être un ennemi mortel. Mais si vraiment ça ne t'intéresse pas et bien je me contenterai de sa mort.
Revenir en haut Aller en bas
Abaddon

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: Kysae & Edwel   Lun 8 Jan - 23:24

J'hausse un peu les sourcils lorsqu'il se confit, la surprise se lisant sur mon visage. S'il est prêt à me mettre sur le trône malgré nos petits différents, j'imagine que ce quelque chose dans l'ombre est vraiment dangereux.
J'avale assez facilement son histoire, étant donné que j'ai moi même été pris de visions au contact de Kysae.. lui étant séraphin, ce n'est pas vraiment étonnant qu'il en est ai aussi. Enfin, si ça se trouve ce n'est même pas pour cette raison qu'il voit des choses.

Je vois.. c'est en effet préoccupant. Ça fait beaucoup de choses d'un coup.. me faut un verre. Enfin, revenons à ce qui nous intéresse. Je n'ai que faire d'Azrem et l'éliminer ne me fera pas ciller. Si tu penses qu'il vaut mieux s'associer devant ce qui nous attend, c'est que c'est une chose qu'il ne vaut mieux pas négliger.. j'accepte, Edwel.. je tâcherai de la tuer. Même si cela ne va pas être simple au vu de sa génétique. J'imagine que tu as besoin que je fasse cela avant votre assaut ?

J'ai répondu étonnamment rapidement, comme poussé par mon instinct.. mais cela me semble la meilleur chose à faire. Reste à savoir si je mets mon Second dans la confidence, ou non. Est-il seulement capable d'accepter la mort de ce Shushu pour le bien de notre Monde ? Rien n'est moins sûr.. mais quoiqu'il en soit je ne le laisserai pas se mettre en travers de mon chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kysae & Edwel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kysae & Edwel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Onigami :: D'une main de maître. :: L'Ordre du Renouveau [Dissous]-
Sauter vers: