Support écrit d'une large - et complexe - trame dofusienne sur le serveur de Brumen ( rp ouvert & fanfiction à partir du BG officiel et à l'échelle du Krosmoz ! )
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Entité] Orosnok

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kursan



Messages : 57
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: [Entité] Orosnok   Lun 12 Fév - 17:03

[Maison de Roasso. Il est seul, dans sa salle d’arme. Il ne porte qu’une cape lourde, des vêtements chauds, du materiel de survie dans une sacoche en bandoulière. A l'intérieur, le matériel pour le rituel décrit par son père.]

- Franchement, il aurait pu m’en parler de cette montagne … A peine Dirigeant, on m’envoi deux épreuves coup sur coup … Roc’oa tu es là ?

- Ouaip, t’inquiète frangin, je m’occuperai de tout pendant ton absence !

Je soupire. Il faut donner des ordres, ne pas leurs laisser croire que je pars sans penser à eux…  

- Tu fera proclamer plusieurs choses. Premièrement, je veux que les hommes et les femmes se rapprochent un peu plus, c’est ridicule, nous sommes le premier peuple à avoir retrouvé sa moitié, et nous n’avons toujours aucun couple. Organise ce que tu veux, fêtes, soirée, jeux, tournois.. Du moment que tu estimes que ça aide le relationnel. Deuxièmement, Père.. Enfin, le Commandant a besoin d’une troupe de combat. Ainsi qu’une garde rapprochée pour le second. Une histoire d’invasion. Je veux le meilleur de chaque sexe attaché à la sécurité d’Eiri. Les autres soldats se préparent à la guerre. Et enfin.. Construit une putain d’aire de repos. Un truc ou le peuple peut se retrouver en dehors de l’arène. N’importe quoi. Nos mâles manquent cruellement de savoir vivre.

- Ça roule mon frère, pars l’esprit tranquille, je m’en occupe. Autre chose ?

- Non pour le moment.. Vois avec Père si tu as des soucis. Je pense que je serai assez occupé de mon côté.

Allons, c’est parti. Je sors. là dehors, le peuple me regarde partir, leur cri de courage m’accompagne le temps que je quitte le territoire. Mon père est resté très flou devant eux, et je comprend pourquoi… La tâche qui m’attend me semble énorme, et pourtant, il faut le faire.

Pour la gloire de l’Onirique.

[Les heures passent, le paysage défile. Toujours le même, ces pierres tranchantes et cet horizon de sable à perte de vue.]


Voilà bien longtemps que je marche. En direction du Village lointain. Conseil de mon père, que j’aille voir les membres du peuple qui ont préféré rester chez eux ne me fera pas de mal. Il n’y a que des femmes de mémoire. La mort d’Ala doit encore leur peser sur le moral. Est-ce que j’arriverai à leur parler ? Leur dire un truc.. J’en sais rien.. On verra bien. De toute façon, pas le choix..

Je passe devant des paysages dont mon père m’a vanté la froideur.

Et enfin j’arrive au village des Terres Froides…
Revenir en haut Aller en bas
Abaddon

avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Entité] Orosnok   Lun 12 Fév - 18:14

Le chemin a été un réel supplice, sans monture pour le soutenir. Le père avait eu bien du mal à atteindre ce premier point de contrôle, même accompagné de son fidèle Hertz. Le fils aurait-il seulement pu accomplir cette exploit sans le bonus d'énergie gagné il y a peu ? Difficile a dire mais la vue de ce village dut lui redonner du baume au cœur, telle une terre promise.. et pourtant, le voyage ne fait que commencer.

Des paysages dont la beauté et la froideur mériteraient en effet d'être vantées. Les Terres Froides des Chevaucheur, très vaste territoire sur lequel s'abattent à l'unisson une grêle et un vent semblant sans fin, comme pour décourager les éventuels étrangers qui mettraient les pieds ici.

Le village est immense et, ci et là, le nouveau Dirigeant peut remarquer des infrastructures colossales, bâtisses qui avaient sans doute un lien avec les Dragons, leur soin et leur nourriture.. mais aujourd'hui elles sont toutes désertées et ont triste mine.
Les entraînements font rage, toujours aussi sévères. Le jeune homme en ressent sans problème l'intensité au moindre choc de lames et ce, sans même devoir y participer. Et pourtant il y a bien ici une ambiance.. maussade. Et ce n'est pas seulement à cause de la pluie. La mort d'Ala, la perte de leurs montures, leur moitié, cela a visiblement affecté l'endroit et des discussions sont entendues, des envies de déserter les lieux et de partir rejoindre les mâles dans les Terres Chaudes. Est-ce que Kursan reconnaîtrait au moins ce village, maintenant ?

Quoiqu'il en soit après un moment une Chevaucheuse plus âgée que la moyenne vient à sa rencontre.

- Oh, vous êtes le nouveau Dirigeant ? Mes hommages mon enfant, je suis Hourouniazekt. J'ai rencontré votre père il y a quelques temps, hihi. Mais ne restez pas planté là vous devez être affamé, venez nous avons de quoi vous sustenter.

On l'amena à l'abris, lui apporta de quoi manger: un bon repas chaud, qui aidera sans doute à réchauffer son corps frigorifié. Les femmes laissèrent ensuite le Dirigeant et l'Ancienne seuls.

- Alors dîtes-moi, que nous vaut le plaisir de votre présence ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Kursan



Messages : 57
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Entité] Orosnok   Lun 12 Fév - 19:26

- Je viens passer l’épreuve des chevaucheurs. Selon mon père, je ne pourrai prétendre au titre de Dirigeant sans ce passage… Et puis aussi.. Enfin.

Je regarde un peu autour de nous, personne. Tant mieux.

- J’ai avec moi les objets que mon père vous avait confié. Une fois là haut, il suppose que l’autel est plus qu’un point d’arrivée pour les jeunes chevaucheurs… Il y aurait quelque chose de plus grand enfoui là haut. Je pars accomplir le rituel pour le ramener.

Petit soupir, la fatigue commence à se faire sentir, je ne dois pas m’attarder dans cet endroit… Et il parait que l'ascension est un calvaire… Génial.

- Mon père m’a juste dit de ne pas suivre les voix. Je ne sais rien de ce qui m’attend dans la montagne. Il ne m’a pas raconté son passage là haut.. Avez-vous des conseils.. ? Des choses que je devrait savoir .. ?

J’ai honte, mais cette montagne me fait peur. Parce que j’ignore complètement ce qu’il s’y trouve. A quel point elle peut me perdre.

- De plus. En tant que Dirigeant, j’aimerai vous faire part de ma volonté de rapprochement entre nos deux côtés. J’ai le sentiment que la vie dans ce village devient.. Morose, je me trompe ? Nous serions d’autant ravi de vous voir à nos côtés, que maintenant, la paix est revenue… Certes au prix de grands sacrifices, mais actuellement, nous nous reconstruisons. Quand je descendrai de la montagne, je viendrai de nouveau ici. Et pourquoi pas proposer cette idée à vos filles. Qu’en pensez vous ?

Putain je sais pas parler, c’est infâme. Mon père m’a peut-être trop protégé de ce côté là de la fonction de Dirigeant …

- Enfin. Je vous laisse réfléchir à ma proposition. Prenez le temps qu’il vous faudra, je sais à quel point c’est délicat de laisser ses terres derrière soi. A mon retour, je discuterai avec vos filles, pour répondre à leurs questions. C’est aussi mon devoir de m’assurer qu’elles aillent bien. Si elles refusent de partir, ce que je comprendrai tout à fait, peut-être j’envisagerai de faire venir quelques uns de mes mâles les plus sages. L’Efrit veut relancer les naissances. Et il serait temps d’oeuvrer enfin à un réel rapprochement de nos deux peuples. De n’en former enfin qu’un seul.


La vieille est importante. Je devine dans son regard un savoir qui sera utile.

- J’aimerai vous avoir plus proche de moi, votre expérience serait d’un grand secours. Acceptez vous de me conseiller sur l’évolution de notre peuple ? De m’apprendre les coutumes qui vous tiennent à coeur, de m’enseigner votre art et vos divertissements ? Que je puisse oeuvrer pour unir les deux partie encore trop éloignée l’une de l’autre ?
Revenir en haut Aller en bas
Abaddon

avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Entité] Orosnok   Mar 13 Fév - 2:45

- L'épreuve, en effet.. à la base, elle est censée transformer le Hertz des membres de familles royales en dragons, mais maintenant.. vous devrez surtout vous focaliser sur ce rituel. Mais pour cela vous devrez trouver l'autel qui se trouve au sommet de la plus haute montagne de la chaîne des Montagnes Noires. Celle-ci s'étire sur plus de 2 400km de long et 250 à 400 km de large. La glace y règne en maître et le vent y est de plus en plus violent à mesure que l'on progresse.

L'ancienne marque une pause. Une mine désolée s'affiche sur son visage, elle semble.. inquiète.

- Le soucis est que cette ascension est à la base faîte pour un Chevaucheur accompagné de son Hertz. Pas pour un cavalier sans monture. Et même accompagné, nombreux sont ceux qui n'en sont pas revenus. Seul, je dois vous avouer que vos chances de survies sont minces. Très minces même, Dirigeant.
Si je devais vous donner un conseil ce serait d'essayer d'y aller à tâtons, de ne pas vous précipiter.. une chute vous serait fatale, et vos pieds sont moins adaptés pour grimper une montagne que les pattes d'un Hertz. Et les voix. N'écoutez pas les voix, jamais, sous aucun prétexte.


Elle lui sourit. Un sourire assez rassurant malgré la situation, presque maternel.

- Ce village s'attelait à fournir des Dragons. Les femmes s'occupaient d'eux, en prenait soin. Mais maintenant, avec leur disparition.. beaucoup songent déjà à vous rejoindre, à vrai dire. C'est tout à votre honneur de penser à elles, et de vouloir favoriser le rapprochement des deux parties, ainsi je leur en parlerai volontiers oui.

Quant à moi eh bien.. mes filles ont besoin de moi, pour les fois où elles manquent un peu de discipline hihi. Mais s'il le faut je passerais régulièrement dans les Terres Chaudes, à défaut de m'y installer, afin de vous enseigner ce dont vous aurez besoin pour vous rapprocher de nous. Est-ce que cela vous convient ?
Revenir en haut Aller en bas
Kursan



Messages : 57
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Entité] Orosnok   Mar 13 Fév - 13:50

- C’est avec plaisir que j’accepte cette alternative. Bien, maintenant, si vous m’excusez, je vais me reposer un peu avant l'ascension. Elle sera longue, et je ne peut m’attarder davantage ici.

Un lit m’est offert, gracieusement. Pas le temps de lambiner. Je prépare rapidement de quoi survivre là haut. De quoi me protéger du vent et du froid. Un petit coup d’influence sur la roche onirique, et je rajoute deux petits pic sur l’avant de mes chausses. Évitons de glisser bêtement.

[Le lendemain, tôt le matin]

Tout le monde dort encore quand je prend mes affaires. Seul la vieille me regarde partir, un léger sourire aux lèvre. Je me demande si j’arriverai à rentrer en un seul morceau …

Et très vite je me rend compte qu’avant de songer à rentrer, il faudra déjà arriver en haut.

C’est une horreur.

Un enfer de glace et de vent qui se dresse entre moi et l’autel. Des dizaines de chemins identiques qui s’offrent à moi. L'Épreuve est donc là. Il faut tenir contre un vent qui se déchaine, contre un froid qui nous entrave jusqu'à l’os. Et en plus de ça, essayer de ne pas tomber dans les milles et unes crevasses qui jonchent le sol. Dès le départ, la montagne me montre son visage. Un escalier, qui grimpe sans détour dans son coeur. Une invitation. Un défi.

Je ne compte pas les heures, les jours qui défilent. Avec une monture, ça aurait été déjà compliqué d’avancer. Seul c’est un calvaire. Chaque pas doit être mesuré, chaque parcelle de sol doit être testée. Sous peine de finir en charpie des dizaines de mètres plus bas.

A chaque instant je guette un signe, ou quelque chose qui m'indiquerait un chemin dans cet enfer blanc. Mais rien. Rien si ce n’est qu’un sifflement glacé, qui commence doucement à chanter à mes oreilles. Est-ce que la montagne essaye de me charmer ? Déjà ?

Là devant ! Une grotte ! Et un feu y semble allumé… Je m’y précipite.. Et le sol se dérobe sous mes pieds. Putain de crevasse.. Par chance, les pics que j’ai ajoutés à mes chausses se bloquent dans la paroi en face de moi, et je me retrouve coincé entre deux côtés de roche. Ma cheville se tord et c’est avec difficulté que je ressors de là. Le feu a disparu, et c’est avec un gout amer que je me rappelle les conseils de mon père.. Quel con !

Je trouve un recoin dans la roche. Ma cheville me fait mal… Et ça doit à peine faire une journée que je suis là … Petit coup d’oeil à mes réserves d’énergie.. Stable, merci l’épreuve..  J’ai de quoi en grignoter un peu.. Pas grand chose cependant. Je crée un mur de vent devant mon recoin. La température semble grimper d’un coup, mais reste mordante. Je dégage un bout de roche pointue, coincée entre ma cheville et me vêtements.. Un trou.. Manquait plus que ça putain. Bon. Je le rafistole rapidement, et je repars à l’assaut de la montagne.

Après un nombre d’heure que je ne saurai quantifier. Mon esprit alors dans un état second, alors que je revenais pour la douzième fois à une intersection, je la voit, enfin !  Une voie qui n’était pas visible depuis le chemin d’arrivée, une voie parmis les rochers qui se dessine doucement entre deux énormes pierres. Je distingue un appel qui résonne depuis cette fente… Une voix qui hurle au désespoir… Qui appelle. J’arrive ! Attend moi..


Ce chemin est une sorte de passage, qui semble taillé dans la roche, par le passage d'innombrable chevaucheurs.. Nombreuses marques de passage, des sacoches coincée dans la glace, des lanières de cuir à moitié érodée par le vent… Un souffle de vent me prend, et me pousse doucement dans le dos.. Et je passe la dernière barrière.

L’autel est là.

Silencieux. Magistral. un bloc de roche qui attend. Je devine le chemin que tous ont pris. Je devine comment ils sont tombé à genoux devant. Mais pas moi. Je ne viens pas chercher quelque chose. Je ne viens pas demander une amélioration… Je viens pour Toi.

Tu nous as attendu depuis si longtemps. Il est temps que tu retrouve tes ailes.

Je m’avance avec le peu de force qu’il me reste. Le vent se tait. Comme si on savait que je ne venais pas comme tout les autres.

Je sors le matériel. Pose le bol et le remplis du sang. Je fais un pas en arrière quand je lui mets le feu.

- Lafaèmo roa soaghosso !
Revenir en haut Aller en bas
Abaddon

avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Entité] Orosnok   Mar 13 Fév - 16:51

Un silence. Long, pesant. Cela n'avait-il pas fonctionné ? Si, bien sûr que si. Le Dirigeant le sent, comme assailli par des émotions qu'il déchiffre parfaitement. La reconnaissance, la joie. Le vent qui s'était jusqu'ici tut se lève de nouveau et souffle de toute ses forces dans le dos de l'homme qui se retrouve presque écrasé contre l'autel.

Joie. Ce vent souffle aussi fort qu'il le peut, telle une célébration. Ce n'est en effet pas un jour comme les autres mais bien une date attendue, espérée depuis longtemps.

- Autrefois vaincue par la Mort, la Sagesse s'est éteinte. Mais.. aujourd'hui elle se lève de nouveau..

Liberté.

Derrière l'autel, un monceau de glace se dresse lentement. D'abord grossier, des détails apparaissent bien rapidement pour former un trône de glace au dossier formé de multiples branches. Un brouillard se forme, posé dessus et prend rapidement les contours d'une forme humanoïde qui se précise, devenant de plus en plus nette alors qu'un râle de soulagement s'en échappe et résonne tout autour d'eux.

Orosnok est de retour.
Spoiler:
 

Le silence reprend ses droits et les deux hommes restent quelques instants silencieux. Orosnok finit par se lever et s'approcher lentement de son sauveur, lui souriant doucement. Il le regarde sous toutes les coutures, le toisant avant de hocher la tête. Il possède bel et bien son sang dans ses veines. Un lointain descendant.

- Je te remercie, mon fils. Tu m'as rendu ma liberté. Pendant tout ce temps j'attendais celui qui me délivrerait de ce sceau.. et ce jour est enfin arrivé.

L'homme avait passé une éternité enfermé et pourtant il s'exprimait d'une voix très calme, sans hâte ni colère.

- Tu as bien mérité une récompense. Je la conservais pour celui qui briserait ces chaînes.

Au loin, un rugissement strident se fait entendre. Un rugissement fort, puissant, qui semble provenir des montagnes se trouvant dans le dos du Chevaucheur. Stupeur, étonnement ? Va-t-il tenter dans localiser la provenance, de voir ce qui fonce droit sur eux et se rapproche à une vitesse folle ?

Peut-être bien.. mais patience, car bien vite se pose sur le haut plateau sa récompense. Impressionnante, majestueuse et pourtant, semblant déjà apprivoisée. Elle regarde son nouveau maître et baisse la tête, l'encourageant à grimper. Un dragon royal.

Spoiler:
 

Le Chevaucheur bredouille un "merci", toujours sans voix devant la prestance de la créature en face de lui.

- Inutile de me remercier, pour quelque chose qui est déjà un remerciement de ma part.

Il sourit et les deux grimpent sur le dragon, Orosnok ne semblant pas encore être en mesure de voler de ses propres ailes pour l'heure.

Les Chevaucheuses, en voyant le dragon se poser près de leur village, sont en extase, une lueur s'étant ravivée dans leurs yeux. Ce n'en est qu'un représentant, certes, mais la race des dragons n'est plus éteinte. Une quinzaine décide d'aller vers les Terres Chaudes.

Une fois arrivés à destination, le Dirigeant ordonne à ses hommes de lancer les constructions pour donner un toit à Orosnok. Ils se mettent rapidement au travail.
La nouvelle du retour de leur Entité se répand comme une traînée de poudre. Le peuple est aux anges.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Entité] Orosnok   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Entité] Orosnok
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nouvelle entité biologique
» Avis de marché - Communauté urbaine Nice Côte d'Azur - Nettoyage oeuvres d'art situéesautour de la ligne 1 du tramway
» le livre de khorne
» 100 ans de la "Bataille de Lobbes" - 23 août 2014
» Mathieu FORTIN (Québec/Canada)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Onigami :: Ferme les yeux. :: Onirique-
Sauter vers: