Support écrit d'une large - et complexe - trame dofusienne sur le serveur de Brumen ( rp ouvert & fanfiction à partir du BG officiel et à l'échelle du Krosmoz ! )
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les ennemis de mes ennemis sont des ennemis pratiques.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edwel Deuxlunes

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 11/03/2018

MessageSujet: Les ennemis de mes ennemis sont des ennemis pratiques.   Ven 13 Avr - 2:15

Abaddon disait vrai. C'est bien cette fille qui est partie avec Fikcie ... May.
Je ne peux pas perdre cette gosse, j'ai juré et son importance est primordiale. Je préférerais crever à sa place. Enfin, si je suis bien toujours en vie.

Mais aussi bien May que son pote Destin sont introuvables. Il me reste une dernière piste, la fameuse Emiko.
Pandore hein ...

La fondatrice du Rempart de l'Équilibre semble être une proche du responsable si j'ai bien écouté toutes les histoires.

Eirwen me demande de rester calme .. elle me dit qu'elle a promis de retrouver Fikcie et qu'elle s'en occuperait .. MAIS JE VOIS BIEN QU'ELLE S'EN FOUT ! Et ça me rend dingue. "Oh mais tu ne peux rien faire Edwel alors, assis toi et respire ..."
À part confirmer les pistes que je trouve moi-même elle n'a rien foutu.

Guerre est un morceau coriace et surtout dans cette Réalité-là. Je sais que je n'ai aucune chance en duel à ce jour. Je m'y suis rendu et elle n'a pas cillé devant mes menaces. Mais lorsque je suis rentré la sorcière m'attendait et bien qu'elle soit la chose que je haïsse le plus, j'apprends à l'écouter en attendant d'avoir les moyens de la brûler.

" Retourne en Pandore. Aaven t'aidera si tu le lui demandes. Faites passer l'Aspect dans cette réalité-ci et quant à moi, je vais m'occuper de chauffer les esprits du Vide ... Laisse les pister son âme si précieuse et reste assis."

Éloigner un Aspect de sa précieuse Réalité, c'est déjà l'affaiblir. Utiliser l'appétit insatiable des démons pour les âmes des aspects et ne ps me salir les mains pendant qu'ils s'amusent avec elle ? Destin sera bien obligé de se montrer s'il ne veut pas que sa copine qui a tant la foi ne finisse en Enfers.

J'arrive Fikcie ....
Revenir en haut Aller en bas
Emiko

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 10/04/2018

MessageSujet: Re: Les ennemis de mes ennemis sont des ennemis pratiques.   Ven 13 Avr - 21:41

Trop tard, c'est ce qu'elle s'est dit quand elle a senti le deuxième mage arriver dans son dos. Le sort a été rapide et quand elle ouvre ses yeux elle sait qu'elle n'est plus sur Pandore.
Jamais Emiko n'avait été arrachée à sa Réalité non, et ça lui parait incroyable que l'on ose un tel acte.

Pestilence .. Famine et Mort, si loin d'elle.

- Mais qu'avons-nous là mes chéris ...


Une forêt si dense qu'elle ne perçoit pas le ciel. Il fait complètement noir mais autour de la sacrieur, ça s'agite. Des gloussements cruels se font entendre dans les feuillages des châtaigniers.

- Si j'étais vous, je ne jouerais pas à cela avec moi.

Très calmement elle invoque une longue et fine épée noire dans sa main. Attentive elle surveille au son les déplacements de ses futurs agresseurs qui ont décidé de jouer aux acrobates de l'ombre apparemment. Emiko a été assez stupide pour tomber dans un piège, subir un nouvel échec n'était pas envisageable et il était grand temps de mettre un terme à cette mauvaise plaisanterie.

Seulement surprise ...

Des monstres de ténèbres, ce sont les premiers mots qui lui viennent à l'esprit pour décrire les horreurs qui s'avancent en cercle autour d'elle. On ne distingue qu'à peine les contours brumeux de leurs corps à demi humanoïdes et même leurs yeux ne sont qu'obscurité. La prêtresse comprend qu'elle a à faire à des démons.

Voilà le modèle de Réalité qui se laisse aller, des nids démonyaques dans les forêts ... Probablement le Cercle du Vide. Mais ce n'est pas tout. Plus en recul à moitié cachée derrière un arbre, une femme d'une beauté aussi saisissante que sa pâleur l'observe sans intervenir. Elle n'a rien d'un démon et Emiko lui crie de partir de cette forêt au plus vite mais elle ne bouge pas.

Un fantôme ? Elle n'a pas le temps de s'inquiéter plus longtemps du sort de cette femme. Le Vide a flairé son âme d'Aspect et il est décidé à la lui arracher.

[Combat en privé]
Revenir en haut Aller en bas
Eirwen

avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 06/02/2018

MessageSujet: Re: Les ennemis de mes ennemis sont des ennemis pratiques.   Ven 13 Avr - 22:26

[Suite - après les combats.]

Ne surtout pas faire appel ... à la moindre magie ... Elle ne connait pas mon visage.


Les yeux écarquillés et le souffle coupé, elle accourt vers la guerrière qui venait de vaincre sans faiblir des hordes entières de démons à quelques mètres d'elle. Quatre heures de combats, un spectacle d'une rareté incroyable.

- Vous .. vous êtes blessée !? Pardon je ... Je ne savais pas quoi faire ! J'aurais dû .. je vais chercher de l'aide !!

Mais la sacrieur à genoux au sol la retient par le poignet.

- Non ... il y en a peut-être d'autres, c'est trop dangereux ne traversez pas la forêt seule ...

Elle se relève. Ses vêtements et son visage sont noircis du sang de ses victimes. Les lames cette nuit ont dansé et Sacrieur a de quoi être fière. Le regard dur et les dents serrées, elle n'a pas reçu une seule blessure et seule la fatigue semble avoir eu un quelconque impact sur elle.

- Est-ce que ces démons en avaient après vous .. ?

À la question de Eirwen, la sacrieur - qui la dépasse facilement d'une tête - baisse ses yeux pour lui sourire et l'observer plus en détails.


- Je me nomme Emiko et ne vous en faites pas pour moi mademoiselle. Je vais bien et je ne pense pas que la Shukrute, maudite soit elle, nous envoie des renforts pour cette nuit. Je vais vous raccompagner jusqu'à la ville, il faudra déclarer la présence d'un nid dans ces bois. Où sommes-nous exactement ?

- Vankanie ...  et nous sommes dans les bois de Litneg !


- Alors la Cité de Bonta n'est pas bien loin, mettons-nous en route. Que faisiez-vous seule ici en pleine nuit ?

- ... Je fuis ma maison pour pleurer sans être dérangée.

La fécatte baisse les yeux et suit de près cette fameuse Emiko dont la présence seule lui donne l'impression d'être en parfaite sécurité. Elle poursuit.

- J'ai eu beaucoup de chance que vous soyez ici.


- Promettez moi de ne plus vous aventurer seule aussi loin.

- Je vous le promets Emiko. Hum .. Hein ? Il y a quelque chose devant !

Eirwen s'arrête net et laisse la guerrière passer devant elle. La lame ne tarde pas à être de nouveau dégainée mais il semble bien que ce ne sont que deux jeunes filles .. trop jeunes pour être seules, décidément.

- Hey les filles ! Restez pas là c'est danger- ...

Emiko interrompt sa phrase et plisse les yeux avant de murmurer à l'attention de Eirwen.

- L'une de ces deux personnes n'existe pas. La plus grande, la sacrieur aux cheveux bruns.

- Qu'est-ce que vous voulez dire .. par .. n'existe pas .. est-ce que c'est un fantôme .. ?


Sa voix tremble et elle refuse de faire un pas de plus en avant. Les deux filles en face restent immobiles et la brune chuchote quelque chose à l'oreille de sa partenaire : Une toute petite demoiselle cachée sous une grande cape à capuche bleue. Puis brusquement elles font demi-tour et partent en courant.

- Venez Vankanie ! il faut les rattraper ! Je reconnais cette magie il ne faut pas laisser la petite !

- A .. attendez moi !!

Emiko est rapide, elle part en trombe et dévore la distance avec ses grandes jambes et Eirwen reste bien derrière. Disons qu'elle fonce tête baissée pour venir au secours de son prochain mais, c'était sans compter Edwel. La sacrieur passe entre deux arbres porteurs de runes et un champs magique se déploie, elle le franchit de pleine fouet et perd connaissance.

- Eirwen, t'es là, parfait on va pouvoir la faire parler.


La sorcière rejoint le mage.

- Inutile. May est venue à son secours, comme prévu. Le Destin s'est montré et il trimbale ta précieuse Fikcie partout avec lui j'ai l'impression. Tu ne les as donc pas vu passer .. imbécile. Elles courent toutes deux devant.

- T'aurais pû les arrêter bordel ... Je préviens Aaven, il pourra les intercepter depuis sa position.


- Et me faire démasquer par celle qui a brisé en deux le Vide ? Rebalance la dans sa Réalité en vitesse et retrouve Aaven. Le plan a fonctionné.

- Onolilé sera chez toi demain matin.. Merci, Eirwen.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les ennemis de mes ennemis sont des ennemis pratiques.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les ennemis de mes ennemis sont des ennemis pratiques.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les clichés des héros/ennemis des mangas
» Amis/Ennemis?
» [JEU] G-INVADERS : Tue les ennemis avec ton vaisseau [Gratuit]
» L'équipe de préparation : Alliés ou ennemis ?
» [JEU] LEO'S GUN DEFENDER : Détruisez les avions ennemis ! [Gratuit]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Onigami :: Un passé, un présent, un avenir. :: Récits-
Sauter vers: