Support écrit d'une large - et complexe - trame dofusienne sur le serveur de Brumen ( rp ouvert & fanfiction à partir du BG officiel et à l'échelle du Krosmoz ! )
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Transition Rêve-Réalité] "Survivant"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abaddon

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: [Transition Rêve-Réalité] "Survivant"   Mer 14 Mar - 1:27

Boire, manger, entretenir son corps et son esprit. Dormir, au risque de tomber de fatigue le lendemain et d'être de mauvaise humeur. Gagner sa croûte aussi, car tout ici bas se paie. Tant de chose inhabituelles.

C'est d'ailleurs pour cette dernière qu'aujourd'hui j'ai les mains tâchées de sang alors que je sors des vestiaires. Une salle de combats clandestins, étonnamment peuplée d'ailleurs. La foule était bien au rendez-vous, nombreuse. Juste histoire d'essayer, j'ai affronté le champion de la semaine, qui se battait en dansant.. je ne connaissais pas cet art martial, c'était intéressant mais j'ai un peu trop forcé sur le pauvre bougre. J'ignore s'il s'en sortira.

Les scandeurs de la foule en délire, la sueur, le sang et les regards braqués sur soi pendant le combat. Une ambiance particulière qui n'est pas sans me rappeler une certaine arène. Je suis certain que Kursan aurait adoré cet endroit. Il se serait sans doute fait couronné champion des pugilistes, juste pour l'amour du combat haha.. s'il s'en était sortit, du moins.
Mes pensées sont brisées par une bourse bien remplie qui fonce sur moi, et que j'attrape en vol.

C'était un beau combat, vous ne vous êtes pas retenu.

Merci. J'ai fait de mon mieux. J'espère sincèrement que mon adversaire s'en sortira, cependant.

Puis-je vous poser une question ? Pourquoi vous faire appeler "le Déchu" ?

Ah, il fallait une raison ? A dire vrai c'est juste la première chose qui m'est venue à l'esprit.

Je sors. Je n'ai pas vraiment menti à cet homme, c'est le mot qui est automatiquement sorti lorsqu'il m'a demandé un nom. Déchu.. cela correspond assez bien à ma situation il n'empêche, même si je préfère le terme Survivant qui m'a gentiment été donné par Eirwen.
Eirwen...

Non !! S'il vous plait ! Être céleste, épargnez-nous je vous en supplie !!

Je sursaute et fait un pas en arrière devant cette vieille femme, à genoux, des larmes ruisselant sur ses joues. Elle me supplie. Elle me demande de l'épargner.
Je m'approche pour la rassurer mais m'arrête net juste en face d'elle. J'ai déjà vu cette scène par le passé.. je l'ai déjà vécue. Bordel, à quoi joue mon esprit ? Pourquoi cette culpabilité déchirante, pourquoi maintenant ? Sous prétexte que les miens sont morts, je dois vraiment repasser en revue TOUS mes choix, presque malgré moi ?! Mais qu'est ce qu'il me prend ?! Cela me met en colère contre moi même, j'ai l'impression d'être faible.

Je détourne le regard et m'engouffre dans une ruelle adjacente, haletant légèrement. La femme a disparu, la voix aussi.
J'ai entendu dire que les humains étaient très sujets à la dépression et aux pensées sombres, au suicide et ce genre de choses.. est-ce pour cela que je ne me mets à culpabiliser que maintenant ? A cause de ma nature ? Ça me paraît alambiqué comme raisonnement.

Je secoue la tête. Ce n'est que passager. Cela me passera, comme toujours. Ces liens qui me rattachaient à cette vie étaient juste.. particulièrement forts. C'est tout. Je dois avancer.

C'est toi qui a gagné le combat, n'est-ce pas ? Le Déchu, hum ? Quel nom étonnant.

Deux hommes, devant moi. Dans mon dos une femme vient de sortir de l'ombre.

Je vous en prie, appelez-moi Abaddon. Le spectacle est terminé.

C'est gentil Abaddon.. puisque tu es sympa tu vas sans faire d'histoire nous donner ta bourse de Ka-

Il n'a pas le temps de terminer sa phrase que j'attrape par les cheveux leurs deux têtes crades et je les éclate contre le mur. Encore. Et encore. Et encore.
J'entends un cri derrière moi, et des sanglots. Un "grand frère" aussi, je crois. Elle est sans doute sous le choc car elle n'intervient pas. Quoiqu'il en soit je continue à frapper. Jusqu'à ce que même leurs réflexes post-mortem se soient éteints.

A bout de souffle, je me tourne ensuite vers la fille, qui est depuis tombée à la renverse. Le sang sur mon visage doit me donner un air dément. Elle recule, toujours sur le cul.
Elle.. ressemble étrangement à Eiri. Je décide alors de l'épargner, et continue mon chemin.

CRÈVE FILS DE PUTE !!!

Ma lame apparaît et je me retourne. Sa tête roule sur le sol jusqu'à s'immobiliser à mes pieds. Je soupire. Je suis décidément bon pour tuer.. et maintenant que je la regarde de plus près, elle ne ressemble pas du tout à Eiri.

Mon esprit ne cesse de me jouer des tours décidément. Il m'envoie des images du passé. Ceux que j'ai tué, les Réalités détruites aux côtés de Yenepha alors que ses habitants nous suppliaient, mes bons moments avec Kysae.. mon peuple, mon Commandant et ma Seconde. Je repense aussi à Mirye.

J'ignore pourquoi toutes ces pensées m'envahissent, j'ignore pourquoi cela m'atteint autant, je n'en ai pas l'habitude. Mais je passerai outre, il le faut. J'ai fait tout cela pour survivre coûte que coûte, je dois maintenant assumer, porter ce fardeau en plus des autres.
Ca ira, tout le monde sait que le temps soigne toutes les blessures. Je dois juste.. continuer d'avancer.
Revenir en haut Aller en bas
Abaddon

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 24/07/2017

MessageSujet: Re: [Transition Rêve-Réalité] "Survivant"   Sam 17 Mar - 3:40

Edwel Deuxlunes. Le grand manitou de l'Ordre du Renouveau, celui que j'ai tant de fois juré d'éliminer pour toute sa folie, pour tout le mal qu'il a causé.. en vie. Incroyable. Et juste après en avoir évoqué la possibilité.. coïncidence ? Difficile à croire venant d'Eirwen.

D'ailleurs, maintenant ce qu'il a pu faire aux miens me semble dérisoire comparé à l'attaque fulgurante des Démons. Je n'ai presque plus rien à lui reprocher.. si ce n'est que sa folie est ce qui a tout commencé à la base, bien entendu. S'il n'avait pas aidé Ankiraj à s'incarner.. enfin bref, cela n'a plus d'importance désormais.

La nouvelle s'est apparemment répandue comme une traînée de poudre chez ces chers Shusuhs, et ils vont sous peu débarquer en masse ici, dans la Réalité, pour le traquer. Khsi ne m'a pas donné de chiffre exact, mais il m'a tout de même offert un indice de taille: de nombreux Shushus mineurs ont été sacrifiés pour cette opération. Il y aura donc sans doute quelques dizaines de majeurs de tous cercles, et ça ce n'est pas bon.

Ce n'est bien entendu pas bon pour Edwel, qui va se retrouver entouré de puissantes créatures belliqueuses ne lui voulant pas que du bien.

Cependant, je vais aussi me retrouver dans de beaux draps. En premier lieu, la présence d'autant de Démons me rendra nerveux.
Ensuite, savoir des innocents en proie avec ces créatures qui ont soif de serviteurs humains me dérange.

Et enfin, si le Mensonge me laisse me balader comme je l'entends, il n'est pas évident qu'il en sera de même pour les autres cercles. Certaines pourraient vouloir me forcer à m'enroler dans la Shukrute, en tant que dernier survivant du Rêve, ou même m'éliminer sommairement puisque j'étais l'Efrit lorsqu'ils ont subi leur si "grande humiliation" qui justifiait autant de morts.

Quoiqu'il en soit, ce n'est pas bon pour moi, et il faut que je trouve de quoi me fortifier avec des moyens humains, juste au cas o-

ATCHOUM !!


Le bibliothécaire me lance un regard noir en plaçant l'index devant son bec de hiboux, alors même que je suis le seul à étudier ici. Ce n'est quand même pas de ma faute si les Hommes peuvent tomber malade aussi facilement.. connard.

Je referme finalement le bouquin que je viens de terminer après m'être excusé, et le pose juste au dessus d'une grosse encyclopédie d'Alchimie. J'étudie en ce moment diverses choses inhérents à la Réalité et pouvant m'être utiles, dont la magie de cette caste de sorciers, les "Huppermages", qui réunissent aussi bien non croyants que disciples de diverses Dieux.. ajouter quelque cordes à mon arc ne pourra pas me faire de mal en ces temps troubles.

La Brise Quadramentale, étrange nom. C'est la force que je dois tâcher de connaître et maîtriser. Fortement liée aux éléments, les tours de passe-passe que les humains peuvent utiliser y est aussi possiblement liée.
Certains théoriciens vont jusqu'à penser que même les Dieux y puisent leur pouvoir.. quiconque la maîtrise suffisamment peut donc s'élever bien haut, jusqu'à caresser le Divin. Et ça, c'est une chose vraiment intéressante.

La puissance de cette magie serait donc potentiellement influencée par la Foi, ou peut-être le rang, de la personne qui l'utilise. Je me demande si cela reste vrai à petite échelle. Si je maîtrise cette magie et que subitement dix personnes me vénèrent, puis-je pressentir les changements  ?

Je dois en apprendre plus, et ce n'est pas simplement en lisant des livres que je vais y arriver. Je ne vais pas pouvoir éviter le contact humain plus longtemps, je dois rencontrer certains de ces mages et en discuter avec eux.. je sors donc de la Bibliothèque et me met en route.

Devenir presque l'égal d'un Dieu.. d'un Dieu réel, tout du moins. Car pour ce qui est des Hybrides, ils demeurent encore et toujours une énigme. Je me demande bien.. arriverons-nous à percer leurs secrets un jour ?
Revenir en haut Aller en bas
 
[Transition Rêve-Réalité] "Survivant"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Onigami :: Un passé, un présent, un avenir. :: Récits-
Sauter vers: