Support écrit d'une large - et complexe - trame dofusienne sur le serveur de Brumen ( rp ouvert & fanfiction à partir du BG officiel et à l'échelle du Krosmoz ! )
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Réunion] Un Monde à genoux.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abaddon

avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: [Réunion] Un Monde à genoux.   Dim 4 Fév - 14:29

J'attends pendant ce qui me semble être une éternité alors que l'Apocalypse suit son cours chez moi. Si l'Ordre sort victorieux de cette guerre, les séquelles de celle-ci se ressentiront pendant longtemps, et peut-être même que certaines ne disparaîtront jamais. Si c'est Yenepha que l'emporte.. eh bien, une seule possibilité dans ce cas là malheureusement: le Néant, tout simplement.

Après un moment, je commence enfin à avoir des retours. Les peuples rentrent chez eux petit à petit, les combats semblant être terminés. Et à première vue, nous sommes sauvés: plus de traces de l'Efrit corrompue. Je lâche un soupir de soulagement et me lève, m'apprêtant à m'en aller lorsqu'un ivrogne enfonce la porte de la Taverne où je suis retranché.

Hey hey hey ! Hey les gars ! 'Savez pas la dernière ?! 'Paraîtrait qu'une tour grosse comme ça s'est écrasé sur Frigost ! Vlan, comme ça, tout droit du ciel ! Z'auriez pas envie de j'ter un œil ?!

Les habitués se foutent immédiatement de sa gueule.. mais moi je connais bien une construction telle que décrite qui pourrait s'être ainsi écrasée. Et si c'est bien le cas, l'Ordre a dû sacrément encaisser. Enfin, l'Ordre oui mais surtout Edwel, puisque la Tour et lui sont liés.
Assez de suppositions pour aujourd'hui, j'ouvre un portail et rentre chez moi afin de voir tout cela de mes propres yeux. Et le moins que l'on puisse dire c'est que je ne suis pas déçu du voyage. A peine arrivé devant mon palais je ferme les yeux et me met à observer les environs, mon Monde.
Ce n'est pas bon.. pas bon du tout. Une bonne moitié de l'Onirique a été soufflée, à savoir toute la partie consacrée aux voyageurs, ainsi que la zone des Prêtres. Je ne perçois pas autant de points d'accroche qu'à l'accoutumée.. j'en déduis que la plupart des créatures de l'Oniriques ont été tuées, aussi. Le bilan est lourd. Très, lourd. Mais nous sommes toujours debout, enfin.. plus ou moins. C'est une bonne chose je suppose.

Je rouvre les yeux et passe la main sur mon visage en soupirant. Bien sûr, je ne m'attendais pas à une victoire écrasante face à Elle mais.. je ne m'attendais pas non plus à un tel carnage. Ou plutôt, je m'en doutais mais j'espérais avoir simplement été pessimiste. Visiblement, ce n'était pas le cas.
Enfin bref, il faut maintenant penser à l'avenir, la suite, la reconstruction. Je contacte donc les Dirigeants ainsi que mon Second afin de commencer une réunion de crise, ce terme étant cruellement adapté à la situation.

Le problème Yenepha étant réglé, il faut dresser un bilan complet de nos pertes, suite à quoi il va falloir discuter de la suite pour l'Onirique. Retrouvons-nous dans mon palais sans plus attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Onigami
Admin
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 23/07/2017

MessageSujet: Re: [Réunion] Un Monde à genoux.   Dim 4 Fév - 14:58

L'Onirique s'est rafraîchi. Des nuages de fumées grisâtres se dégagent du sol qui peu à peu se débarrasse de sa couche de lave, le couvrant d'une épaisse surface de roche durcie. Terminé le sable doux ... Le ciel quant à lui perd de son éclat et se contente de luire d'un orangé fade. Les montagnes noires dégringolent, les bâtisses encore debout sont marquées par les séquelles des combats.

Fi est la première à réagir.

- Je viendrai avec mon peuple, Abaddon. Tous veulent entendre ... Je me vois très mal leur demander de rentrer chez eux et d'attendre. Ils sont suffisamment restés sur le bas côté...


Le vol des Hydroz se fait rapide et silencieux, tous sont en deuil de leur Monde. Les mâles plus lents se joignent aussi à la Réunion et les deux Dirigeants entrent dans le Palais suivis des troupes. Dans la grande salle les membres royaux s'installent (Fi, le Roi, ainsi que les trois filles de Fi). Le peuple reste debout au fond.

La Grande prêtresse fait son entrée et sans surprise, son peuple est là aussi. Aucune trace des prêtres mâles. Elle s'assied, les troupes rejoignent les Hydroz.

Personne ne vient représenter les Druides ... Mais les Chevaucheurs entrent à leur tour, guidés par les fils de Kursan qui prennent place à table. Aucun signe pour l'heure de leur père et quant à Ala, il n'est pas difficile de deviner son sort à la vue des mines ravagées par la tristesse des guerrières.

Il n'y a aucune réjouissance, il n'y a pas non plus de larmes. Tous réfléchissent. Est-ce qu'ils ont fait tout ce qu'ils avaient pu faire, quelle suite encore possible pour l'Onirique ? Est-ce que tout ceci va réellement valoir le coup ... Le doute est présent.



Puis trois hommes entrent.

Ils portent la robe des Conseillers et des morceaux de masques brisés recouvrent encore en partie leur visage. Les deux premiers sont des jumeaux de toute évidence. Les cheveux longs noirs et raides et les yeux très en amende, silhouettes fines, presque efféminées. Le troisième a le crâne rasé et une barbe épaisse, son allure est plus proche de celle d'un combattant que ses confrères. Il tient une jeune fille par la main .. on reconnaît Eiri, tremblante, le regard parfaitement égaré. Elle tient à peine sur ses jambes et le Conseiller prend garde à ne pas la lâcher.

Ils se présentent dans la salle sans un mot et fixent Abaddon.
Revenir en haut Aller en bas
http://onigami.forumactif.com
Abaddon

avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Réunion] Un Monde à genoux.   Dim 4 Fév - 15:43

La grande salle est pleine à craquer. Les peuples sont là dans leur intégralité.. ou plutôt ce qu'il en reste. Ceux qui ont eu la chance d'être évacués avec l'aide de nos alliés de circonstance, les rescapés de notre Monde. Les autre sont aux abonnés absents. Pas de Dragon dans le ciel, pas de Reine Chevaucheuse, pas de Druide. Mise à part Eiri, la dernière, totalement paumée et soutenue par un Conseiller. Il est accompagné de deux confrères.. ils sont trois en tout. Je me demande, sont-ce là les derniers hauts gradés de l'Ordre ? Si c'est le cas, le spectacle a dû être affreux. Ils ont sévèrement dégusté on dirait.

Tous sont là, le visage fermé. La fatigue, la lassitude, la tristesse.. un subtil mélange de ces trois émotions sont lisibles sur le visage de mon peuple. Et toutes ces personnes présentes ont le regard tourné vers moi, assis sur mon trône devant eux. C'est tout naturel après tout, je suis leur Commandant. La suite, la reconstruction.. c'est à moi de les rassurer sur ces sujets, de trouver les mots juste. Même si je suis en réalité, je suis dans le même état qu'eux, à l'intérieur. Je fais simplement en sorte de maintenir cette expression neutre en place. Si ceux qui sont en charge craquent, quel espoir pour le peuple après tout ? Aucun.
Après un silence bien trop pesant, je prends enfin la parole.

Peuples de l'Onirique, Conseillers, Dirigeants.. le Fléau n'est plus. Cependant, vous le savez tous, Elle n'a pas été facile à éliminer, Elle a refusé de périr seule et les pertes ont été nombreuses aussi bien pour l'Onirique, que pour l'Ordre.
Nous concernant, notre territoire a été réduit de moitié, toute la partie consacrée aux voyageurs ayant été soufflée. Le fleuve délimite désormais.. la fin de notre territoire. Les Druides n'ont pu être évacués et ont tous disparus à l'exception de la Princesse Eiri. Les Chevaucheurs perdent leur Dirigeante et leurs montures mâles. Les Prêtres ne sont plus.

Le bilan est en effet bien sombre, inutile de vous le cacher. Cependant, nous allons devoir retenir nos larmes, et tâcher d'aller de l'avant, de forger un avenir pour l'Onirique et de nous reconstruire, une fois de plus. Ce n'est pas la première fois que nous sommes mis à terre, nous devons faire en sorte de nous relever, une fois de plus.
Soyez rassurés, nous ne ferons pas cela seuls, nous aurons de l'aide. J'ai pu communiquer avec mon Second, il a été en contact avec Ankiraj et a pu formuler un souhait, celui que les Dieux nous aident à nous relever, à nous reconstruire en ces moments difficiles. Nous allons nous tourner vers nos Divinités et leur demander leur soutien en ces temps troubles. L'Onirique devra aussi choisir un nouvel Efrit.


Je marque une pause. Certes, nous aurons le soutien des Dieux d'après Kursan mais comment ce soutien se manifestera-t-il au juste ? En pratique, qu'est-ce que cela va donner ? Je l'ignore totalement mais cet aide n'est vraiment pas de refus, alors que mon Monde est méconnaissable.
Mon regard balaie la salle avant de se poser sur les trois Conseillers se trouvant dans la salle.

Quant à vous.. je suis parfaitement conscient du prix que vous avez dû payer pour venir combattre et vaincre le Fléau sur nos terres. Je ne pense pas pouvoir, pour l'heure, faire grand chose pour vous en retour mais je peux vous garantir que l'Onirique n'oubliera pas cela. Nous, n'oublierons pas.
Revenir en haut Aller en bas
Onigami
Admin
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 23/07/2017

MessageSujet: Re: [Réunion] Un Monde à genoux.   Dim 4 Fév - 15:59

L'un des deux frères s'avance et son oeil gauche, celui laissé à découvert par son masque brisé, change de couleur et passe du bleu au vert. Sans hésiter il rejoint Abaddon avant de s'incliner, le bras plié sur son abdomen.

Les Dirigeants présents le suivent des yeux.

- Sachez Abaddon ... que bien que je doute de votre connaissance quant à notre prix à payer ... nous sommes heureux d'avoir mené cette guerre à votre place. Il en allait de notre devoir .. que d'éliminer une menace multimondiale.

Les mots sont dosés et le ton n'appelle pas au doute. D'une voix calme il souligne malgré tout la non participation de l'Onirique avant de poursuivre.

- Notre Dirigeant est tombé et nous sommes les trois derniers Conseillers debout. La totalité de nos forces mécanisées sont détruites, il ne reste qu'une poignée de mages et d'agents. Ainsi que celle qui portait l'artefact mais qui a été évacuée sitôt la bataille finie pour les soins intensifs ... Notre Tour est tombée puisqu'elle a perdu son Dirigeant. Notre magie va devoir prendre un temps de repos mais ... Le Fléau que vous avez réveillé chez vous devait être éliminé, c'était la priorité, rien d'autre ne compte vraiment.

En se relevant pour soutenir le regard d'Abaddon, son œil est passé au blanc.

- Si l'Onirique a beaucoup à faire pour la suite, il en va de même pour l'Ordre du Renouveau. Je n'oublie pas la promesse qui a été faite par la Tour, nous entamons alors une ère sous le signe de l'alliance entre Rêve et Réalité. Nous savons qui sera choisi par l'Onirique pour devenir le nouvel Efrit ...

Il lui sourit, inclinant légèrement la tête d'un air entendu.

- Ne perdons pas contact. Restons unis, ainsi nous serons plus forts. Nous ne pouvons pas nous permettre ... ni nous, ni vous, de se tourner le dos pour des reconstructions isolées et trop lentes.

Il approche son visage et vient à l'oreille d'Abaddon pour murmurer.

- Eirwen est dans la nature. Elle ainsi .. qu'un petit nombre d'expériences ou de criminels que nous avions à la Tour. Mais cela viendra après le deuil ...

Les deux autres Conseillers prennent place à table et aident Eiri à s'asseoir à son tour. Le troisième se tourne face aux Dirigeants et aux peuples et reste aux côtés d'Abaddon, le sourire diplomate parfaitement accroché aux lèvres.

- Je suis Sokzio. Et je serai ce soir le nouveau Maître de l'Ordre. Je suis ravi de vous rencontrer Dirigeants, malgré .. ces circonstances affreuses que je partage avec vous dans la douleur.
Revenir en haut Aller en bas
http://onigami.forumactif.com
Abaddon

avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Réunion] Un Monde à genoux.   Dim 4 Fév - 17:03

Je reste silencieux alors que le Conseiller m'énumère les pertes côté Ordre. Ainsi, Edwel est mort au combat, d'où la chute de la Tour qui a fait grand bruit.. Yenepha devait avoir une puissance vraiment monstrueuse, je pensais cet enfoiré increvable. Quel dommage, il semblait commencer à devenir raisonnable, il aurait pu être un allié de poids.. quant à "celle qui portait l'artefact".. alors Kysae est en vie, bien que grièvement blessée. Je fais en sorte de ne pas afficher le petit sourire qui menace de pointer alors que j'entends cela et continue d'écouter respectueusement.

Lorsque vient le moment d'annoncer l'alliance Onirique-Ordre j'acquiesce simplement. Je ne l'ai pas non plus oublié, et je ne suis pas assez fou pour continuer de haïr l'Ordre alors que nous avons un pied dans la tombe et qu'ils ont été là pour nous empêcher de sombrer. Faisons-en donc des alliés. Cependant, mon visage imperturbable tombe pendant quelques instants lorsque cet homme me parle d'Eirwen, et d'expériences maintenant libérées par la chute de la Tour. J'imagine que nous devrons apporter notre aide concernant ce léger soucis, hm ? Très bien, un prêté pour un rendu.. je ne vais pas faire la fine bouche devant le nouveau Maître de l'Ordre. Je reprends donc afin de sceller officiellement notre nouvelle amitié.

Enchanté, Sokzio. Notre collaboration nouvelle est bien le seul point positif que le Fléau laissera derrière lui.. je suis moi aussi sûr qu'elle sera profitable à nos deux Mondes. Puisse-t-elle durer pour toujours, et plus encore.

La paix totale et éternelle, l'espoir d'un monde meilleur pour l'avenir et de meilleures conditions de vie.. une bien belle utopie qui motive les gens et leur donne du courage. Moi même je tiens cet idéal à cœur, et c'est peut-être bien ce dont les peuples ont le plus besoin pour l'heure: d'espoir. Malheureusement, un problème en remplace toujours un autre et bien que le cas Eirwen soit préoccupant, je pense régulièrement aux visions dont feu Edwel m'avait fait part. J'ignore quand cette nouvelle menace pointera le bout de son nez, mais j'espère que nous serons fins prêts d'ici là.

Enfin, je reporte mon attention sur les peuples et leurs Dirigeants.

Tout d'abord, il va falloir commencer par nous repeupler.. garder le pic de natalité que nous avons connu sans, cette fois, que cela serve à nourrir l'Efrit. Ce sera la priorité.

L'avantage au fait que tous soient là est bien que mes ordres sont directement entendus de l'intégralité de mon peuple, j'espère donc que le taux de croissance de notre population va augmenter, ce serait déjà ça de prit. J'ai toujours aussi en tête la possibilité de gommer les différences entre les peuples pour leur permettre de s'accoupler entre eux mais cela nécessitera une puissance colossale et nous en sommes bien bien loin. Un objectif donc lointain mais que je n'oublierai pas.

Si vous avez des questions ou remarques, c'est le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Onigami
Admin
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 23/07/2017

MessageSujet: Re: [Réunion] Un Monde à genoux.   Dim 4 Fév - 17:37

Nous repeupler...

Le discours du Commandant reste en suspens et tous au Palais se figent. Tous exceptés les deux frères conseillers.

- Le prochain Dirigeant, hein ?
- Toi ou moi quelle différence...
- Tu as reçu le signal ? L'institut va redémarrer la Tour. Les  réceptacles vont avoir besoin d'un Ange bientôt.
- J'ai récupéré le cadavre d'Edwel, ça fera l'affaire va.

Ils rient doucement ensemble au milieu des statues en attente.

- Notre pote va vouloir repeupler l'onirique en priorité.

- Il est novice. Et il n'est pas natif de l'onirique. Ne soyons pas trop durs avec lui il faut lui apprendre.
- Je ne retourne pas à la Tour tant que je ne suis pas certain qu'il est le nouvel Efrit.
- Et bien dis le lui.

Sokzio pose sa main sur le poignet d'Abaddon. Pendant quelques secondes.. Il entend la voix du Conseiller qui pourtant ne semble pas interrompre son discours puisque tout le monde continue de le fixer...

- La croissance de ton Monde est figée. Les naissances, le temps, c'est à l'Efrit d'aider dans ces domaines. Tu dois devenir Efrit en priorité et ensuite tu devras vite apprendre. Après, il faudra toutes vos Entités. Rejoins nous derrière ton Palais après ta réunion.

Abaddon termine son discours. Les conseillers ne sont plus là.. Personne pourtant n'a remarqué leur départ. Les dirigeants prennent tout à tour la parole pour exposer leurs taches de la journée.

Remettre de l'ordre.. Réinvestir ses territoires.. Dresser le bilan des effectifs.. Les naissances viendront avec le temps. On explique poliment à Abaddon que s'envoyer en l'air pour l'heure, ce n'est pas tellement une envie, bien qu'ils comprennent que la natalité soit un chiffre d'importance.

Eiri reste muette et de toute évidence ce n'est pas le moment de lui demande quoique ce soit. Le silence revient.
Revenir en haut Aller en bas
http://onigami.forumactif.com
Kursan



Messages : 57
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Réunion] Un Monde à genoux.   Dim 4 Fév - 18:32

Le message d’Abaddon résonne dans ma tête. Depuis combien suis-je assis ici ? A contempler un monde ravagé. L’après des combats fait planer sur ces terres un silence de mort. Les jambes encore tremblantes, je me retrouve forcé à marcher jusqu’au palais, faute de monture, faute de transformation. Il doit me rester une demi épée à la main, tellement serrée sur le pommeau que j’en ai des courbatures. Il faut rejoindre le palais.

Le trajet est long. Je n’ai même pas pris la peine de dire à Abaddon que j’arrivai. Surement une bonne idée quand même. Fatigué, je lui lâche un mot qui résonne faiblement, juste une caresse, empreinte de lassitude.

- J’arrive..

Puis la marche. Je n'ai plus de monture. Plus de transformation en dragon. Et enfin le palais. Avant d’y arriver, je recompose un visage. Le second ne doit pas douter devant les peuples, pas maintenant. Second de quoi au juste. De ce que j’ai traversé il ne reste rien.

Je fais mon entrée dans la grande salle, le visage neutre. Tous sont présent, tous ont souffert. J’attend que les Dirigeants aient fini de parler pour m’avancer et prendre place, avant de parler lentement. Je dois m’y reprendre à deux fois et tousser un peu pour arriver à articuler.

- Pardonnez mon retard.

Pas un mot de plus. Je regarde Abaddon. En ce moment, plus le temps de faire mes actions d’éclats, nous allons reprendre nos rôles. Commandant second.

Je regarde Eiri, puis les peuples. Je remarque les visages déchirés des chevaucheuses. Et Ala n’est pas là. Mon coeur s’arrête. Mais je garde le visage aussi neutre que possible. Fermant simplement les yeux, faisant un petit signe de tête aux guerrières devant moi, avant de tourner de nouveau la tête vers l’assemblée, le visage aussi neutre qu’il m’est permis de l’être.

il est temps d’organiser la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Onigami
Admin
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 23/07/2017

MessageSujet: Re: [Réunion] Un Monde à genoux.   Lun 5 Fév - 9:50

Eiri garde les yeux dans le vague et ne semble pas remarquer l'entrée de Kursan. Ni ça ni rien d'autre, d'ailleurs. Les Chevaucheurs ont un soupir de soulagement, ainsi le peuple garde un Dirigeant, et les princes ne seront pas orphelins.

- Content de te voir en un seul morceau Kursan. S'il n'y a pas d'autres remarques à ajouter je pense qu'on peut commencer à réinvestir nos territoires.


Les Dirigeants se lèvent et les peuples suivent à l'extérieur, direction les territoires ... La remise en ordre des lieux ne sera heureusement pas trop longue. Les combats ont éclaté de l'autre côté du fleuve c'est une chance. La druidesse ne bronche pas et son petit minois attristé est à fendre le cœur mais Abaddon fait signe à Kursan de le suivre et ils sortent par l'arrière du Palais.

Les jumeaux sont là.

- Ah Kursan ... Ravi de vous voir debout.

Ils sourient d'un même geste et leurs yeux passent au brun. L'un des deux poursuit, probablement celui désigné à devenir le prochain Dirigeant.

- Marchons pendant que nous discutons un peu, voulez-vous ? Je me disais, peut-être que vous avez des questions concernant vos prochaines ... évolutions hiérarchiques. Autant que le travail ici soit bien terminé avant que je ne retourne m'occuper de la Tour, n'est-ce pas ? Messieurs ...


Puis ils se mettent à marcher. L'un contemple le ciel, l'autre jette un œil sur le fleuve des morts au bord du vide.
Revenir en haut Aller en bas
http://onigami.forumactif.com
Kursan



Messages : 57
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Réunion] Un Monde à genoux.   Lun 5 Fév - 10:16

Un bon nombre de question s'agitent en effet dans mon crâne. Comme Abaddon ne semble pas disposé à prendre la parole en premier, je tousse un peu avant de prendre la parole :

- Pour commencer, oui. Il faut que nous reprenions nos marques. Je suppose qu’Abaddon n’aura pas dès le début une puissance suffisante pour relancer l’Onirique. Il nous faut apprendre à comment engranger de la puissance, sans perdre trop de temps. Le plus évident serait de passer par la magie des veilleurs. Je sais que c’est possiblement un sujet sensible chez vous, mais accepteriez vous de nous en apprendre à ce sujet ?

Je tourne la tête vers eux. Leurs masque blancs sont intimidants, Et leurs yeux aussi. Mais pour le moment ils sont nos plus grand alliés. Notre plus grande chance.

- C’est un fait, nous allons avoir besoin de votre aide. Vous en savez définitivement plus que nous sur les rouages de notre monde. Comment relancer les naissances, redonner vie à l’Onirique. nous ignorons beaucoup. Rien que la remise en état des territoire prendra son temps. Et nous nous pouvons nous permettre de vous retenir plus que raison. Quitte à ce que nous échangions par la suite, autant profiter dès à présent pour engranger le plus de connaissances possibles. Si vous êtes d’accord ?

Je tourne mon regard vers eux, attendant leurs réponse.

Revenir en haut Aller en bas
Onigami
Admin
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 23/07/2017

MessageSujet: Re: [Réunion] Un Monde à genoux.   Lun 5 Fév - 11:00

Le Dirigeant défait son masque et le tend à son frère qui le récupère et le garde à la main.

- Les Veilleurs sont malheureusement des terroristes qui en un rien de temps peuvent s'emporter dans leur folie et décider de mettre la Réalité à feu et à sang au profit de l'Onirique. Ce sont des atouts dangereux, instables. Peut-être un jour serez-vous à même de canaliser cette mauvaise graine pour en tirer profit mais en attendant ... j'ai autre chose à vous proposer.

Très discrètement, ils échangent un coup d’œil entre eux. C'est rapide, furtif, mais il semble que cela leur suffise à se mettre d'accord.

- Aidez-nous à traquer nos prisonniers. Au lieu de les remettre en cellule, nous vous fournissons de quoi engranger de l'énergie pour votre Onirique.

- Il faut comprendre que l'Onirique actuellement a ses batteries à sec ... Savez-vous quelle est la plus grande source d'énergie du rêve ?

- Le sommeil de l'homme.


- On vous ramène nos prisonniers. Vous utilisez le territoire des Druides qui pour l'instant va rester inutile ... et vous en faites un champs. Nos prisonniers sont maintenus en sommeil par l'Efrit et vos réserves d'énergie grimpent en flèche. Nous avons un peu plus de 500 captifs à retrouver, croyez-nous ce sera nettement plus rapide et sûr que de planter des veilleurs ici et là. Ce qui ne nous empêchera pas de vous donner des cours de magie des Veilleurs.


- En fait, Kursan, je pense qu'il y aurait moyen de vous faire passer en être neutre. Ce serait plus avantageux pour vous.


Ils laissent peser quelques secondes de silence avant de poursuivre.

- Le temps, les croissances, les failles, la météo ... Commencez par endosser votre rôle Efrit Abaddon.

Ils s'arrêtent net dans leur petite promenade.

- Yenepha ne dormait pas assez. C'était une destructrice. L'Efrit endormi se connecte à l'Onirique. C'est une base de données, Abaddon. Vous échangez des informations constantes entre vous et votre Monde. Il se restaure à travers vous et vous faites de même. Votre évolution va être douloureuse et votre corps va devoir être détruit avant d'accepter sa nouvelle énergie, ça ne sera pas simple. Dormez et l'évolution pourra débuter. Cette énergie que vous aurez, vous pourrez décider comment la distribuer pour votre Monde. Agrandir le terrain, accélérer le temps, effectuer des modifications raciales, tout ça, c'est un système de redistribution d'énergie pendant vos phases de connexions oniriques.
Revenir en haut Aller en bas
http://onigami.forumactif.com
Kursan



Messages : 57
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Réunion] Un Monde à genoux.   Lun 5 Fév - 12:10

J’écoute leurs proposition avec un calme étrangement serein. Cela fait beaucoup d’information d’un coup. Mais on doit encaisser. Il faut savoir naviguer entre les différentes priorités. Tout d’abord cette histoire de captifs.

- Je vois. C’est une idée qui a le mérite d’être plus construite que celle que j’ai avancée. En soit, je pense que c’est la meilleure à suivre. Cependant, je suppose que vos prisonniers ne sont pas des enfants de chœur. Aussi il nous faudra peut-être un peu d’organisation de notre côté afin de vous fournir des escouades potables. Une fois les directives données, je me joindrai à vous pour ces chasses. Puis une fois les peuples un peu plus organisés, nous enverront quelques éléments venir nous assister.


Inutile de les mettre en garde, mais il faudra primer sur la survie des membres envoyés plutôt que sur la capture des prisonniers. Ensuite cette histoire d’être neutre. C’est alléchant, mais nous avons d’autre priorités pour le moment.

- Me faire devenir neutre ? Je retiens l’idée, même si pour le moment, la priorité revient encore une fois à l’organisation et à préparer le territoire pour l'ascension d’Abaddon en tant qu’Efrit. A voir avec Abaddon directement pour son rôle d’Efrit. Il sera plus à même que moi d’en comprendre les subtilités. Je m’arrangerai pour lui amener un maximum de ressources.

- Je pense quand à moi nommer Eiri en second. En tant que dernière représentante des Druides, il lui faut un poid dans ce monde. Nous verrons plus tard l’évolution des peuples. Pour l’instant il nous faut de l'énergie en quantité. Aussi si Abaddon est d’accord, dès que les directives seront données aux peuple, je vous rejoindrai dans la réalité. Il n’y a pas de temps à perdre. Quel genre de prisonniers devront nous chasser ?


Il faut aussi que j’aille voir mon peuple. Et tout les peuples, prendre leurs avis, voir leurs état, faire un recensement de leurs besoin en énergie. Organiser les-dits champs avec Eiri. Et m’occuper d’elle.

Dernière de son peuple et nommée second. Un étrange miroir, n’est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Onigami
Admin
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 23/07/2017

MessageSujet: Re: [Réunion] Un Monde à genoux.   Lun 5 Fév - 12:20

- Eiri, hein ?

Nouveau coup d'oeil en biais entre les deux jumeaux.

- La petite druidesse demie-or. C'est une bonne idée de la nommer second. Plus tard vous comprendrez que l'avenir des races se trouve dans la mixité et un être hybride est un avantage de taille ...

La conversation se poursuit. Mais ça, Kursan et Abaddon n'en savent rien. Arrêt du temps autour d'eux.

- On pourrait leur prêter des cyborgs.

- Il n'y en a plus.

- Alors il faut leur faire des fiches sur les captifs à ramener, des fiches détaillées. On se garde certaines cibles prioritaires et on leur laisse celles qui ont le plus la bougeotte.

- Certaines cibles repèrent la magie de l'Ordre et fuient. Eux, on peut leur laisser. Ainsi que Eirwen. Mais ça ... c'est parce que très clairement on a mangé trop de pertes. Entre la création de l'artefact et leur guerre, on est à poil mon pauvre frère. C'est leur tour d'aider un peu, n'est-ce pas ?

Puis la conversation reprend.

- Nous allons vous faire parvenir quelques têtes d'affiches détaillées pour les captifs à ramener. Ils ont tous un point commun. Ce sont tous des êtres réputés pour avoir voulu dépasser des limites dangereuses quitte à mettre les Mondes en danger. Nous ne chassons pas les voleurs et les criminels de Brakmar si vous voyez ce qu'on veut dire.


- Une fois les fiches transmises, on vous laisse nous proposer des hommes. Selon les hommes proposés on fournira des renforts. Adaptés. Si cela vous convient.

Revenir en haut Aller en bas
http://onigami.forumactif.com
Abaddon

avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Réunion] Un Monde à genoux.   Lun 5 Fév - 13:01

J'avais écouté en silence, observant les échanges entre les Conseillers et mon Second. Ou plutôt entre les Conseillers et le Commandant, hm ? Après l'intervention des jumeaux, qui commencent à sérieusement m'intriguer, je prends finalement la parole.

Bien, je me mettrais alors en sommeil afin d'endosser mon nouveau rôle, et Kursan vous aidera à traquer ces criminels avec l'aide de certains de nos Hommes pour que la reconstruction puisse commencer.. cette énergie n'est vraiment pas de refus à l'heure actuelle, même si pour cela il faut imiter la pratique de cette chère Yenepha.
Concernant Kursan, il faut qu'il reste encore un temps Chevaucheur afin de conserver son lien avec Orosnok et ainsi pouvoir libérer cette Entité.. lorsque ce sera fait, il pourra devenir Neutre s'il le souhaite, c'est une bonne idée.


Je marque une légère pause avant de reprendre.

Par la suite, s'il le faut, je veux bien même me mouiller personnellement pour vous aider à mettre la main sur les fugitifs, mais bien entendu ce ne sera pas pour maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Onigami
Admin
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 23/07/2017

MessageSujet: Re: [Réunion] Un Monde à genoux.   Lun 5 Fév - 13:12

Le frère de Sokzio est pris d'une brève quinte de toux après la dernière phrase d'Abaddon.

- On lui dit quand qu'on n'a pas spécialement envie que l'Efrit sorte de l'Onirique ?

- Nous ne sommes techniquement plus autorisés à imposer un contrôle aux êtres oniriques. Ils sont libres de circuler.

- L'Efrit cause des dégâts dans la Réalité.

- On avisera mon frère.

Aucune réaction du jumeau qui sourit à Abaddon tout en hochant la tête.

- Oui, les Entités, bien entendu. Mais il me semble que Kursan possède trois fils de sang royal. Il faudra bientôt léguer le rang de Dirigeant s'il vient à devenir Commandant. Ce sera, je pense, aux nouvelles générations d'appeler au retour des Entités.. Bien, votre évolution en priorité Abaddon. Je vous conseille vivement de piquer un petit somme dès que vous en avez l'occasion pendant que mon frère s'occupe de vous faire parvenir quelques listes de captifs.


- On ne vous cache pas ... que la priorité est cette Eirwen Gwendalavir.


- S'il vous venait le besoin de consulter nos archives n'hésitez pas à nous en parler. Je vais rester dans l'Onirique le temps de votre évolution, Abaddon.


- Tu vas rater ton couronnement.

- Tu n'auras qu'à te faire couronner à ma place ou je ne sais quoi ...


- Il nous faut une essence angélique.

- Mais nous en avons une ... Chaque chose en son temps. Je ne bouge pas de l'Onirique pour l'heure. Fais moi gagner du temps.


Tiens, son frère n'est plus là ... Peut-être une téléportation très rapide après tout. Sokzio regarde Abaddon avec insistance.



Revenir en haut Aller en bas
http://onigami.forumactif.com
Abaddon

avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Réunion] Un Monde à genoux.   Lun 5 Fév - 14:00

Oui, bien sûr, Eirwen.. la Gwendalavir est en effet un problème de taille, j'en conviens.

Je dois avouer qu'il y a quelque chose chez ces deux là qui me fait sérieusement tiquer. Cela pourrait être ma méfiance habituelle frisant parfois la paranoïa mais.. non, non il y a un quelque chose qui ne me plaît pas. Alliés ou pas, je devrais rester prudent. C'est dingue, l'Ordre a le chic pour avoir en hauts-gradés les types les plus louches qui soient. Pas possible de combiner puissance et normalité ? Ou alors être bizarre est un critère de sélection, allez savoir. Enfin bref, je reprends en regardant Sokzio qui me fixe sans ciller. Tiens d'ailleurs, où est passé l'autre ? Hum.. tant pis.

Je vous remercie pour votre proposition concernant vos archives, nous aurons en effet besoin du plus d'informations possibles concernant l'Onirique et vous l'avez beaucoup étudié. Ceci dit, je m'en vais me mettre en sommeil, afin de ne pas perdre de temps.

Avant de me détourner je regarde mon Second.

Je te laisse la main ici.

De retour dans mon palais désormais bien vide je m'installe sur mon trône. Alors il me suffit de m'endormir, n'est-ce pas ? Je m'endors et je deviens la puissance numéro un de ce Monde qu'il m'incombera de redresser. La douleur durant le processus sera atroce d'ailleurs, alors autant s'y préparer psychologiquement.
Je souffle longuement avant de me relâcher sur le trône. Je suis prêt. Je ferme les yeux et sombre doucement dans l'inconscience.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Réunion] Un Monde à genoux.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Réunion] Un Monde à genoux.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un monde merveilleux ...
» Tour du monde en voilier
» Le compteur du monde
» Vers le monde féérique de Sabine Hoffner-Begel
» Championnat du Monde de 2011 f3k

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Onigami :: Ferme les yeux. :: Onirique-
Sauter vers: